Été 2016

Le symbole ENERGY STAR

ENERGY STAR® News/Nouvelles

Dans ce numéro…

 

N'hésitez pas à faire connaître le bulletin à vos collègues ou invitez-les à s’abonner.

Message de ENERGY STAR Canada

Ce que tout un chacun devrait savoir sur ENERGY STAR Canada

Le programme ENERGY STAR est universellement reconnu. Je suis même certaine qu’il y a des résidents de l’extérieur de la Voie lactée qui savent ce que signifie notre « petite étoile bleue ». Sur notre propre planète, le Canada est l’un des nombreux gouvernements internationaux qui administrent le programme, en partenariat avec l’agence des États-Unis pour la protection de l’environnement (USEPA); par contre, saviez-vous que nous sommes les plus étroitement alignés avec le ‘vaisseau amiral’?

C’est exact! ENERGY STAR Canada administre déjà les initiatives ENERGY STAR pour les produits, les maisons neuves et l’analyse comparative du rendement énergétique des bâtiments, en utilisant Portfolio Manager®. Nous avons maintenant signé un engagement pour nous conformer avec l’ensemble des autres aspects du programme ENERGY STAR également, en commençant cette année par un programme de partenariat pour les organismes commerciaux et institutionnels.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous, en tant que participant au programme ENERGY STAR? Cela veut dire que avez encore plus d’occasions de chercher à faire des économies d’énergie et de recevoir de la reconnaissance pour vos efforts... et encore plus d’outils pour vous aider à y parvenir! Prenez l’exemple de Toronto Community Housing, le gagnant du prix de reconnaissance ENERGY STAR dans la catégorie Constance dans l’excellence! Ils économisent de l’énergie et accumulent les prix de reconnaissance en tant qu’organisme institutionnel depuis des années!

Dianna Miller
Chef, ENERGY STAR au Canada

Nouvelles sur l’efficacité énergétique

Modifications proposées au Règlement sur l’efficacité énergétique

Ressources Naturelles Canada consulte actuellement les parties intéressées alors que le Ministère procède à l’élaboration de la modification 14 au Règlement sur l’efficacité énergétique. La modification propose d’introduire ou de mettre à jour les normes en matière d’efficacité énergétique pour 15 catégories de produits. Les nouveaux produits proposés incluent les fours à micro-ondes résidentiels; la réfrigération commerciale (à distance), les réfrigérateurs/congélateurs-chambres, les petits moteurs électriques, les pulvérisateurs de prérinçage, et les ballasts pour lampes aux halogénures métalliques. Pour une liste et des liens vers les bulletins techniques de ces produits, visitez la Modification 14 sur notre site web. L’avis d’intention pour la modification a été publié dans la Partie 1 de la Gazette du Canada, le 30 avril 2016.

Entretemps, la période de commentaires de 75 jours pour la modification 13 s’est terminée le 14 juillet 2016. Tous les commentaires seront pris en considération dans le développement du règlement final qui sera publié dans la Partie 2 de la Gazette du Canada. La Modification 13 propose d’actualiser les normes d’efficacité énergétique pour 20 catégories de produits pour correspondre aux exigences et aux normes en vigueur aux États-Unis. Elle introduit également un nouveau format facile à lire.

Plongez dans l’été avec une nouvelle pompe de piscine certifiée ENERGY STAR!

C’est l’été et le temps est à nouveau venu de parler de pompes de piscine! Non seulement les pompes de piscine certifiées ENERGY STAR durent plus longtemps et permettent d’économiser de l’argent, mais elles sont maintenant conçues aux fins de connectivité. Les pompes de piscines creusées ne sont devenues admissibles à la certification ENERGY STAR qu’en 2013, mais les spécifications ont déjà été actualisées pour la connectivité afin de permettre des économies énergétiques et l’accès aux capacités du réseau électrique intelligent.

Publicité - Faites des vagues d’économies avec une nouvelle pompe de piscine. Les pompes de piscines certifiées ENERGY STAR font économiser de l'argent, de l'énergie et aident à protéger l'environnement.

De plus en plus de produits sont connectés à un réseau, et ce marché s’élargit bien au-delà des appareils mobiles traditionnels et des systèmes de divertissement, pour s’étendre aux appareils électroménagers, aux lumières et aux produits comme les pompes de piscine. Actuellement, une pompe de piscine certifiée ENERGY STAR utilise 70 p. 100 moins d’énergie qu’une pompe standard à une vitesse, permettant ainsi à son propriétaire d’épargner de 300 $ à 400 $ par année et se rentabilisant en deux ou trois ans. Ces pompes sont par ailleurs plus silencieuses, demandent moins d’entretien et durent plus longtemps. L’ajout de la connectivité permet au propriétaire de piscine futé d’éteindre l’unité à distance et de recevoir une rétroaction sur son utilisation énergétique, pour qu’il puisse économiser encore plus d’énergie et d’argent.

Les pompes de piscine connectées à un réseau ont le potentiel d’être prêtes pour le réseau intelligent, permettant aux consommateurs de connecter leur pompe de piscine au service public local aux endroits où ces services sont offerts. Cela permet à ces services publics de faire fonctionner les pompes de piscines connectées à un réseau en dehors des périodes de pointe de consommation d’énergie, ce qui les aide à gérer la demande et à optimiser l’efficacité du réseau.

Intelligentes, plus efficaces et à haut rendement énergétique, les pompes de piscine certifiées ENERGY STAR sont un achat éclairé pour les propriétaires de piscines creusées.

Consultez notre liste de produits interrogeable pour trouver les pompes de piscine certifiées ENERGY STAR disponibles au Canada.

Les exigences de certification, incluant les critères optionnels de connectivité, sont détaillées dans les spécifications pour les pompes de piscine ENERGY STAR.

Les dépenses des services publics pour les programmes d’efficacité énergétique sont en légère baisse

Le Consortium for Energy Efficiency (CEE) a publié son Rapport annuel sur l’industrie 2015, le 18 mars 2016. Ce rapport basé sur une enquête documente les montants dépensés annuellement par les services publics pour les programmes d’efficacité énergétique, y compris les programmes de réaction à la demande, aux États-Unis et au Canada.

Le Consortium for Energy Efficiency

Voici les points saillants pour les services publics canadiens :

  • Les dépenses pour les programmes d’efficacité énergétiques ont diminué, pour atteindre 826 millions de dollars en 2014, ce qui représente un recul de 2 p. 100 par rapport aux dépenses de 2013.
  • Au cours des cinq dernières années, les dépenses pour les programmes d’efficacité énergétiques sont demeurées à peu près les mêmes, soit autour de 800 millions de dollars annuellement.
  • Les remises destinées aux clients et les mesures incitatives représentaient environ les deux tiers des dépenses de 2014.
  • En 2014, les services publics d’électricité ont représenté 84 p. 100, ou 696 millions de dollars, de l’ensemble des dépenses des services publics pour les programmes d’efficacité énergétique.
  • En 2015, les administrateurs des programmes des services publics ont budgété un peu moins de 1,01 milliard de dollars pour les programmes d’efficacité énergétique. Cela représente une diminution de 6 p. 100 par rapport à 2014.
  • En 2013, les programmes d’efficacité énergétique financés par les usagers se sont traduits par une augmentation brute de 1 670 mégawattheures et par 87 millions d’unités thermales d’économies de gaz.

À propos du CEE—Le Consortium for Energy Efficiency (CEE) est un consortium primé formé d’administrateurs de programmes d’efficacité énergétique provenant des États-Unis et du Canada. Les membres travaillent à uniformiser les approches des programmes d’une juridiction à l’autre pour augmenter le succès des politiques d’efficacité énergétique dans les différents marchés.

Participants au travail

Pour que vos activités en lien avec ENERGY STAR soient présentées dans le bulletin, envoyez-nous un courriel.

LightSavers enrichit son trésor de ressources documentaires

LightSavers Canada est une initiative de transformation du marché de l’Institut urbain du Canada (IUC), lancée par le Toronto Atmospheric Fund (fonds atmosphérique de Toronto) en 2008 et dirigée par l’IUC depuis 2012. L’objectif de LightSavers est d’accélérer l’adoption et le déploiement de systèmes d’éclairage à DEL intelligents et connectés dans les rues et les zones de stationnement à travers le Canada. La conversion à l’éclairage à DEL permet des économies énergétiques, diminue les émissions de GES et fournit une plateforme pour des villes plus branchées.

En 2015, LightSavers a proposé plus de 10 guides, documents d’introduction et études de cas, en plus de tenir 6 webinaires et 3 ateliers et d’accueillir un sommet national sur l’éclairage à DEL à Toronto. Le développement des outils éducatifs suivants a été financé par Ressources naturelles Canada :

  • Modèle de spécifications techniques pour l’acquisition de luminaires DEL au Canada, v. 2.0 – un guide pour aider les gestionnaires d’actifs pour les rues, la voirie et les zones de stationnement à concevoir un processus d’acquisition, incluant un modèle de formulaire de soumission.
  • Guide d’implémentation de lampadaires à DEL à grande échelle : une ressource conçue pour aider les gestionnaires d’infrastructures municipales avec l’implémentation de lampadaires à DEL à grande échelle, en décrivant les étapes nécessaires et les ressources disponibles.
  • Document d’introduction sur les contrôles adaptatifs pour la voirie et les stationnements : une introduction aux problèmes associés à l’intégration de contrôles adaptatifs dans les systèmes d’éclairage des stationnements et des routes, en tant que stratégie pour diminuer la consommation d’énergie.
  • L’éclairage à DEL pour les installations de stationnement : un document d’introduction pour la conversion de l’éclairage d’installations de stationnement au DEL, incluant la façon de développer un dossier d’analyse, les normes de conception, les options de financement, l’approvisionnement et la mise en service.
  • Vidéo de la modernisation de l’éclairage de Hamilton au DEL – faits saillants d’une conversion réussie et efficace au DEL réalisée dans l’une des municipalités à la croissance la plus rapide en Ontario.

Prochaines étapes : LightSavers Canada cherche actuellement du soutien financier chez des partenaires du secteur public et du secteur privé. Apprenez-en plus sur LightSavers Canada et sur nos ressources :
www.canurb.org/lightsavers

 

Une rue de la ville de Hamilton à jour
Ville de Hamilton de la rue le soir

CRÉDIT PHOTO: VILLE DE HAMILTON

CLICHÉ INSTANTANÉ DE L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE!

En Ontario, la SIERE (Société indépendante d’exploitation du réseau d’électricité) mène une campagne divertissante et informative dans le cadre de son programme « Économisez l’énergie : alimentez l’avenir ». Consultez l’application interactive et ingénieuse sur le site web de Économisez l’énergie et gardez l’œil ouvert pour leurs publicités télévisées stimulantes.

 

l’application interactive sur le site web de Économisez l’énergie

 

Mises à jour sur les spécifications techniques et nouvelles spécifications

1. Appareils électroniques

Décodeurs, version 5.0

La version 5.0 finale de la spécification technique ENERGY STAR pour les décodeurs entre en vigueur le 1er janvier 2017.

Cette spécification établit de nouvelles exigences audacieuses en matière d’efficacité énergétique pour toute la gamme de décodeurs de câble, de satellite, de protocole Internet (IP) et terrestres, et établit des niveaux d’efficacités pour les clients légers qui seront atteints par la mise en œuvre de fonctions de veille prolongée ou d’autres moyens innovants d’ici le 1er janvier 2018.

Les exigences pour les fournisseurs de décodeurs témoignent de mesures incitatives additionnelles pour la conception de décodeurs qui offrent des fonctions de veille programmée et l’installation de configurations multipièces qui utilisent moins d’unités pour livrer le contenu aux écrans. D’autres changements proposés par les intervenants garantissent que la spécification corresponde à la technologie actuelle.

Les fournisseurs de services de décodeurs doivent continuer à s’assurer que 25 p. 100 des nouveaux achats de décodeurs et 15 p. 100 des décodeurs déployés soient certifiés ENERGY STAR à la fin de chaque année civile.

Les achats de décodeurs certifiés offrant des capacités ou des fonctions avancées d’économie d’énergie peuvent être pris en compte dans les exigences d’achats, en prime :

  • 25 p. 100 pour les clients légers.
  • 50 p. 100 pour les décodeurs clients non légers ayant une fonction de veille programmée activée par défaut.
  • 100 p. 100 pour les décodeurs clients non légers ayant une fonction de veille prolongée activée par défaut.

Calendrier et prochaines étapes—clients non légers :

  • 13 mai 2016 : Les fabricants peuvent avoir des produits certifiés en vertu des exigences de la version 5.0.
  • 1er octobre 2016 : Les produits ne peuvent plus être certifiés à la version 4.1, mais les certifications existantes demeureront en vigueur jusqu’au 31 décembre 2016.
  • 1er janvier 2017 : Tous les nouveaux décodeurs clients non légers fabriqués doivent satisfaire aux exigences de la version 5.0 pour afficher le symbole ENERGY STAR.

 

Calendrier et prochaines étapes—clients légers :

  • À compter du 13 mai 2016 : Les fabricants peuvent avoir des produits certifiés en vertu des exigences de la version 5.0.
  • 15 août 2017 : Les produits ne peuvent plus être certifiés à la version 4.1, mais les certifications existantes demeureront en vigueur jusqu’au 31 décembre 2016.
  • 1er janvier 2018 : Tous les nouveaux décodeurs de clients légers fabriqués doivent satisfaire aux exigences de la version 5.0 pour afficher le symbole ENERGY STAR.

Téléviseurs version 7.1

ENERGY STAR révise la version 7 des spécifications techniques ENERGY STAR pour les téléviseurs. La majorité des ménages ne reçoit plus le contenu télévisuel par le biais d’antennes. En conséquence, les fabricants conçoivent des produits sans syntoniseurs, une étape qui signifierait qu’ils ne se qualifient plus en vertu de la version 7 de la spécification technique ENERGY STAR.

Pour s’assurer que la spécification soit actuelle, ENERGY STAR propose d’ajouter une définition pour l’affichage cinéma maison pour que la spécification pour les téléviseurs couvre les produits sans syntoniseur. Cet ajout s’appliquerait également aux téléviseurs du secteur hôtelier.

2. Appareils ménagers

Déshumidificateurs version 4.0

La version 4.0 finale de la spécification technique ENERGY STAR pour les déshumidificateurs a été adoptée et entrera en vigueur le 25 octobre 2016. Cette spécification rend les exigences plus rigoureuses afin de distinguer les déshumidificateurs à haute efficacité.

La certification, sous la version 3.0 précédente de la spécification technique, a pris fin le 10 juin 2016, mais les certifications existantes à la version 3.0 demeureront valides aux fins de la certification ENERGY STAR jusqu’au 24 octobre 2016.

Tous les déshumidificateurs fabriqués en date du 25 octobre 2016 devront répondre aux exigences de la version 4.0 pour afficher le symbole ENERGY STAR.

3. Éclairage

Ampoules/lampes version 2.0

La version 2.0 finale de la spécification technique ENERGY STAR pour les lampes a été adoptée et remplacera la spécification de la version 1.1 le 2 janvier 2017.

Les changements proposés pour la version 2.0 visent à éviter que les partenaires aient besoin de tester leurs produits à nouveau; ils devront cependant refléter les nouvelles normes de l’industrie et correspondre à la procédure de test finale du Département américain de l’énergie (DOE) pour les lampes à DEL intégré. 

Les objectifs de la version 20 de la spécification technique ENERGY STAR visent à :

  • améliorer les niveaux d’efficacité;
  • élargir la portée et les caractéristiques couvertes;
  • permettre l’utilisation des procédures de test du DOE;
  • améliorer l’harmonisation entre les spécifications ENERGY STAR relatives à l’éclairage.

Les fabricants peuvent dès maintenant obtenir la certification pour leurs produits, en vertu de la spécification mise à jour.

4. Centres de données

Grands appareils de réseautage version 1.0

La version 1.0 de la spécification technique pour les grands appareils de réseautage est entrée en vigueur le 1er mars 2016.

Cette spécification permet la certification d’un grand éventail de commutateurs et de routeurs pour entreprises qui n’étaient pas couverts par la spécification ENERGY STAR sur les petits appareils de réseautage, avec des facteurs sur les différents formats et types de ports. De plus, elle introduit une approche aux familles de produits pour les produits modulaires qui permet de certifier à la fois les configurations de modules homogènes et hétérogènes. Elle inclut également des exigences mettant l’accent sur les sources d’alimentation, sur les caractéristiques améliorant l’efficacité énergétique et sur la mesure et les résultats des performances et des données. 

En date du 1er mars 2016, tous les produits admissibles doivent satisfaire aux exigences de la spécification pour être considérés certifiés ENERGY STAR.

Serveurs version 3.0

La révision de la version 3.0 de la spécification technique ENERGY STAR pour les serveurs  est entrée en vigueur en mars 2016, pour tenir compte des avancées technologiques et pour rendre les exigences ENERGY STAR encore plus rigoureuses.

Les prochaines étapes incluent :

  • l’établissement d’exigences d’efficacité énergétique pour l’état actif;
  • l’augmentation des exigences d’efficacité pour l’alimentation électrique;
  • l’évaluation du traitement des accélérateurs de traitement auxiliaires, des matrices prédiffusées programmables par l’utilisateur (FPGAs) et d’autres options informatiques complémentaires que l’on retrouve dans les serveurs d’entreprise;
  • une révision des exigences existantes relatives à l’état de repos;
  • une augmentation potentielle de la portée, conformément à ce que permet l’Outil de mesure de l’efficacité des serveurs (SERT), incluant les serveurs Dc-Dc.

ENERGY STAR invite les intervenants à fournir des suggestions sur tout autre sujet qui pourrait être considéré durant le processus de révision de la version 3.0 de la spécification.

5. Équipement de bureau

Moniteurs version 7.0

Les exigences de la version 7.0 sont entrées en vigueur le 1er juillet 2016. La spécification de la version 7.0 établit de nouvelles exigences pour la consommation d’énergie pour les moniteurs d’ordinateur et les écrans d’affichage.

Les limites de consommation d’énergie totale (CET) ont été quelque peu assouplies depuis la publication de l’ébauche finale pour inclure un nombre approprié de modèles de différents formats et pour inclure des dispositions pour la fonction tactile.

En date du 1er juillet 2016, tous les produits admissibles doivent satisfaire aux exigences de la version 7.0 pour être considérés certifiés ENERGY STAR.

Soyez un chef de file du marché : joignez-vous à ENERGY STAR!

Les Canadiens indiquent que le symbole ENERGY STAR est l’outil qu’ils utilisent le plus souvent lorsqu’ils magasinent des produits éconergétiques. Vous pouvez obtenir un avantage concurrentiel et être un chef de file au sein du mouvement de l’efficacité énergétique du Canada en vous joignant à notre partenariat volontaire entre l’industrie et le gouvernement. C’est facile et gratuit.

6. Communiquez avec nous

Veuillez consulter la liste ci-dessous pour communiquer avec votre gestionnaire de compte ou pour obtenir des renseignements généraux :

Chef de ENERGY STAR Canada
Dianna Miller – 613-947-5001 ou envoyez un courriel à Dianna Miller

Charge de branchement : appareils ménagers; électroniques; 
éclairage; centres de données; équipements de bureau;

Liz Westbrook-Trenholm – 613-947-1219 ou envoyez un courriel à Liz Westbrook-Trenholm

Fenestration
Steve Hopwood – 613-995-6741 ou envoyez un courriel à Steve Hopwood

Chauffage, climatisation et ventilation Chauffe-eau
Stéphane LeBlanc – 613-947-2319 ou envoyez un courriel à Stéphane LeBlanc

Services publics de gaz et services publics d’électricité
Patrick Roy – 613-943-0453 ou envoyez un courriel à Patrick Roy

Organisations des secteurs commerciaux et institutionnels
Équipement commercial de restauration

Isabelle Guimont – 613-996-5281 ou envoyez un courriel à Isabelle Guimont