Projet pilote visant l’injection de CO2 aux fins de récupération assistée du pétrole et de stockage de CO2

Type de projet Injection pilote de CO2
Promoteur du projet Husky Oil Operations Ltd.
Source de CO2 Installations de Husky regroupant une usine d’éthanol à proximité de son unité de valorisation du pétrole lourd, à Lloydminster, en Saskatchewan
Application du captage Activités pétrolières et gazières
Type de stockage du CO2 Récupération assistée du pétrole dans des réservoirs de pétrole lourd minces et peu profonds
CO2 stocké Jusqu’à 100 kilotonnes par année
Date de début du stockage 2011
Délai d’exécution du projet De 2009 à 2012
Emplacement du projet Lloydminster, en Saskatchewan, au Canada
Financement
Gouvernement du Canada 14,1 millions de dollars Secteur privé
Secteur privé 53,6 millions de dollars Coût total du projet
Coût total du projet 67,7 millions de dollars

Description du projet :

Le projet mettra l’accent sur la recherche ciblée et la mise au point d’une nouvelle approche pour extraire le pétrole des minces réservoirs de pétrole lourd, au moyen d’injection de dioxyde de carbone (CO2), lequel pourrait être stocké de façon permanente dans les réservoirs. Le CO2 sera capté à partir de l’usine d’éthanol de Husky, qui est située à proximité de l’unité de valorisation du pétrole lourd de la société, puis transporté et injecté dans les réservoirs de pétrole lourd qui se trouvent tout près de l’endroit où l’on effectue la récupération assistée du pétrole. Ce projet pourrait un jour ou l’autre permettre de capter une quantité annuelle de CO2 pouvant aller jusqu’à 300 000 tonnes, à partir de l’usine d’éthanol et de l’unité de valorisation de Husky, grâce à la purification, à la déshydratation, à la compression et au transport du CO2 vers des réservoirs de pétrole lourd, situés dans la région de Lloydminster.

Résultats attendus :

Le projet permettra l’acquisition de nouvelles connaissances et de méthodes de récupération assistée (RA) du pétrole dans les réservoirs de pétrole lourd. En raison de la faible profondeur et épaisseur de tels réservoirs par rapport à ceux employés pour le pétrole brut classique, ceux-ci n’ont pas encore été utilisés pour la séquestration de CO2. On s’attend à ce que ce projet favorise la croissance de l’industrie dans ce domaine. Compte tenu de l’abondance des ressources en pétrole lourd de la Saskatchewan et de l’Alberta, on anticipe que de tels réservoirs pourraient être utilisés pour séquestrer en permanence d’importantes quantités de CO2 à l’avenir.

Profil du promoteur :

Husky Energy Inc., l’une des plus importantes sociétés d’énergie du Canada, dont le siège social est à Calgary, en Alberta, compte environ 4 100 employés. L’entreprise détient un portefeuille d’installations productrices de combustibles fossiles au Canada et en Asie. Ses activités de production touchent à la production pétrolière et gazière à faible profondeur à plus court terme dans l’Est de l’Alberta, de même qu’à la production pétrolière et gazière de puits profonds à plus long terme dans l’Ouest de l’Alberta, le Nord-Est de la Colombie-Britannique et le Sud-Ouest de la Saskatchewan, de même que sur la côte est du Canada. Husky possède aussi d’importants actifs dans le domaine des sables bitumineux de l’Alberta.

Site Web du promoteur :

www.huskyenergy.ca (en anglais seulement).
télécharger la version PDF [1,113 Ko]