Le Canada dans un climat en changement : Perspectives régionales

Le rapport intitulé Le Canada dans un climat en changement : Perspectives régionales fournira un portrait des impacts des changements climatiques et de l’adaptation du Canada à ces changements, par région. Le rapport présentera les répercussions sur notre société, notre environnement naturel et notre économie, ainsi que les mesures prises pour s’y adapter. Pour chacune des six régions, le rapport abordera :

  • les principaux défis et vulnérabilités
  • le renforcement de la résilience
  • l’infrastructure
  • l’innovation et les nouvelles pratiques d’adaptation
  • la durabilité
  • la capacité d’adaptation

Chapitres et auteurs principaux

Chapitre Auteurs principaux Organisme
Provinces de l’Atlantique Sabine Dietz Groupe Aster
Québec Caroline Larrivée Ouranos
Ontario David Pearson Université Laurentienne
Provinces des Prairies Dave Sauchyn Université de Regina
Colombie-Britannique Robert Gifford Université de Victoria
Nord du Canada Bronwyn Hancock et Maciej Stetkiewicz Collège du Yukon

Rencontrez les auteurs principaux. Ressources naturelles Canada est responsable de l’élaboration du rapport Le Canada dans un climat en changement : Perspectives régionales, dont la publication est prévue en 2021.

Échéancier

Perspectives régionales – Auteurs principaux

Image

Sabine Dietz – Chapitre sur les provinces de l’Atlantique

Sabine est biologiste et praticienne de l’adaptation aux changements climatiques et environnementaux au sein du Groupe Aster, une coopérative de services environnementaux au Nouveau Brunswick. Elle a été la coordonnatrice du N. B. pour l’Initiative de collaboration pour l’adaptation régionale de l’Atlantique (Solutions d’adaptation aux changements climatiques pour l’Atlantique), de 2010 à 2013, et travaille depuis lors avec la province du N. B., des municipalités, des planificateurs de l’utilisation des terres et des organismes environnementaux sur divers dossiers et projets en matière d’adaptation aux changements climatiques. Elle s’intéresse particulièrement au domaine des systèmes naturels, à leur évolution et à la façon dont nous devons modifier notre approche de la conservation dans un climat changeant, ainsi qu’à leur rôle dans la réduction et l’atténuation des impacts des changements climatiques. Sabine est titulaire d’un baccalauréat en études des ressources naturelles de l’Université Trent, d’une maîtrise en études de l’environnement de l’Université de Moncton et d’un doctorat en biologie de l’Université du Nouveau Brunswick.

Image

Robert Gifford – Chapitre sur la Colombie-Britannique

Robert est professeur de psychologie et d’études de l’environnement à l'Université de Victoria.Il étudie la gestion des ressources, les comportements, les attitudes et les méthodes d’intervention liés au climat, ainsi que la perception de l’architecture. En plus de se consacrer à ses recherches, Robert est membre du corps professoral de l’Institut des systèmes énergétiques intégrés de l’Université de Victoria (IESVic) et membre du comité des programmes du Pacific Institute for Climate Solutions. Il est également le directeur fondateur du programme interdisciplinaire sur les dimensions humaines des changements climatiques (Interdisciplinary Program in the Human Dimensions of Climate Change). Robert a été rédacteur en chef du Journal of Environmental Psychology de 2004 à 2016. Il est titulaire d’un doctorat de l’Université Simon Fraser.

 
Image

Bronwyn Hancock – Chapitre du Nord canadienne (co-responsable)

Bronwyn est vice-présidente associée en recherche et développement au Collège du Yukon. Elle est responsable de la planification, de l’élaboration et de la mise en œuvre de la recherche au Collège du Yukon, ainsi que de l’établissement de relations positives avec l’ensemble du milieu de la recherche en soutien à la recherche dans le Nord. De plus, elle supervise les activités de recherche au Centre de recherche du Yukon du Collège de Yukon, qui comprend une expertise sur les changements climatiques, l’innovation énergétique dans le Nord, le cycle de vie des mines, les ressources et le développement durable dans l’Arctique, ainsi que la surveillance de la biodiversité. Avant d’occuper ce poste, Bronwyn était gestionnaire de Northern Climate ExChange, le groupe de recherche sur les changements climatiques du Centre de recherche du Yukon, supervisant une équipe consacrée à l’étude des répercussions et les possibilités d’adaptation associées aux changements climatiques au Yukon et dans le Nord du Canada. Bronwyn détient un doctorat en sciences de la terre de l’Université de Waterloo.

images

Caroline Larrivée – Chapitre sur le Québec

Caroline dirige l’équipe Vulnérabilités, Impacts et Adaptation chez Ouranos, où elle travaille depuis octobre 2006. Elle y avait d’abord occupé les postes de spécialiste en impacts et adaptation puis de coordonnatrice des programmes de recherche sur les milieux nordiques et les milieux urbains. Elle a également collaboré, à titre de planificatrice dans le secteur privé, pour des établissements universitaires et pour l’Administration régionale Kativik, à des recherches concernant les répercussions des changements climatiques sur les collectivités nordiques. Caroline détient un baccalauréat en urbanisme de l’Université de Montréal.

 
Image

David Pearson – Chapitre sur l’Ontario

David est spécialiste des sciences de la Terre et professeur à l’École de l’environnement à l’Université Laurentienne. Il a été directeur de projet et directeur fondateur de Science Nord de 1980 à 1986 et a animé deux séries télévisées scientifiques de même qu’une capsule radiophonique hebdomadaire. De 2002 à 2007, David a présidé le bureau ontarien du Réseau canadien de recherche sur les impacts climatiques et l’adaptation. Il a également coprésidé le Comité d’experts sur l’adaptation au changement climatique de l’Ontario et présidé le Comité consultatif scientifique du Grand Nord, qui a publié en 2010 le rapport « Science for a Changing Far North ». Membre de l’Ordre de l’Ontario, David travaille actuellement avec des collectivités éloignées des Premières Nations dans le Grand Nord de l’Ontario pour évaluer les répercussions probables des changements climatiques et les options d’adaptation possibles.

Image

Dave Sauchyn – Chapitre sur les provinces des Prairies

Dave est professeur de géographie et d’études environnementales à l’Université de Regina, où il travaille depuis les 35 dernières années. Depuis 2000, il est affilié au Collectif des Prairies pour la recherche en adaptation. Ses principaux intérêts de recherche sont le climat et l’hydrologie du dernier millénaire et la façon dont les connaissances du passé peuvent éclairer les scénarios du climat futur et des approvisionnements en eau à l’avenir, ainsi que l’adaptation planifiée pour minimiser les répercussions négatives des changements climatiques sur le capital naturel de la région intérieure occidentale du Canada.Dave a été invité à donner plus de 350 conférences sur les changements climatiques, principalement à des auditoires ruraux. Il a été coauteur principal du chapitre sur les Prairies de l’évaluation nationale précédente. Dave a récemment codirigé une étude interdisciplinaire quinquennale sur la vulnérabilité des communautés agricoles aux extrêmes climatiques au Chili, en Argentine, en Colombie et au Brésil, ainsi que dans les Prairies canadiennes.

 
Image

Maciej Stetkiewicz - Chapitre du Nord canadien (co-responsable)

Maciej est coordonnateur du projet sur les changements climatiques et l’hydrologie dans le Nord de Northern Climate ExChange, le groupe de recherche sur les changements climatiques du Centre de recherche du Yukon (Collège du Yukon). Après avoir obtenu un baccalauréat en géographie à l’Université de Victoria, Maciej s’est intéressé à la façon dont l’environnement du Yukon, particulièrement ses systèmes hydrologiques, réagit aux changements climatiques. Son intérêt pour le sujet a augmenté considérablement pendant qu’il travaillait au Yukon après l’école, où il lui est apparu évident que les changements climatiques influençaient tous les aspects de la vie dans le Nord. Maciej est retourné aux études pour obtenir une maîtrise en gestion durable de l’environnement à l’Université de la Saskatchewan, où il s'est concentré sur l'utilisation d'approches interdisciplinaires pour étudier comment les changements climatiques influent sur la fréquence des inondations causées par les embâcles à la ville de Peace River, en Alberta. À Northern Climate Exchange, il travaille maintenant sur un large éventail de projets allant de la politique sur les changements climatiques à la modélisation hydrologique.

Investir dans le Canada : Le plan d'infrastructure à long terme du Canada

Dans le cadre du plan d’infrastructure Investir dans le Canada, le gouvernement du Canada investit plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans des projets visant le transport en commun, les infrastructures vertes, l’adaptation et résilience au climat, les infrastructures sociales, les routes de commerce et de transport, ainsi que les collectivités rurales et nordiques du Canada.

 
Pour en savoir plus