Language selection

Recherche

Ressources de schiste et de réservoirs étanches en Colombie-Britannique

Un produit issu de la Conférence des ministres de l’Énergie et des Mines

Ressources pétrolières et gazières en Colombie-Britannique

  • 524,6 BILLIONS DE PIEDS CUBES
    Gaz naturel techniquement récupérable
  • 29 MILLIONS DE BARILS
    Pétrole brut techniquement récupérable
  • 3,7 MILLIARDS DE PIEDS CUBES/JOUR
    Production totale de gaz naturel (2013)
    • 2,7 MILLIARDS DE PIEDS CUBES/JOUR
      Production totale de gaz de schiste et de réservoirs étanches (2013)
  • 0,04 MILLION DE BARILS/JOUR
    Production totale de pétrole brut (2013)
    • 0,003 MILLION DE BARILS/JOUR
      Production de pétrole de réservoirs étanches (2013)

Source:

  • Ressources estimatives : gouvernement de la Colombie-Britannique
  • Production estimative : Office national de l'énergie (pourrait ne pas correspondre aux données provinciales en raison des méthodes différentes)

Géographie

L'exploration pétrolière et gazière en Colombie-Britannique (C.-B.) se déroule dans la région du nord-est de la province (voir la figure 1). La zone la plus vaste et la plus productive, la formation de Montney, s'étend de la frontière entre la C.-B. et l'Alberta, près de Dawson Creek, sur 200 kilomètres, jusqu'aux contreforts des Rocheuses en C.-B. au nord-ouest. La deuxième zone la plus vaste et la plus productive est le bassin de Horn River, qui s'étend du sud de Fort Nelson jusqu'à la frontière de la C.-B. et du Yukon au nord. Le bassin de la Liard et le l’enfoncement Cordova, qui en sont encore aux premières étapes de l'exploitation, se trouvent respectivement à l'ouest et à l'est du bassin de la Horn River. Ils s'étendent jusqu'à la frontière entre la C.-B. et le Yukon.

(En anglais seulement)
Figure 1 : Zones de gaz non conventionnel d'intérêt dans le nord-est de la Colombie-Britannique
Source: BC Oil and Gas Commission

Version textuelle

Figure 1 : Zones de gaz non conventionnel d'intérêt dans le nord-est de la Colombie-Britannique

Carte montrant les zones de gaz non conventionnel d’intérêt dans le nord-est de la Colombie-Britannique. Au nord, l’échancrure de Cordova, le bassin de Liard et le bassin de la Horn River. Au sud, la région de Montney.

Géologie

La partie du bassin sédimentaire de l'Ouest canadien en C.-B. est un système renfermant principalement du gaz. L'huile noire est un volet plutôt mineur de l'ensemble de la production. Même si les activités d'exploration et de production conventionnelles sont réalisées depuis les années 1950, les ressources non conventionnelles en C.-B. ont gagné en importance en ce qui a trait au potentiel reconnu du gaz naturel. Les premiers efforts déployés dans le cadre de l'exploitation des ressources non conventionnelles dans la province ont commencé au milieu des années 1990. On employait des techniques de forage horizontal pour exploiter les carbonatées du Dévonien de la formation de Jean Marie. Dix ans plus tard, une vaste ressource de gaz de réservoirs étanches non conventionnel a été identifiée et exploitée dans la région du Deep Basin, dans le grès crétacé de la formation de Cadomin. Ces premières activités d'exploitation des ressources non conventionnelles ont été suivies par l'exploitation du gaz de schiste du Dévonien dans le bassin de Horn River et du grès d'âge triasique de la formation de Montney. Des activités d'exploration sont aussi en cours dans les nouvelles zones de formation de ressources non conventionnelles de l’enfoncement Cordova et dans le bassin de la Liard (voir la figure 1).

Aujourd'hui, l'exploitation et la production de gaz de schiste et de réservoirs étanches non conventionnels se déroulent dans deux régions importantes, et une troisième région importante fait l’objet d’une évaluation préliminaire et de forages exploratoires.

Le bassin de Horn River est une zone de gaz de schiste non conventionnel misant sur le gaz sec des formations de Muskwa, d'Otter Park et d'Evie à pression anormale de l'âge du Dévonien moyen. Situé dans la région du nord-est de la province (voir la figure 1), le bassin de Horn River est confiné, à l'ouest, par la zone de faille de Bovie Lake, et à l'est et au sud, par le complexe de barrières carbonatées du Dévonien de la même période. Le bassin de Horn River comporte deux horizons de production importants, celui de Muskwa-Otter Park et celui d'Evie, pour lesquels l'exploitation de puits horizontaux empilés est possible.

Tableau 1 : Bassin de Horn River
Superficie totale 1 145 989 ha
Type de formation Gaz de schiste
Formations ciblées Muskwa / Otter Park / Evie
Épaisseur brute De 140 à 280 m
Porosité de la formation De 3 à 6 %
Pression de la formation De 20 à 53 MPa
Température de la formation De 80 à 160 °C
Méthode de forage Horizontal
D'intérêt depuis 2005
Profondeur moyenne De 1 900 à 3 100 m
Potentiel en ressources 448 Tpi3, volume de 78 Tpi3 de gaz commercialisable Note de bas de page 1

Source: BC Oil and Gas Commission

Situé dans la région plus peuplée du nord-est de la C.-B., le bassin de Montney est une formation hybride de liquides de gaz naturel et de gaz de réservoirs étanches dans de la siltite à pression anormale datant du milieu de l'âge triasique. En C.-B., la formation de Montney peut avoir une profondeur de 300 mètres, et peut contenir de trois à quatre sous-horizons ciblés horizontalement et empilés verticalement dans des zones supérieures, intermédiaires et inférieures définies de manière stratigraphique. La formation de Montney a aussi une forte teneur en liquides de gaz naturel (LGN), ainsi qu'un potentiel en LGN commercialisables et récupérables techniquement évalué à 12,6 milliards de barils.

Tableau 2 : Zone d'intérêt de Montney
Superficie totale 2 600 000 ha
Type de formation Gaz de réservoirs étanches - gaz de schiste
Formations ciblées Montney / Doig Phosphate
Épaisseur brute De 30 à 300 m
Porosité de la formation De 2 à 9 %
Pression de la formation De 15 à 50 MPa
Température de la formation De 80 à 100 °C
Méthode de forage Horizontal
D'intérêt depuis 2005
Profondeur moyenne De 1 400 à 3 800 m
Potentiel en ressources Volume initial de gaz en place de 1 965 Tpi3, volume de 271 Tpi3 de gaz commercialisableNote de bas de page 2

Source: BC Oil and Gas Commission

Situé à l’ouest du bassin de la Horn River et chevauchant les frontières du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest, le bassin de la Liard est une zone schisteuse de la même nature que celle du bassin de la Horn River mais plus profonde et dont le réservoir subit une pression plus élevée. Bien que la production provinciale n’ait pas encore atteint des volumes de gaz naturel importants, une évaluation conjointe du potentiel en ressources de gaz de schiste non conventionnel au bassin de la Liard a été entreprise récemment par l’Office national de l’énergie, la BC Oil and Gas Commission, le ministère du Développement du gaz naturel de la C.-B., la Commission géologique des Territoires du Nord-Ouest et la Commission géologique du Yukon. Selon les résultats publiés et les données disponibles sur un nombre limité de puits d’exploration, et en utilisant le bassin de la Horn River à titre comparable, les ressources extrêmement denses des schistes d’Exshaw, de Patry et de la Horn River du bassin de la Liard devraient contenir un volume initial de gaz en place de 1213 Tpi3. Les volumes de gaz naturel techniquement récupérable ont également été estimés, mais uniquement pour les schistes d’Exshaw et de Patry. Dans les trois régions, le volume de gaz commercialisable a été estimé à 219 Tpi3, et la part de cette ressource commercialisable revenant à la Colombie-Britannique est estimée à 167 Tpi3.

Exploration et production

Depuis 2005, la part de production de gaz naturel non conventionnel de la C.-B. continue d'augmenter. En 2011, la part de gaz non conventionnel avait dépassé la production de gaz de réservoirs conventionnels. À la fin de 2015, la production de gaz non conventionnel de la C.-B. représentait environ 80 p. 100 de la production totale de gaz (voir la figure 2).

(En anglais seulement)
Figure 2 : Production mensuelle de gaz brut non conventionnel en C.-B. en décembre 2015
Source: BC Oil and Gas Commission

Version textuelle

Figure 2 : Production mensuelle de gaz brut non conventionnel en C.-B. en décembre 2015

Graphique linéaire montrant la production mensuelle de gaz brut conventionnel, non conventionnel et totale en Colombie-Britannique entre 2005 et décembre 2015.

Le tableau suivant (voir la figure 3) illustre la hausse relative de la production de gaz non conventionnel de la formation de Montney par rapport aux autres principales zones de gaz non conventionnel dans le nord-est de la C.-B. pendant la même période.

(En anglais seulement)
Figure 3 : Production mensuelle de gaz brut non conventionnel en C.-B. en décembre 2015
Source: BC Oil and Gas Commission

Version textuelle

Figure 3 : Production mensuelle de gaz brut non conventionnel en C.-B. en décembre 2015

Graphique linéaire montrant la production mensuelle de gaz brut non conventionnel en provenance des différentes zones de gaz non conventionnel en Colombie-Britannique entre 2005 et décembre 2015. La production en provenance de la formation de Montney croit de manière substantielle à partir de 2009, alors que la production en provenance des autres formations reste plutôt constante.

En décembre 2015, la production brute cumulative de gaz non conventionnel de la formation de Montney a dépassé 4,3 billions de pieds cubes (Tpi3), soit une hausse par rapport à la production de 25 milliards de pieds cubes au début de 2005. La formation compte actuellement plus de 3 100 puits de gaz actifs. Presque tous sont des puits forés à l'horizontale après 2005. Actuellement, les niveaux de production quotidienne atteignent 3,4 milliards de pieds cubes par jour. Au cours des dernières années, la croissance des activités de forage dans la formation de Montney jumelée à une baisse du forage pour le gaz conventionnel a fait en sorte que cette formation est devenue l'horizon de production de gaz non conventionnel le plus important au Canada. La formation non conventionnelle de Montney représente maintenant environ 67 p. 100 du volume total de gaz brut produit mensuellement en C.-B.

Tout indique que la formation de Montney pourrait afficher une forte teneur en liquides de gaz naturel (éthane, propane, butane) ainsi qu’en condensats (pentanes plus). L’exploitation ciblée de gaz naturel humide a produit des volumes importants de LGN et de condensats. En novembre 2015, les volumes de ventes de Montney atteignaient 34 000 barils de condensats par jour (barils/jour), 7 100 barils/jour de propane et 8 000 barils/jour de butane.

La formation de Montney comporte un bassin d'huile noire. Actuellement, on y trouve 67 puits horizontaux actifs dont la production atteignait, en moyenne, environ 3 800 barils de pétrole par jour en 2015.

Actuellement, environ 180 puits de gaz sont actifs dans le bassin de Horn River. La production cumulative en décembre 2015 atteignait 900 milliards de pieds cubes. La production quotidienne atteignait, en moyenne, 365 millions de pieds cubes par jour en 2015. En raison des conditions économiques actuelles, aucun nouveau programme de forage significatif n'a été lancé au cours des dernières années.

Réglementation

La surveillance réglementaire de l'exploitation des ressources de schiste et de réservoirs étanches est assurée par la loi, la réglementation et des conditions relatives aux permis. Parmi les principales lois régissant les activités pétrolières et gazières dans la province de la Colombie-Britannique, il y a la Oil and Gas Activities Act et la Petroleum and Natural Gas Act.

La BC Oil and Gas Commission (Commission) est l'organisme de réglementation provincial à guichet unique chargé de surveiller les activités pétrolières et gazières en C.-B., y compris l'exploration, l'exploitation, le transport par pipeline et la remise en état. La Commission réglemente toutes les activités pétrolières et gazières en vertu de la Oil and Gas Activities Act, y compris les activités d'exploitation des ressources de schiste et de réservoirs étanches.

L’Oil and Gas Activities Act est une loi récente entrée en vigueur en 2010. Elle met l'accent sur la surveillance de l'exploitation du pétrole et du gaz, ainsi que la protection de l'environnement et la sécurité de la population. Parmi les règlements connexes de cette loi, il y a le Drilling and Production Regulation, le Pipeline Regulation, le Environmental Protection and Management Regulation et le Geophysical Exploration Regulation. Ces règlements s'appliquent autant à l'exploitation conventionnelle qu'à l'exploitation non conventionnelle. Parmi les outils de réglementation clés, il y a le Fracfocus Chemical Disclosure Registry, une ressource publique renfermant de l'information sur la fracturation hydraulique, ainsi qu'une base de données contenant les agents de fracturation dont se servent les entreprises dans la province. La C.-B. a été la première province au Canada à adopter FracFocus, rendant la divulgation obligatoire en 2012.

Réglementation de l'exploration

C'est le ministère de la Mise en valeur des ressources gazières de la Colombie-Britannique (Ministère), en vertu de la Petroleum and Natural Gas Act, qui octroie les droits pour le pétrole et le gaz naturel souterrains, les gère et les administre. Les entreprises doivent obtenir les droits dans le cadre d'un processus mensuel de soumission scellée et concurrentielle avant de pouvoir présenter une demande d'approbation des activités d'exploration ou d'exploitation. Le Ministère peut accorder des droits en délivrant des permis de forage ou des baux. Le permis de forage accorde des droits exclusifs d'exploration pour le pétrole et le gaz naturel par l'entremise du forage de puits. Les principaux termes sont de 3, de 4 ou de 5 ans, en fonction de l'emplacement. Le bail accorde des droits exclusifs de production de pétrole et de gaz naturel. Les principaux termes sont de 5 ou de 10 ans, en fonction de l'emplacement.

Une fois qu'une entreprise a acquis les droits pour le pétrole et le gaz naturel souterrains, elle peut présenter une demande d'approbation des activités d'exploration, d'exploitation ou de production par l'entremise de la Commission. Le Geophysical Exploration Regulation s'applique aux entreprises réalisant des activités géophysiques. Parmi les autres règlements qui s'appliquent avant la délivrance de permis d'activité, il y a le Fee, Levy and Security Regulation et le Consultation and Notification Regulation. La Commission adopte aussi une approche d'analyse en fonction de l'emplacement afin de déterminer les répercussions des activités pétrolières et gazières sur le territoire. Grâce à cette analyse, les décideurs de la Commission évaluent l'incidence des activités pétrolières et gazières sur les valeurs écologiques, culturelles et sociales, dans le contexte de toutes les autres activités d'exploitation.

Réglementation de la production

La Oil and Gas Activities Act et ses règlements connexes réglementent la production des ressources gazières non conventionnelles. Le Drilling and Production Regulation renferme les règlements techniques sur le forage, la fracturation hydraulique et la production; le règlement sur la protection de l'environnement est énoncé dans le Environmental Protection and Management Regulation; les exigences en situation d'urgence sont définies dans le Emergency Management Regulation. Pour obtenir la liste complète des règlements, allez à la page Legislation du site Web de la Commission.

Les règlements et les processus de délivrance de permis ont été conçus pour tenir compte des technologies utilisées lors de l'exploitation du gaz de schiste, y compris la fracturation hydraulique et l'utilisation de l'eau. Ils décrivent comment l'industrie doit protéger les ressources hydriques lors des activités de forage et de production. La Commission gère l'utilisation et la consommation approuvées de l'eau en mettant particulièrement l'accent sur les valeurs environnementales. Elle suspend s'il y a lieu la consommation d'eau pour protéger ces valeurs. Parmi les autres exigences, il y a la divulgation des agents ajoutés aux fluides de fracturation hydraulique sur le site Web FracFocus.

La Commission dispose d'un vaste programme de conformité et d'application de la loi qui s'applique à tous les aspects des activités pétrolières et gazières, de l'exploration à l'exploitation, aux opérations et à l'abandon et à la remise en état à la fin du cycle. Chaque année, la Commission réalise plus de 4 000 inspections, en plus d'un certain nombre de vérifications, d'enquêtes et d'autres évaluations. Parmi les mesures d'application de la loi, il y a des ordonnances et des sanctions monétaires. Elles sont publiées tous les trimestres dans la section Reports du site Web de la Commission. Parmi les autres ressources de réglementation des activités d'exploitation du gaz non conventionnel, il y a le Major Projects Centre et le site Web fournissant de l'information sur l'eau.

Recherche publique

Conférence des ministres de l’Énergie et des Mines

Colombie-Britannique

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :