ARCHIVÉE - Revue et recommandations pour le développement d’un Code canadien sur le branchement des éoliennes au réseau

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Télécharger le document complet (Document pdf, 1 566,9 Ko)   Document complet disponible en anglais seulement.

M. Leblanc, L. Evans, P. Gardner, N. Scott et S. Wittaker
Garrad Hassan et CANWEA


Numéro CTEC 2006-075 / 2006-04-28

Résumé

Le présent rapport fait état des travaux réalisés par Garrad Hassan (GH) pour le compte de l’Association canadienne de l'énergie éolienne (ACÉÉ). En 2005, on a constaté que les provinces canadiennes travaillaient en grande partie de manière isolée, en suivant chacune son propre calendrier, pour la définition d’exigences d’interconnexion des éoliennes et des parcs d’éoliennes. En ce qui a trait notamment au transport, sous 69 kV et plus, on a reconnu que la présente situation pourrait probablement mener à l’adoption de conditions ou d’exigences différentes, de règles et d’obligations variables d’une province à l’autre, alors qu’il y aurait nettement avantage à ce que tous les intéressés participent à un processus de consultation en vue d’établir un ensemble d’exigences d’interconnexion unifiées et communes à l’échelle du Canada. GH a été chargé par l’ACÉÉ d’examiner la question et de proposer un ensemble d’exigences de base communes en matière d’interconnexion (un code de base) ainsi qu’un processus permettant à l’ACÉÉ de communiquer ces exigences aux intéressés, notamment aux services publics et aux exploitants de systèmes de transport d’électricité provinciaux.

GH a effectué un examen général des enjeux de l’interconnexion et de l’intégration des réseaux en Amérique du Nord ainsi qu’un examen plus détaillé de la situation particulière de chacune des provinces canadiennes et de leurs progrès en ce qui concerne l’établissement d’exigences d’interconnexion pour les éoliennes au niveau du transport. Dans la foulée de ces travaux, GH a pu formuler des recommandations pour l’adoption et la mise en oeuvre optimale d’un Code de base par l’ACÉÉ.

Le Code de base proposé par GH intègre les codes existants élaborés en Alberta, en Ontario, au Québec, et par l’intermédiaire de l’American Wind Energy Association (AWEA). Ce code adopte une structure qui permet aux exigences de varier en fonction des différences provinciales et des particularités des différents emplacements. Le Code regroupe 10 points, comprenant des exigences obligatoires, des exigences variables ainsi que des dispositions non actives qui sont seulement recommandées en prévision de la mise en oeuvre possible de futures installations. Ces points sont les suivants :

  1. Tolérance de fréquence : obligatoire
  2. Tolérance de tension : obligatoire
  3. Commande de puissance : pas exigé à l’heure actuelle
  4. Capacité/commande de puissance réactive : variable
  5. Commande de tension : variable
  6. Réponse en fréquence : pas exigée à l’heure actuelle
  7. Maintien d’alimentation en creux de tension (Low Voltage Ride Through - LVRT) : obligatoire mais variable
  8. Stabilisateurs de systèmes d’alimentation : pas exigés à l’heure actuelle
  9. Fourniture de données : obligatoire
  10. Contrôle d’exploitation : obligatoire

GH a conclu que l’ACÉÉ devrait procéder à la mise en oeuvre du Code dans le cadre d’un processus de consultation avec les services publics et exploitants de systèmes de transport d’électricité à l’échelle du Canada, et en parallèle avec les travaux de consultation effectués en ce sens par l’AWEA et le North American Electricity Reliability Council (NERC). On a jugé qu’il fallait agir sans tarder, étant donné l’évolution de la situation dans toute l’Amérique du Nord.

Pour en apprendre davantage au sujet des activités de CanmetÉNERGIE reliées aux réseaux électriques intelligents (smart grid), visitez la section Smart grid du site web.