Chimie et catalyse exploratoire

Afin d’obtenir de meilleures efficacités des processus chimiques et physiques lors de la valorisation, il est très important d’étudier et de comprendre la transformation chimique des molécules d’hydrocarbure lors de la catalyse. Les chercheurs de CanmetÉNERGIE, en collaboration avec des partenaires extérieurs, travaillent au développement de procédés de catalyse innovateurs pour la valorisation du bitume et la production de distillats dérivés du bitume afin :

  • d’améliorer la qualité du produit et réduire l’impact sur l’environnement
  • d’améliorer l’efficacité énergétique des procédés de valorisation existants

Parmi les projets de recherche actuels entrepris par le Centre national des technologies de valorisation (CNTV) et ses partenaires, on retrouve :

  • conception de composants d’hydrogénation résistant au soufre
  • ouverture sélective de noyau par hydrocraquage et oxydation partielle
  • nouveau procédé catalytique pour l’élimination de l’acide naphténique du bitume
  • étude de l’effet d’empoisonnement des composés organiques azotés sur les catalyseurs de craquage
  • modélisation en chimie quantique pour contribuer au développement de catalyseurs et pour comprendre le chemin réactionnel de la réaction catalytique
  • recherche de nouveaux catalyseurs et de nouveaux procédés pour la conversion des résidus et du pétrole lourd
  • ouverture sélective du noyau, avec le Réseau de développement des catalyseurs de valorisation
  • étude au microscope électronique de nouveaux catalyseurs, avec l’Institut national de nanotechnologie (INN)
  • analyse en chimie quantique des réactions d’ouverture du noyau, avec l’INN

Géré par CanmetÉNERGIE au centre de recherche de Devon (Alberta).