Optimisation des procédés d'extraction

L’intensité du procédé d’extraction peut déterminer non seulement le taux de récupération, mais aussi le degré de dispersion de l’argile, qui constitue le principal facteur permettant de déterminer les propriétés des résidus. Plus l’apport énergétique au procédé d’extraction est grand, plus le taux de récupération est élevé pour un type de minerai donné. Habituellement, l’intensité du procédé d’extraction combine des facteurs d’ordre thermique (température du traitement), mécanique (mélange/transport par pipeline) et chimique (auxiliaires au traitement).

La caractérisation de l’extraction du bitume et les propriétés des résidus définissent la capacité de traitement d’un minerai donné. Au bout du compte, la capacité de traitement est déterminée par la combinaison de l’intensité du procédé d’extraction et par les propriétés de chaque minerai. Ce sont ces propriétés, notamment celles des hydrocarbures et de l’argile, qui déterminent la capacité de traitement. Ainsi, la caractérisation des propriétés des hydrocarbures et de l’argile est la pierre angulaire des initiatives de recherche sur l'extraction des sables bitumineux et du pétrole lourd. L’optimisation de ces facteurs fondamentaux en matière de capacité de traitement est une composante essentielle au maintien de la durabilité économique et environnementale des industries des sables bitumineux et du pétrole lourd.

L’approche centrale des recherches sur les sables bitumineux et le pétrole lourd est de couvrir tous les aspects, de la science fondamentale aux démonstrations en laboratoire et à l’échelle pilote de procédés importants d’un point de vue commercial. Le programme de recherche interne de CanmetÉNERGIE est intégré à un projet de recherche sous contrat très dynamique, ce qui permet d’assurer un transfert efficace des technologies. Le rôle des propriétés chimiques de l’eau et de l’argile dans la détermination du comportement de l’extraction des sables bitumineux est bien connu, alors qu’habituellement, on accorde peu d’attention aux répercussions de la composition chimique du bitume sur l’extraction.