Blocs d’alimentation externes

Règlement sur l'efficacité énergétique

Définition réglementaire

Bloc d’alimentation externe, bloc d’alimentation qui répond aux critères suivants :

  • est conçu pour convertir la tension de ligne c.a. en une tension de sortie plus basse c.c. ou c.a.
  • ne peut convertir qu'en une seule tension de sortie c.c. ou c.a. à la fois
  • est conçu pour être utilisé avec un produit d'utilisation finale domestique ou de bureau constituant la charge principale
  • est contenu dans un boîtier distinct du produit d'utilisation finale et est connecté au produit d'utilisation finale par une connexion électrique, et
  • dispose d'une puissance de sortie nominale de 250 W ou moins

Par contre, la présente définition exclut un dispositif qui :

  • alimente le chargeur d'un bloc-batterie amovible d'un produit d'utilisation finale
  • charge la batterie d'un produit d'utilisation finale entièrement ou principalement motorisé
  • est un accessoire d'un instrument médical au sens de l'article 1 du Règlement sur les instruments médicaux ou
  • fait partie des équipements de source d'énergie au sens de la norme IEEE 802.3-2008, intitulée Standard for Information Technology - Telecommunications and Information Exchange Between Systems - Specific requirements Part 3

Date de conformité

Fabriqué le 1er juillet 2010 ou après cette date

Modèles conformes

Bloc d’alimentation externes dans la base de données interrogeable de RNCan

Norme d'essai

CSA C381.1 ou à l’appendice Z 10 C.F.R

Les règlements provinciaux sur l'efficacité énergétique

Certaines provinces ont leurs propres règlements en matière d'efficacité énergétique pour de nombreux produits régis par le gouvernement du Canada – découvrez quels sont ces produits!

Norme d’efficacité énergétique

Norme de rendement énergétique pour les blocs d’alimentation externes
Puissance de sortie nominale Efficacité moyenne minimale en mode actif
(en décimal)
Puissance à vide maximale
(ne s'applique pas aux BAE de sécurité)
<1 W 0,5 × ln (puissance de sortie nominale) 0,5 W
≥1 W et ≤51 W 0,09 × ln (puissance de sortie nominale) + 0,5 0,5 W
>51 W 0,85 0,5 W
ln (Puissance de sortie nominale) est le logarithme naturel de la puissance de sortie nominale en watts.
W = Watts

Exigences en matière de vérification

En ce qui concerne les blocs d'alimentation externes, le chiffre romain IV est accepté au lieu de la marque de vérification du rendement énergétique si :

  • chiffre romain est clairement indiqué sur le produit, conformément au Protocole international d'étiquetage énergétique et
  • rendement du produit est vérifié par un organisme de certification agréé par le Conseil canadien des normes dont le champ d'application en matière d'efficacité énergétique est pertinent (c.-à-d., offrant un programme de vérification du rendement énergétique pour les blocs d'alimentation externes).

Exigences relatives au rapport d'efficacité énergétique

  • nom du produit
  • marque du produit
  • numéro de modèle
  • tension de sortie nominale, aux réglages le plus élevé et le plus faible
  • puissance de sortie nominale, exprimé en watts (W), aux réglages le plus élevé et le plus faible, le cas échéant
  • type de tension de sortie
  • efficacité moyenne, aux réglages de puissance le plus élevé et le plus faible, s’il y a lieu
  • puissance à vide, exprimée en watts
  • marque en chiffres romains, le cas échéant
  • si le produit porte une marque de vérification de l’efficacité énergétique
  • nom de l’organisme de certification qui a effectué la vérification de la marque en chiffres romains ou qui a autorisé l’utilisation de la marque de vérification figurant sur le produit

Téléchargez le rapport d’efficacité énergétique.

Le présent document ne fait pas partie de la Loi sur l’efficacité énergétique (la Loi) ou du règlement connexe. Ce document constitue un document administratif qui vise à faciliter la conformité de la partie réglementée à la Loi et au règlement connexe. Ce document ne vise pas à donner d’avis juridique sur l’interprétation de la Loi ou du règlement connexe. Si une partie réglementée a des questions concernant ses obligations juridiques ou ses responsabilités en vertu de la Loi ou du règlement connexe, elle devrait demander l’avis d’un conseiller juridique.