Annexe

Version PDF | Précédent

Autres exemples de Solutions énergétiques intégrées pour les collectivités

Petites collectivités et collectivités rurales

La Corporation énergétique de la collectivité de Revelstoke, à Revelstoke, en Colombie-Britannique, est un service municipal qui s’occupe de brûler les déchets de bois industriels d’une scierie dans une chaudière à biomasse, afin de produire de la vapeur à basse pression pour l’industrie et de la chaleur pour les bâtiments institutionnels et commerciaux.

Le chauffage géothermique de Haines Junction, à Haines Junction, au Yukon est un projet conjoint entre les administrations territoriale et municipale en vue d’utiliser le puits artésien géothermique du village pour chauffer le centre des congrès. Une étude de faisabilité a été effectuée et on prévoit une mise en œuvre par étapes.

Le lotissement résidentiel du Plateau, à Iqaluit, au Nunavut, est une zone réservée par la municipalité pour élaborer un lotissement durable dans l’Arctique. Une étude de faisabilité a permis de définir les pratiques exemplaires et a mené à l’élaboration d’un plan d’aménagement du Plateau établissant des normes de développement pour une collectivité polyvalente.

Le Village de la gare, à Mont-Saint-Hilaire, au Québec, est un lotissement à forte densité, polyvalent et axé sur les transports, qui est construit autour d’une gare de trains de banlieue de la Rive-Sud à l’extérieur de Montréal. Les installations sont regroupées afin de favoriser le magasinage à pied.

Collectivités de taille moyenne à grande

Alderney 5 Energy Project, à Dartmouth, Nouvelle-Écosse, permet le refroidissement de 27 870 mètres carrés (300 000 pieds carrés) d’un immeuble commercial et de vente au détail, en utilisant l’eau froide puisée au port de Halifax. Le refroidissement s’effectue en pompant directement l’eau froide de la mer dans le bâtiment où elle est bonifiée par un stockage d’énergie thermique de refroidissement durant les huit semaines où la température de l’eau de mer est trop élevée.

La revitalisation de Regent Park, à Toronto, en Ontario, est un réaménagement urbain polyvalent à forte densité, dont les bâtiments consomment peu d’énergie et qui possède un système énergétique de quartier. Regent Park est conçu pour faciliter la vie des piétons et met l’accent sur l’accès à des logements sociaux efficaces et abordables au moyen d’un développement public et privé.

La Stratégie de réduction des gaz à effet de serre, à Whitehorse, au Yukon, est un plan adopté par le conseil municipal en 2004, pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) en se fixant des objectifs précis. La Ville a ensuite mis en oeuvre, en 2007, un plan intégré de viabilité des collectivités, qui regroupe chaque aspect du développement de la collectivité, y compris l’énergie, et dresse une liste de projets hautement prioritaires.

La Ville d’East Gwillimbury, en Ontario, a mis en oeuvre la Thinking Green Initiative (initiative de faible consommation d’énergie), une politique municipale exigeant la construction de maisons à faible consommation d’énergie (ENERGY STAR®) et d’autres bâtiments (la norme Argent de Leadership in Energy and Environmental Design [LEEDMC]) dans cette collectivité.

Le Centre in the park, dans le comté de Strathcona, en Alberta, est une collectivité polyvalente de densité moyenne, dotée d’un système de chauffage centralisé exploité par les services municipaux, qui est relié aux bâtiments municipaux et résidentiels.

Le partenariat London Energy Efficiency, à London, en Ontario, est un processus dirigé par la municipalité, permettant de définir et d’évaluer les technologies à haut rendement énergétique et axées sur les renouvelables pour la construction de maisons dans la région de London.

Le collège Red River, à Winnipeg, au Manitoba, a construit un bâtiment à faible consommation d’énergie au campus de la rue Princess, qui comprend des détecteurs d’émissions de dioxyde de carbone et de mouvement munis d’interconnexions mécaniques et électriques, ainsi qu’un réseau de panneaux photovoltaïques encastrés de 12,8 kilowatts sur le mur-rideau de la façade sud. Les gains en énergie solaire passive sont réalisés à l’aide de grandes fenêtres de type industriel munies d’un verre à sélectivité spectrale.

Initiatives nationales, provinciales et territoriales

La Mission sur les collectivités viables de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) amène les délégations de décideurs municipaux à participer à des visites annuelles pour leur présenter des projets de développement communautaire durable parmi les plus importants au Canada et à l’étranger. La FCM organise aussi l’événement Conférence et salon professionnel sur les collectivités viables.

La norme Nova Scotia’s Renewable Energy Standard établit une exigence minimale sur la portion d’électricité qui doit être produite à partir de sources renouvelables par les services publics. L’exigence de base est l’atteinte en 2013 d’une augmentation de 10 p. 100 par rapport aux taux de 2001.

L’initiative B.C. Community Energy and Emissions Inventory rédige des rapports sur la consommation énergétique et sur les émissions de GES de la collectivité pour l’ensemble des administrations locales de la Colombie-Britannique.

gens qui regardent une présentation

L'engagement, l'expérience et les préférences de certains membres de la communauté alimentent l'élaboration et l'exécution du plan d'énergie communautaire. (Ville de Dawson Creek, Colombie-Britannique)

Précédent | Table des matières