Procédés physiques et chimiques

La valorisation du pétrole extra lourd et du bitume afin de produire du pétrole brut synthétique a trois objectifs principaux. Ce sont les suivants :

  • Conversion des résidus de haut poids moléculaire en distillats, des composés ayant un point d’ébullition inférieur à 525 °C
  • Augmentation du rapport hydrogène/carbone du distillat en augmentant la teneur en hydrogène et/ou réduisant la teneur en carbone
  • Réduction de la quantité d’impuretés telles que le soufre, l’azote et les métaux afin de satisfaire aux normes de qualité requises par les raffineries. Ces procédés peuvent être séparés en deux étapes de traitement : valorisation primaire et valorisation secondaire

Valorisation primaire

La valorisation primaire, comme son nom l’indique, est la première étape de traitement du pétrole extra lourd et du bitume afin de produire un distillat. Ce procédé est typiquement réalisé à haute température et haute pression, deux conditions nécessaires pour briser les liaisons carbone-carbone. Ce procédé peut aussi comprendre des étapes initiales d’ajout d’hydrogène aux résidus. Ceci est réalisé grâce à deux types de technologies :

  • élimination de carbone
  • ajout d’hydrogène

Valorisation secondaire

La valorisation secondaire est centrée sur l’élimination du soufre, de l’azote et des métaux, ainsi que de l’ouverture des noyaux naphténiques au moyen d’un hydrotraitement ou d’une hydrogénation du distillat. Pour ces procédés, ou utilise typiquement des conditions moins sévères (pression et température plus basses) et des catalyseurs chimiques et/ou biologiques pour atteindre les objectifs.

Géré par CanmetÉNERGIE au centre de recherche de Devon (Alberta).