Turbine sans danger pour les poissons

La technologie des turbines sans danger pour les poissons est un outil qui minimise les risques de blessures et de mort pour les poissons qui traversent les turbines hydrauliques.

De nombreuses espèces de poissons doivent migrer en amont et en aval de rivières où sont aménagées des centrales hydroélectriques afin de se nourrir et de se reproduire. Les barrages construits sur les rivières et les réservoirs aux fins de production hydroélectrique entravent habituellement ces migrations. On utilise parfois des dispositifs de dérivation pour les poissons et des échelles à poissons pour aider certains poissons à contourner les barrages, mais de nombreux autres poissons, notamment les plus jeunes, se font quand même aspirer dans les turbines et leurs composantes complexes. Les changements rapides de la géométrie et du débit à l’intérieur de ces composantes comportent de nombreux dangers de blessure et de mort pour ces poissons.

Ce n’est qu’au milieu des années 1990 que l’industrie hydroélectrique mondiale a commencé à mener des activités approfondies de R-D dans le domaine des turbines sans danger pour les poissons. À cette époque, les recherches portaient principalement sur la compréhension des causes de blessure et les critères biologiques associés à la conception des turbines sans danger pour les poissons.

Entre 2003 et 2010, CanmetÉNERGIE a collaboré avec des entreprises canadiennes, des universités et des partenaires internationaux dans le but de perfectionner les technologies des turbines sans danger pour les poissons par le biais de trois projets de turbines distinctes pouvant être utilisées par des petites centrales hydroélectriques. Ces applications comprennent des sites dont la capacité de production électrique est inférieure à 1 MW, et dont la hauteur de chute se situe entre 1,5 m et 15 m.

Notre apport a contribué au soutien financier de la conception, du développement, du prototypage et des essais en laboratoire, ainsi qu’à l’appui et à l’expertise techniques dans le domaine de l’hydrodynamique et de la modélisation de débit afin de veiller à ce que les turbines répondent aux critères d’une conception sans danger pour les poissons. La première de ces trois turbines sans danger pour les poissons (400 kW) est en exploitation en France depuis 2007, et les analyses sur le terrain ont révélé un excellent rendement énergétique de la turbine combiné à leur innocuité pour les poissons.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec nous.