Language selection

Recherche

Diriger la technologie vers les marchés

S’imposer dans le marché de l’énergie marine renouvelable

La préparation des marchés pour y accueillir les nouvelles technologies constitue l’un des risques associés au développement de toute nouvelle technologie. Le Groupe de la technologie de l’énergie marine (GTEM) veille à la préparation des marchés en travaillant de concert avec le milieu universitaire, les concepteurs de technologies, les chercheurs, les services publics et les partenaires des gouvernements. Le GTEM contribue à l’élaboration de normes nationales et internationales pour favoriser l’interopérabilité et l’interchangeabilité, établir des protocoles universels de sécurité et régler les questions techniques ou d’ordre général.

Collaboration essentielle

Aucune organisation ne saurait répondre seule à toutes les exigences associées au développement de technologies liées à l’énergie marine, c’est pourquoi le GTEM participe activement à un grand nombre d’associations et de projets à l’échelle nationale et internationale.

Élaboration de normes

Pourquoi les normes sont-elles importantes?

Les normes jouent un rôle de premier plan dans l’avancement des technologies en offrant des lignes directrices concises aux concepteurs, aux fabricants, aux organismes de réglementation et aux utilisateurs. À l’heure actuelle, il n’existe encore aucun code ni aucune norme régissant le secteur de la production d’énergie marine. En prenant part activement au comité technique TC 114 de la Commission électrotechnique internationale (CEI), le GTEM s’assure que les besoins du Canada sont pris en compte dans la préparation des normes internationales concernant les systèmes de conversion de l’énergie marine.

TC 114 de la CEI – Energie hydraulique – Convertisseurs de l’énergie des vagues, des marées et des courants marins

La Commission électrotechnique internationale (CEI) est la principale organisation mondiale en matière de préparation et de publication de normes internationales pour régir les technologies électroniques, électriques et autres technologies connexes. Les normes internationales élaborées par la CEI jettent les bases des normes nationales.

La CEI et l’énergie marine

À l’automne 2007, le conseil d’administration des normes (CAM) de la CEI a approuvé la création d’un nouveau comité technique proposé par le Canada, de concert avec le Royaume-Uni, appelé TC 114 – Energie hydraulique – Convertisseurs de l’énergie des vagues, des marées et des courants marins. Le comité technique établit des normes internationales concernant les systèmes de conversion de l’énergie marine, principalement la conversion de l’énergie des vagues, des marées et des courants marins en énergie électrique.

Comité parallèle canadien sur les normes (SMC/TC 114)

Un comité national a été formé pour soutenir l’élaboration de normes internationales par le TC 114 de la CEI. Le comité parallèle canadien (SMC/TC 114) s’assure que les points de vue et les besoins des intervenants du secteur canadien de l’énergie marine sont pris en considération par le comité technique de la CEI. Les membres de l’industrie, les concepteurs de technologies, les services publics, les chercheurs, le milieu universitaire et d’autres intervenants de partout au pays participent au SMT/TC 114. Pour de plus amples renseignements sur le SMC/TC 114, consultez la page http://www.marinerenewables.ca/resources/tc-114-standards/.

Le GTEM est un membre actif du SMC/TC 114 et fait partie de groupes de travail sur l’élaboration de normes.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :