Évacuations lors des feux de forêt

Les évacuations en raison des feux de forêt augmentent dans l’ensemble du Canada.

Lorsque les feux de forêt se trouvent à proximité des zones habitées, il est essentiel de faire évacuer les lieux pour limiter les blessures et les décès. En moyenne, 20 communautés et 70 000 personnes sont touchées annuellement par les phénomènes de feux de forêt, et plus de 8 500 personnes doivent être évacuées. Le nombre d’évacuations et le nombre de personnes évacuées ont augmenté entre 1980 et 2014, et on prévoit que ces chiffres augmenteront  à mesure que les changements climatiques  entraîneront plus de feux de forêt, d’une plus grande intensité et sur une plus grande superficie.

Voir la définition des évacuations lors des feux de forêt et de ses indicateurs

Pourquoi se préoccuper des évacuations lors de feux de forêt?

Les évacuations des feux de forêt permettent d’éviter les blessures et la mortalité lorsque le feu menace des communautés dans le milieu périurbain.

Chaque année, 8 600 feux de forêt en moyenne surviennent dans les forêts du Canada. En milieu périurbain, où les infrastructures humaines se trouvent en périphérie des zones forestières ou dispersées à l’intérieur d'elles, les feux menacent la propriété et les vies humaines. En raison de la proximité des feux de forêt, de la fumée qu’ils dégagent ou des pannes de courant qu’ils causent, les évacuations se révèlent essentielles en prévention des blessures et des décès. En moyenne, 20 communautés et 70 000 personnes sont touchées annuellement par les feux de forêt, et plus de 8 500 personnes doivent être évacuées. Le feu de 2011 du Petit lac des Esclaves en Alberta a causé des dommages qui ont entraîné une des plus importantes réclamations d’assurance au Canada.

On prévoit que les évacuations lors des feux de forêt et leurs coûts associés augmenteront, compte tenu des prévisions sur les conditions météorologiques propices aux feux de forêt plus fréquentes, sur l'augmentation de la superficie brûlée et sur le nombre de feux. Faire le suivi des évacuations des feux de forêt aide à déterminer si les communautés basées en forêt sont de plus en plus touchées par l’activité des feux de forêt et de prévoir des mesures d’adaptation en milieu périurbain.

Qu’est-ce qui a changé?

Le nombre annuel d’évacuations et de personnes évacuées a augmenté entre 1980 et 2014.

Depuis 1990, les feux de forêt ont incendié chaque année en moyenne au Canada 2,3 millions d’hectares de forêt. Cependant, l’activité des feux de forêt varie grandement d’une année à l’autre. Les dossiers disponibles indiquent que le nombre d’évacuations (figure 1) et le nombre de personnes évacuées (figure 2) ont augmenté pendant la période 1980-2014.

La Colombie-Britannique a le plus grand nombre d’évacuations (figure 3) et de personnes évacuées de l’ensemble des provinces et territoires pour la période indiquée, en raison des patrons d’urbanisation. On prévoit qu’un pourcentage plus élevé de feux de forêt affectera les communautés en Colombie-Britannique, où la superficie du milieu périurbain est plus grande que dans toute autre province ou tout autre territoire. Dans d’autres zones du Canada, la prévalence des feux de forêt, combinée à de faibles densités de population, a entraîné relativement peu d’évacuations au fil du temps.

Le nombre de résidences perdues est resté relativement stable depuis les 35 dernières années, mais a atteint des sommets lors des feux de Kelowna (2003) et du Petit lac des Esclaves (2011).

Graphique montrant le nombre annuel d’évacuations en raison de feux de forêt au Canada entre 1980 et 2014.

Figure 1 – Nombre d’évacuations annuellement au Canada en raison des feux de forêt au cours de la période 1980-2014

Image agrandie [19 Ko]

Graphique montrant le nombre de personnes évacuées annuellement en raison de feux de forêt au Canada entre 1980 et 2014.

Figure 2 – Nombre de personnes évacuées (en milliers) annuellement au Canada en raison des feux de forêt entre 1980 et 2014

Image agrandie [20 Ko]

Graphique montrant le nombre d’évacuations par province et territoire canadiens entre 1980 et 2014.

Figure 3 – Nombre d’évacuations en raison des feux de forêt par province et territoire canadiens au cours de la période 1980-2014

Image agrandie [18 Ko]

 
Données du graphique - Figure 1
Tableau présentant le nombre annuel d’évacuations en raison de feux de forêt au Canada pour chaque année entre 1980 à 2014.
Année Nombre d’évacuations
1980 26
1981 8
1982 2
1983 8
1984 1
1985 9
1986 12
1987 6
1988 8
1989 50
1990 12
1991 12
1992 4
1993 3
1994 13
1995 44
1996 7
1997 17
1998 49
1999 33
2000 15
2001 32
2002 49
2003 53
2004 16
2005 22
2006 37
2007 17
2008 28
2009 82
2010 69
2011 43
2012 54
2013 34
2014 25
 
Données du graphique - Figure 2
Tableau présentant le nombre de personnes évacuées (en milliers) en raison de feux de forêt au Canada pour chaque année de 1980 à 2014.
Année Nombre de personnes évacuées (x 1 000)
1980 10,92
1981 2,95
1982 0,11
1983 2,37
1984 0,04
1985 2,21
1986 5,16
1987 1,15
1988 2,52
1989 27,00
1990 3,31
1991 5,32
1992 1,23
1993 1,30
1994 6,06
1995 13,70
1996 1,67
1997 3,01
1998 15,75
1999 7,18
2000 2,06
2001 5,30
2002 9,96
2003 51,35
2004 0,65
2005 6,39
2006 16,65
2007 3,87
2008 10,03
2009 23,71
2010 7,73
2011 26,36
2012 9,26
2013 5,48
2014 10,92
 
Données du graphique - Figure 3
Tableau présentant le nombre d’évacuations par province et territoire canadiens chaque année entre 1980 et 2014.
Province et territoire Nombre d’évacuations
Alb. 133
C.-B. 253
Man. 116
N.-B. 16
T.-N.-L. 19
Nt 0
T.N.-O. 11
N.-É. 29
Ont. 165
Î.-P.É. 1
Qc 60
Sask. 80
Yn 17

Perspectives d’avenir

On prévoit une hausse des évacuations des feux de forêt et du nombre de personnes évacuées.

Avec les changements climatiques, les conditions météorologiques hors saison et extrêmes, incluant le phénomène des foudres qui causent les feux, deviendront de plus en plus fréquentes. Le nombre et l’intensité des feux de forêt ainsi que la superficie brûlée et le nombre d’évacuations sont susceptibles de continuer d’augmenter.

La définition des évacuations lors des feux de forêt et de ses indicateurs

Une évacuation lors de feux de forêt renvoie à toute situation dans laquelle les personnes occupant un endroit spécifique doivent quitter cet emplacement en raison de la proximité d’un feu de forêt, de la fumée de ce feu ou d’une panne de courant causée par ce feu.

Les évacuations lors de feux de forêt au Canada nécessitent la participation de plusieurs organismes gouvernementaux et organisations de soutien comme la Croix-Rouge canadienne, qui viennent aider à combler les besoins de base des personnes touchées. La compilation des données nationales sur l’évacuation est complexe, car chaque organisme collige des données suivant son mandat sur son territoire de compétence; le format de l’information varie également.

En ce qui concerne le programme Changements forestiers les indicateurs d’évacuation de feux de forêt comprennent :

  • le nombre d’évacuations
  • le nombre de personnes évacuées
  • l’emplacement de l’évacuation

Les indicateurs ont été estimés pour la période 1980-2014 au moyen des recherches par mots-clés dans les articles de journaux et les bases de données documentant les évacuations des feux de forêt au Canada. Ces données bibliométriques sont limitées en raison de la variabilité observée dans les détails précisés dans les rapports que présentent les différents organismes et de la difficulté à compiler ces données (voir : Wildfire evacuations in Canada 1980-2007). Par exemple, la précision des données sur le Nunavut est moindre. De même, les données des années 1980 sont plus difficiles à compiler que les données récentes, qui sont accessibles électroniquement.

Sources et références des évacuations lors des feux de forêt et de ses indicateurs
  • Beverly, J., et Bothwell, P. 2011. Wildfire evacuations in Canada 1980–2007. Natural Hazards 59, 571-596.
  • Harris, L. M., McGee, T. K., et McFarlane, B. L. 2011. Implementation of wildfire risk management by local governments in Alberta, Canada. Journal of Environmental Planning and Management 54, 457–475.
  • Hofstetter, C.R., et Dozier, D.M. 1986. Useful news, sensational news: Quality, sensationalism and local TV news. Journalism Quarterly 63, 815–820, 853.
  • Price, D. T., Alfaro, R., et coll. 2013. Anticipating the consequences of climate change for Canada’s boreal forest ecosystems. Dossiers environnement 21, 322–365.
  • Stocks, B.J., et Flannigan, M.D. 2013. Current fire regimes, impacts and likely changes: Past, current and future boreal fire activity in Canada. Dans Goldammer, J.G. (éd.), Vegetation fires and global change: Challenges for concerted international action, 39–50. Remagen (Allemagne) : Kessel.
  • Taylor, S.W., Stennes, B., et coll. 2006. Integrating Canadian wildland fire management policy and institutions: Sustaining natural resources, communities and ecosystems. Dans Hirsch, K.G., et Fuglem, P. (coordonnateurs techniques), Stratégie canadienne en matière de feux de forêt : synthèses de fond, analyses et perspectives, 37-26 Edmonton (Alb.) : Conseil canadien des ministres des forêts.

Personne-ressource du Service canadien des forêts

Amy Christianson, chercheuse scientifique, aspect social des feux de forêt, Centre de foresterie du Nord

Outils d'adaptation et ressources disponibles

Fire Smart Canada [en anglais seulement] – sensibilise les gens aux risques que posent les feux de forêt sur les résidences et les communautés; comprend un programme de réduction des risques destiné aux entreprises forestières

Trousse d’outils de Changements forestiers – liste d’outils d'adaptation aux changements climatiques et de ressources disponibles

Pour en savoir davantage
Recherches connexes au Service canadien des forêts