Aperçu technique

Les sables bitumineux sont un mélange complexe de sable, d’eau, d’argile et de bitume; ils doivent être soumis à des procédés de séparation et de valorisation avant de pouvoir être utilisés comme pétrole brut synthétique dans les raffineries de pétrole. Toutefois, la teneur en bitume des sables bitumineux varie. Il y a habituellement entre 83 % de sable, 10 et 12 % de bitume, 4 % d’eau et 3 % d’argile.

Les réserves de sables bitumineux sont réparties dans 3 régions distinctes du nord de l’Alberta qui occupent une superficie totale de 140 200 km2. Ces régions sont l’Athabasca (réserves les plus importantes), Cold Lake et Peace River.

Il faut déployer des efforts considérables pour transformer les sables bitumineux en pétrole, qui peut ensuite servir de charge d’alimentation dans les raffineries. Il faut beaucoup d’énergie, d’eau et d’autres ressources pour transformer en pétrole brut le bitume contenu dans le mélange complexe de sable, d’eau et d’argile. Après son extraction du minerai, le bitume se présente sous la forme d’une substance noire très épaisse et visqueuse qui doit être valorisée avant d’être transformée en pétrole brut synthétique.

Les méthodes d’exploitation des sables bitumineux varient selon la profondeur à laquelle se trouve le minerai des sables bitumineux. Cette profondeur peut varier entre 50 et 200 m sous la surface du sol et la récupération des sables bitumineux nécessite le recours à diverses techniques. L’exploitation minière à ciel ouvert convient dans les endroits où les sables bitumineux sont près de la surface, tandis que le drainage par gravité au moyen de la vapeur est utilisé lorsque le gisement se trouve à une plus grande profondeur.

Géré par CanmetÉNERGIE au centre de recherche de Devon (Alberta).