Language selection

Recherche

Feuille de route pour la transformation du marché de l’équipement écoénergétique dans le secteur du bâtiment

Tracer la voie pour une économie à faibles émissions de carbone

Lisez le rapport complet

Une série d’objectifs ambitieux en matière de rendement énergétique dans le secteur du bâtiment a été publiée à l’issue de la Conférence des ministres de l’Énergie et des Mines de 2017. Ces objectifs étaient axés sur trois domaines clés – les fenêtres, le chauffage des locaux et le chauffage de l’eau – pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et promouvoir l’adoption de technologies propres. Les gouvernements ont promis une feuille de route pour atteindre ces objectifs. La feuille de route est arrivée.

Les bâtiments et maisons dans une économie à faibles émissions de carbone

Au cours de la dernière année, les gouvernements ont travaillé de concert avec les intervenants du secteur du bâtiment afin de créer la feuille de route. Ensemble, nous avons défini une façon de commercialiser de nouvelles technologies et de favoriser leur adoption a plus grande échelle, puis nous avons clarifié les rôles et les responsabilités des gouvernements et des intervenants à l’appui de cet effort. Le plan conjoint qui en découle aidera à établir un secteur du bâtiment plus compétitif et un avenir plus propre.

Les équipements écoénergétiques dans le secteur du bâtiment

La consommation énergétique des bâtiments et maisons du Canada peut être grandement réduite (35 %) grâce aux prochaines générations de fenêtres et de technologies pour le chauffage des locaux et de l’eau.

Image mettant en lumière les fenêtres résidentielles, les dispositifs de chauffage des locaux et de chauffage de l’eau dans une maison et dans un bâtiment

1. Fenêtres résidentielles

Les fenêtres ne consomment pas d’énergie, mais elles constituent un élément important dans la détermination de la quantité d’énergie nécessaire pour réchauffer ou refroidir une maison. Les fenêtres peuvent être responsables de jusqu’à 35 % de la perte de chaleur dans une maison durant la saison où le chauffage est nécessaire.

2. Chauffage des locaux

Au Canada, le chauffage des locaux est la source première de consommation d’énergie dans le secteur du bâtiment. Il représente 64 % de l’énergie consommée dans les résidences et 56 % de l’énergie consommée dans les bâtiments commerciaux.

3. Chauffage de l’eau

Au Canada, le chauffage de l’eau est la deuxième plus grande source de consommation d’énergie dans le secteur du bâtiment. Il représente 19 % de l’énergie consommée dans les résidences et 8 % de l’énergie consommée dans les bâtiments commerciaux.

Le Défi

Les gouvernements doivent guider le Canada vers une économie à faibles émissions de carbone.

La feuille de route

La collaboration entre les gouvernements et les intervenants peut permettre de tracer la voie pour une économie à faibles émissions de carbone. Nous avons tous un rôle à jouer. Ce tableau présente les étapes clés de la feuille de route.

Un rôle de premier plan consiste à financer, organiser ou réaliser les activités clés contenues dans cette étape. Un rôle de soutien consiste à offrir des conseils et une expertise pour cette étape, effectuer certaines activités ou faire la promotion des résultats auprès d’un public plus large.
The Roadmap table
Le groupe d’intervenants R et D – Développement de produits R et D – Essais en laboratoire et sur le terrain Démonstration Information et Sensibilisation Formation Incitatifs Codes et Normes
RNCan RNCan joue un rôle de premier plan RNCan joue un rôle de premier plan RNCan joue un rôle de premier plan RNCan joue un rôle de premier plan RNCan joue un rôle de soutien RNCan joue un rôle de soutien RNCan joue un rôle de premier plan
Gouvernements provinciaux ou territoriaux Les gouvernements provinciaux et territoriaux jouent un rôle de soutien Les gouvernements provinciaux et territoriaux jouent un rôle de soutien Les gouvernements provinciaux et territoriaux jouent un rôle de premier plan Les gouvernements provinciaux et territoriaux jouent un rôle de premier plan Les gouvernements provinciaux et territoriaux n’ont pas de rôle à jouer Les gouvernements provinciaux et territoriaux jouent un rôle de premier plan Les gouvernements provinciaux et territoriaux jouent un rôle de premier plan
Laboratoires fédéraux Les laboratoires fédéraux jouent un rôle de premier plan Les laboratoires fédéraux jouent un rôle de premier plan Les laboratoires fédéraux n’ont pas de rôle à jouer Les laboratoires fédéraux n’ont pas de rôle à jouer Les laboratoires fédéraux n’ont pas de rôle à jouer Les laboratoires fédéraux n’ont pas de rôle à jouer Les laboratoires fédéraux n’ont pas de rôle à jouer
Chercheurs Les chercheurs jouent un rôle de premier plan Les chercheurs jouent un rôle de premier plan Les chercheurs n’ont pas de rôle à jouer Les chercheurs n’ont pas de rôle à jouer Les chercheurs n’ont pas de rôle à jouer Les chercheurs n’ont pas de rôle à jouer Les chercheurs n’ont pas de rôle à jouer
Services publics/organismes d’efficacité énergétique Les services publics et organismes d’efficacité énergétique jouent un rôle de soutien Les services publics et organismes d’efficacité énergétique jouent un rôle de premier plan Les services publics et organismes d’efficacité énergétique jouent un rôle de premier plan Les services publics et organismes d’efficacité énergétique jouent un rôle de premier plan Les services publics et organismes d’efficacité énergétique jouent un rôle de soutien Les services publics et organismes d’efficacité énergétique jouent un rôle de premier plan Les services publics et organismes d’efficacité énergétique n’ont pas de rôle à jouer
Fabricants Les fabricants jouent un rôle de premier plan Les fabricants jouent un rôle de soutien Les fabricants jouent un rôle de soutien Les fabricants jouent un rôle de soutien Les fabricants jouent un rôle de premier plan Les fabricants n’ont pas de rôle à jouer Les fabricants jouent un rôle de soutien
Constructeurs/entrepreneurs Les constructeurs et entrepreneurs n’ont pas de rôle à jouer Les constructeurs et entrepreneurs n’ont pas de rôle à jouer Les constructeurs et entrepreneurs jouent un rôle de soutien Les constructeurs et entrepreneurs jouent un rôle de soutien Les constructeurs et entrepreneurs jouent un rôle de soutien Les constructeurs et entrepreneurs n’ont pas de rôle à jouer Les constructeurs et entrepreneurs n’ont pas de rôle à jouer
Organisations d'industries Les organisations d’industries jouent un rôle de soutien Les organisations d’industries n’ont pas de rôle à jouer Les organisations d’industries jouent un rôle de soutien Les organisations d’industries jouent un rôle de premier plan Les organisations d’industries jouent un rôle de premier plan Les organisations d’industries jouent un rôle de soutien Les organisations d’industries jouent un rôle de soutien
Organismes de normalisation Les organismes de normalisation n’ont pas de rôle à jouer Les organismes de normalisation n’ont pas de rôle à jouer Les organismes de normalisation n’ont pas de rôle à jouer Les organismes de normalisation jouent un rôle de premier plan Les organismes de normalisation n’ont pas de rôle à jouer Les organismes de normalisation n’ont pas de rôle à jouer Les organismes de normalisation jouent un rôle de premier plan

Les étapes

Il y a 7 étapes successivesNote de bas de page * pour atteindre nos objectifs. Une combinaison différente d’intervenants contribue à chaque étape.

R et D – Développement de produits

Concevoir des produits pour améliorer leur performance, réduire les coûts et faciliter leur installation et leur contrôle.

R et D – Essais en laboratoire et sur le terrain

Procéder à des simulations en laboratoire ou en conditions réelles afin d’évaluer le fonctionnement des produits.

Démonstration

Démontrer le rendement du produit et les solutions aux défis relatifs à l’installation.

Information et Sensibilisation

Éduquer le marché sur le fonctionnement des nouvelles technologies et leurs avantages afin de permettre une adoption à plus grande échelle.

Formation

Assurer une main-d’œuvre formée et certifiée pour installer les nouveaux produits et veiller à leur entretien.

Incitatifs

Assurer que des mesures financières et non financières sont en place afin de rendre les produits à haut rendement plus abordables.

Codes et Normes

Établir des spécifications en matière de haut rendement pour favoriser l’innovation. Assurer l’harmonisation des codes et des normes du bâtiment.

Résultats

  • Les Canadiens ont accès à des technologies à haut rendement qui sont économiques et qui fonctionnent dans le contexte du climat canadien.
  • Les investissements en R et D soutiennent adéquatement les technologies émergentes du secteur du bâtiment.
  • Le Canada développe un vaste réseau d’entrepreneurs experts et renforce celui des fabricants pour assurer la production, l’installation et l’entretien des nouvelles technologies dans les maisons et les bâtiments.
  • Les fabricants canadiens ont de nouvelles possibilités de croissance internationale.
  • Les Canadiens utilisent l’énergie propre de manière efficace.
  • L’industrie a des conditions équitables à l’échelle du Canada.

Lisez le rapport complet

Le rapport complet est disponible à l’adresse suivante (PDF, 3,57 Mo)

En apprendre davantage sur la coopération en matière de réglementation et la transformation du marché.

Report a problem on this page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :