Language selection

Recherche

Ressources de schiste et de réservoirs étanches dans les Territoires du Nord-Ouest

Un produit issu de la Conférence des ministres de l’Énergie et des Mines

Ressources pétrolières et gazières dans les Territoires du Nord-Ouest

  • 16,4 BILLIONS DE PIEDS CUBES
    Gaz naturel conventionnel découvert et techniquement récupérable
    • 10,2 BILLIONS DE PIEDS CUBES
      Sur terre
    • 6,2 BILLIONS DE PIEDS CUBES
      Extracôtier
  • 1 227,8 MILLIONS DE BARILS
    Pétrole brut conventionnel découvert et techniquement récupérable
    • 561 MILLIONS DE BARILS
      Sur terre
    • 667,4 MILLIONS DE BARILS
      Extracôtier
  • 0,01 MILLIARD DE PIEDS CUBES/JOUR
    Production totale de gaz naturel (2013)
    • 0 MILLIARD DE PIEDS CUBES/JOUR
      Production totale de gaz de schiste et de réservoirs étanches (2013)
  • 0,01 MILLION DE BARILS/JOUR
    Production totale de pétrole brut (2013)
    • 0 MILLION DE BARILS/JOUR
      Production de pétrole de réservoirs étanches (2013)

Source:

  • Ressources estimatives : gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
  • Production estimative : Office national de l'énergie (pourrait ne pas correspondre aux données territoriales en raison des méthodes différentes)

Géographie

Plaine de Mackenzie

La plaine de Mackenzie se trouve dans la région occidentale de la partie continentale des Territoires du Nord-Ouest, et comprend la ville de Norman Wells (voir la figure 1). Sa superficie atteint 18 300 kilomètres carrés. C'est une plaine plane qui, dans l'ensemble, s'assèche mal. Elle s'étend de 80 à 160 kilomètres (de 50 à 100 miles) de chaque rive du fleuve Mackenzie. Le fleuve est bien encaissé dans le sable et le gravier glaciaires des basses terres, et s'écoule entre des rives habituellement fort escarpées. Au-dessus de la plaine, il y a quelques collines plus hautes qui sont des restes de l'érosion de roches plus dures. Parmi ces restes, il y a les monts Horn, au nord du Mackenzie et à l'ouest du Grand Lac des Esclaves. Les crêtes linéaires des monts plissés Franklin s'élèvent à 1 220 mètres au-dessus des basses terres et à l'est du Mackenzie. Les monts sont coupés en deux par la rivière Great Bear. Les crêtes stériles élevées des monts Mackenzie s'élèvent abruptement à l'ouest des basses terres. Dans la chaîne des monts Mackenzie, on trouve les sommets les plus élevés dans les Territoires du Nord-Ouest, y compris un sommet sans nom de 2 773 mètres et le mont Sir James MacBrien de 2 762 mètres, le deuxième sommet en importance. Plusieurs rivières sillonnent ces montagnes et forment des cols menant vers l'ouest, au Yukon.

Bassin de la Liard

Dans les Territoires du Nord-Ouest, le bassin de la Liard a une superficie de 8 400 kilomètres carrés. En tout, il a une superficie de 37 500 kilomètres carrés si on comprend la partie au Yukon et en Colombie-Britannique. Il se trouve dans la région du sud-ouest des Territoires du Nord-Ouest, chevauchant les frontières avec le Yukon et la Colombie-Britannique (voir la figure 1). Il est traversé par la rivière Liard. Il définit un plateau plutôt élevé entre la chaîne de Selwyn et le nord des Rocheuses. Le long de la rivière Liard, on trouve des terres humides dans des régions de végétation planes et des dépressions formées par des glaciers il y a de 9 000 à 12 000 ans. Le pergélisol recouvre une grande région des basses terres et des terres humides. La végétation varie, allant de la forêt boréale à la toundra arctique et alpine.

(En anglais seulement)
Figure 1 : Plaine de Mackenzie et bassin de la Liard
Source: Commission géologique des Territoires du Nord-Ouest

Version textuelle

Figure 1 : Plaine de Mackenzie et bassin de Liard

Carte de la plaine de Mackenzie et du bassin de Liard.

Géologie

Dans les Territoires du Nord-Ouest, les ressources de schiste dont le potentiel non conventionnel est connu comprennent les ressources de schiste du groupe de Horn River de l'âge Givétien à l'âge Frasnien (voir la figure 2) de la vallée centrale du Mackenzie (VCM) et du bassin de la Liard (voir la figure 1).

          Bassin de la Liard        Vallée centrale du Mackenzie

(En anglais seulement)
Figure 2 : Stratigraphie du Dévonien au Carbonifère précoce dans les T.N.-O.
Source: Commission géologique des Territoires du Nord-Ouest

Version textuelle

Figure 2 : Stratigraphie du Dévonien au Carbonifère précoce dans les T.N.-O.

Stratigraphie du Dévonien au Carbonifère précoce dans le bassin de Liard et dans la vallée centrale du Mackenzie.

VCM

La VCM, ou la région de la plaine de Mackenzie, a récemment fait l'objet d'une vente de terrain et d'activités de forage associées à la zone de schiste non conventionnel de la formation de Canol. Selon des études géologiques détaillées récemment réalisées par la Commission géologique des Territoires du Nord-Ouest, les formations de Canol et de Bluefish sont caractérisées par une teneur élevée en kérogène et en silice et sont peu abondantes en argile. Selon la maturité thermique du kérogène, les ressources de schiste de Canol et de Bluefish ont été chauffées à des températures de la fenêtre de transformation du pétrole en gaz humide (de 4 400 à 4 650 degrés Celsius - voir le tableau 1).

Tableau 1 : Principales caractéristiques de la roche du groupe de Horn River - VCM
Formation
ou membre
Épaisseur
(mètres)
Teneur en silice
Plage
Élevée 80 p. 100>
Faible 20 p. 100<
Teneur en argile
Plage
Élevée 80 p. 100>
Faible 20 p. 100<
p. 100 COT
Plage
Teneur
Profondeur d'enfouissement
Plage (mètres)
*Température maximale
Température
degrés Celsius
Canol 70 Élevée Basse 5-20 1500-2500 440-465
Bluefish 40 Élevée Basse 2-17 1600-2600 445-465

*Les températures maximales mesurées de 440 à 465 °Celsius calculent la possibilité que ces hydrocarbures puissent être exploités dans les fenêtres de pétrole et de gaz humide.

En juin 2015, l’Office national de l’énergie et la Commission géologique des Territoires du Nord-Ouest ont publié une note d’information préparée conjointement intitulée « Évaluation des ressources en hydrocarbures non classiques des schistes des formations Bluefish et Canol dans les Territoires du Nord-Ouest », qui constitue la première étude rendue publique sur les ressources de pétrole en place dans les formations schisteuses Bluefish et Canol, situées toutes deux dans la plaine du Mackenzie. L’Office national de l’énergie a indiqué que les estimations médianes des réserves de pétrole non classiques en place atteignaient 191 milliards de barils de pétrole dans les formations schisteuses Canol et Bluefish.

Tableau 2 : Ressources en hydrocarbures non classiques dans les formations schisteuses Bluefish et Canol dans les Territoires du Nord-Ouest
Milliards de mètres cubes (milliards de barils) Pétrole en place
Bas Prévu Élevé
Bluefish 4,392
(27,634)
7,366
(46,346)
11,254
(70,808)
Canol 13,129
(82,605)
23,018
(144,825)
35,095
(220,811)

Source : Office national de l’énergie (2015)

Bassin de la Liard

À la suite des activités de forage que l'industrie a entreprises au sud de la frontière des Territoires du Nord-Ouest, soit en Alberta et en Colombie-Britannique, on a constaté que les ressources de schiste des formations de Klua, d'Evie, d'Otter Park et de Muskwa du groupe de Horn River et les ressources de schiste de la formation d'Exshaw du Carbonifère inférieur affichent un potentiel. Les activités de forage réussies dans ces zones sont concentrées dans les bassins de la Liard, de Horn River et de Cordova. Ces formations de schiste renfermant du gaz sec sont présentes dans le prolongement des bassins dans les Territoires du Nord-Ouest. Actuellement, la Commission géologique des Territoires du Nord-Ouest participe à une évaluation géologique tripartite du potentiel des hydrocarbures des ressources de schiste du Dévonien au Carbonifère dans la région du bassin de la Liard. L'étude, lancée en 2012, comprend des études détaillées sur la roche mère (en surface et souterraine) des ressources de schiste de Horn River et de Besa River. Elle se poursuivra jusque vers 2016. Les commissions géologiques des Territoires du Nord-Ouest, du Yukon et de la Colombie-Britannique (BC Oil and Gas Commission) ont réalisé une évaluation des ressources de schiste du groupe de Horn River, en collaboration avec l'Office national de l'énergie ; les résultats de cette évaluation ont été publiés en mai 2015. L’Office national de l’énergie a terminé l’évaluation des ressources du bassin de la Liard et a publié les résultats sous forme d’une note d’information en mars 2016.

Tableau 3 : Volumes de gaz en place dans la partie supérieure de la Besa River/d’Exshaw et de gaz commercialisable du bassin de la Liard
Schiste Zone schisteuse Gaz naturel sec en place (Tpi3) Gaz commercialisable (Tpi3)
Bas Prévu Élevé Bas Prévu Élevé
Partie supérieure de la Besa River/d’Exshaw Colombie-Britannique (C.-B.) 497 848 1337 65 167 323
Yukon 27 47 73 3 8 14
Territoires du Nord-Ouest 184 318 514 18 44 88
Total 708 1213 1924 86 219 425

Remarque : Les estimations « bas, prévu et élevé » tiennent compte de diverses incertitudes associées aux données utilisées pour évaluer les ressources. Tpi3 est l’abréviation de billion de pieds cubes.
Source : Office national de l’énergie (2016)

Tableau 4 : Volumes de gaz en place dans la partie inférieure de la Besa River/Horn River et de gaz commercialisable du bassin de la Liard, Territoires du Nord-Ouest et Yukon
Schiste Zone schisteuse Gaz naturel sec en place
(Tpi3)
Gaz commercialisable
(Tpi3)
Bas Prévu Élevé Bas Prévu Élevé
Partie inférieure de la Besa River/Horn River Yukon 11 21 36 - - -
Territoires du Nord-Ouest 91 187 317 - 33
(estimation)
-

Remarque : Tpi3 est l’abréviation de billion de pieds cubes.
Source : Office national de l’énergie (2016)

L’Office national de l’énergie n’a pas cherché à estimer les volumes de gaz commercialisable de la partie inférieure de la Besa River/Horn River dans les Territoires du Nord-Ouest et le Yukon. Cependant, il est raisonnable de présumer que le taux de récupération serait analogue à celui évalué pour les volumes de gaz de schiste commercialisable de la Horn River dans le bassin de la Horn River en Colombie-Britannique (17,4 p. 100). L’application de ce taux de récupération au gisement prévu de gaz en place dans la partie inférieure de la Besa River/Horn River devrait produire des volumes de gaz commercialisable de l’ordre de 33 billions de pieds cubes dans les Territoires du Nord-Ouest.

Le volume de gaz de schiste commercialisable prévu pour la combinaisons des deux ressources de schiste dans les Territoires du Nord-Ouest est évalué au total à 77 billions de pieds cubes. Ce volume de gaz non classique commercialisable est équivalent au volume de gaz commercialisable prévu de 78 billions de pieds cubes du groupe de la Horn River (formation Muskwa et membres Otter Park et Evie) dans le nord-est de la Colombie-Britannique. Les données suggèrent donc la présence d’une zone gazière non classique de calibre mondial.

Exploration et production

VCM

Les activités d'exploration ont été concentrées dans la zone de pétrole de schiste de Canol et de Bluefish. Trois appels d'offres consécutifs lancés entre 2011 et 2013 ont permis à six entreprises d'acquérir 14 licences d'exploration, pour un engagement total de 627,5 millions de dollars en termes de travaux. Parmi les soumissionnaires sélectionnés, il y avait Husky Oil Operations Limited, Shell Canada Limited, Imperial Oil Resources Ventures Limited, MGM Energy Corp., ConocoPhillips Canada Resources Corp., et International Frontier Resources Corporation. Jusqu'à maintenant, sept puits ont été forés au cours des quatre dernières années et demie; deux puits l'ont été par Husky Oil Operations Ltd. 12, un puits par MGM et ses partenaires et quatre puits par ConocoPhillips Canada Resources Corp. Il n'y a actuellement aucune production signalée pour cette zone de schiste non conventionnel.

Bassin de la Liard

Lone Pine Resources Canada Ltd. est le seul exploitant qui a fait des essais relatifs aux hydrocarbures des ressources de schiste de Horn River, dans la région du bassin de la Liard dans les Territoires du Nord-Ouest. En 2011, l'entreprise a reconstruit un puits de forage vertical existant (L-68). Selon le communiqué de presse publié, l'entreprise a obtenu des données sur le débit d'écoulement du gaz non corrosif à l'appui d'une capacité de livraison éventuelle de 12 millions de pieds cubes par jour depuis un puits horizontal à fracturation multiple éventuel. En mai 2013, l'Office national de l'énergie a octroyé à Lone Pine Resources Canada Ltd. une déclaration de découverte exploitable pour les ressources de gaz naturel que renferment les intervalles de schiste du cours supérieur et du cours inférieur de la rivière Besa associés au puits L-68. En outre, le ministre des Affaires autochtones et du Développement du Nord du Canada a accordé à Lone Pine le prolongement de 21 ans du bail pour une superficie d'environ 53 000 acres, jusqu'en 2034, conformément à l'article 62 du Règlement sur les terres pétrolifères et gazières du Canada. Actuellement, il n'y a aucune activité de production de ressources non conventionnelles dans la région.

Réglementation

Le 1er avril 2014, dans le cadre du processus de transfert des responsabilités, le ministère de l'Industrie, du Tourisme et de l'Investissement (ITI) du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) est devenu responsable de l'administration des intérêts pétroliers et gaziers terrestres dans le territoire. Les intérêts extracôtiers continuent de relever d'Affaires autochtones et Développement du Nord Canada (AADNC).

Le GTNO est devenu l'organisme de réglementation chargé des intérêts pétroliers terrestres dans les Territoires du Nord-Ouest, hors de la région désignée des Inuvialuit (RDI). Le Bureau de l'organisme de réglementation des opérations pétrolières et gazières (BOROPG) est principalement chargé de l'octroi des autorisations en lien avec le pétrole dans la région.

Auparavant, AADNC et l'Office national de l'énergie étaient chargés des autorisations (permis, licences, baux et autres types d'approbation) pour les intérêts pétroliers dans les Territoires du Nord-Ouest.

L'Office national de l'énergie continuera d'être l'organisme de réglementation des activités pétrolières et gazières dans la RDI, en vertu des lois et règlements du GTNO, et dans les régions extracôtières et exclues, relevant de la compétence d'AADNC dans les réserves prouvées de la région de Norman Wells.

Puisqu'il y a plusieurs organismes de réglementation des ressources pétrolières terrestres en fonction du territoire de compétence, il existe deux versions des cinq processus réglementaires (Office national de l'énergie dans la RDI; ministère du BOROPG dans le reste des Territoires du Nord-Ouest).

(En anglais seulement)
Figure 3: Compétence de l’organisme de réglementation du GTNO chargé des activités pétrolières et gazières

Version textuelle

Figure 3: Compétence de l’organisme de réglementation du GTNO chargé des activités pétrolières et gazières

Carte montrant le territoire sur lequel à juridiction le Bureau de l'organisme de réglementation des opérations pétrolières et gazières du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest.

La Petroleum Resources Act (PRA) est la loi équivalente à la Loi fédérale sur les hydrocarbures. La PRA s'applique aux champs pétroliers, des terres qui sont gérées et contrôlées par le Commissaire. Elle établit des règles concernant l'octroi des intérêts, les licences d'exploration, les licences de découverte importante, les licences de production et les redevances.

L’Oil and Gas Operations Act (OGOA) est la loi qui équivaut à la Loi sur les opérations pétrolières au Canada. L’OGOA établit les règles concernant la délivrance des autorisations et approbations pour les travaux et activités pétroliers et gaziers.

Veuillez consulter le site Web du Bureau de l'organisme de réglementation des opérations pétrolières et gazières (BOROPG).

Veuillez visiter le site Web du GTNO concernant les ressources pétrolières, à (sites en anglais seulement) :

Recherche publique

Conférence des ministres de l’Énergie et des Mines

Territoires du Nord-Ouest

Bureau géoscientifique des Territoires du Nord-Ouest, Petroleum Potential Data (Conventional and Unconventional) for Horn River Group from 26 Exploration Wells-NTS 95N,96C,96D,96E,96F and 106H, (dossier ouvert des T.N.-O. 2012-009)
Bureau géoscientifique des Territoires du Nord-Ouest, Regional Characterization of Shale Gas and Shale Oil Potential, Northwest Territories (dossier ouvert des T.N.-O. 2011-08)
Évaluation des ressources en hydrocarbures non classiques des schistes des formations Bluefish et Canol dans les Territoires du Nord-Ouest par la Commission géologique des Territoires du Nord-Ouest et l'Office national de l’énergie.
Études triparties de la Commission géologique des Territoires du Nord-Ouest, de la Commission géologique du Yukon et de la BC Oil and Gas Commission sur les ressources de schiste de Horn River et de Besa River de 2012 à 2016 (publication annuelle des résultats des études par chaque commission).
Évaluation des ressources de schiste des formations d'Evie, d'Otter Park et de Muskwa par la Commission géologique des Territoires du Nord-Ouest, la Commission géologique du Yukon, la BC Oil and Gas Commission et l'Office national de l’énergie (publiée le 16 mars 2016).
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :