Systèmes d'air comprimé

Vous cherchez un système d'air comprimé écoénergétique?

Les petites et les moyennes usines de production à travers le Canada utilisent quotidiennement des systèmes d'air comprimé afin de distribuer aux appareils et aux outils électriques de l'air propre, sec, stable et à des pressions particulières.

Si votre entreprise utilise un système d'air comprimé, votre but est de fournir la bonne quantité d'air comprimé à la pression appropriée et au coût le plus bas. L'utilisation inadéquate ou l'incapacité d'entretenir de tels systèmes peuvent, à long terme, entraîner des coûts énergétiques importants.

Les systèmes d'air comprimé et l'efficacité énergétique

Le fonctionnement de systèmes d'air comprimé coûte cher. Généralement, 7 à 8 chevaux-vapeur (cv) d'électricité sont requis pour produire l'effet d’un cv pour l'utilisateur final. L'efficacité énergétique de l'ensemble du système est donc une question cruciale.

Examinez soigneusement les systèmes de votre entreprise et les façons qu'ils utilisent l'air comprimé afin de repérer des possibilités d'économie d'énergie.

Commencez par vous demander comment et pourquoi votre entreprise utilise un système d'air comprimé. Repérez les pratiques peu économiques et les activités non sécuritaires ainsi que les moyens de diminuer les coûts d'exploitation.

Ensuite, vérifiez l'équipement de distribution de l'air. Même les petites fuites et les pertes de pression liées à la tuyauterie, aux tubes, aux valves, aux filtres, aux connecteurs rapides et aux autres dispositifs de transmission sont susceptibles de créer des pertes importantes et sont facilement réparables.

Enfin, vérifiez les pratiques et les outils de production et de nettoyage de votre entreprise. Les compresseurs, les systèmes de contrôle des compresseurs et les dessiccateurs d'air dont la capacité est inadéquate sont extrêmement inefficaces sur le plan énergétique.

Pour un guide détaillé, veuillez télécharger le Guide de référence sur l’efficacité énergétique de l'air comprimé [PDF - 4,7 Mo] de RNCan.

Conseils pour l'achat

Coûts d'utilisation, un élément important.
Lorsque vous achetez un système d'air comprimé, ayez à l'esprit que le prix d'achat de l'unité est l'un des éléments les moins importants de son coût du cycle de vie. L'efficacité énergétique revêt donc une importante particulière dans la réduction des coûts d'utilisation de l'appareil.

Prenez en considération le facteur de service.
Le facteur de service d'un compresseur équivaut à la mesure de la capacité de surcharge continuelle à laquelle un moteur peut fonctionner continuellement sans surcharge ni effets indésirables. Les compresseurs peuvent être, et sont souvent, chargés à un taux plus élevé que ce qui est énoncé — un fait qui contribue à augmenter l'utilisation énergétique.

Pressions d'utilisation équivalentes.
Les systèmes de compresseur fonctionnent de façon optimale lorsque les pressions d'utilisation de ses composantes sont les mêmes.

Prévoyez une marge d'erreur.
Achetez un compresseur qui correspond à votre charge de pointe avec 20 à 30 p. 100 supplémentaire pour l'accroissement.

Taille versus fiabilité.
Deux petits compresseurs en parallèle ont peut-être la même capacité de charge qu'un seul gros compresseur. De plus, un tel système sera moins enclin à tomber en panne (puisque parfois les compresseurs s'affaiblissent) et son utilisation coûte moins cher.

Prenez en considération les contrôles de pression électroniques.
Certains systèmes d'air comprimé sont munis de contrôles de pression électroniques qui peuvent établir la pression du système automatiquement et avec exactitude.

Choisissez le bon fluide frigoporteur.
Tous les systèmes d'air comprimé ont besoin d'être refroidis et les méthodes de refroidissement diffèrent dans la quantité d'énergie qu'elles consomment. Choisissez la méthode qui concilie efficacité et rendement pour votre entreprise. Les systèmes aéroréfrigérés fonctionnent avec de grandes quantités d'air frais et propre; Les systèmes hydroréfrigérés requièrent l'apport continu de grandes quantités d'eau douce. Selon le coût des ressources de votre région, il se peut qu'une méthode soit plus économique qu'une autre.

Moins c'est mieux.
Achetez un système à pression réduite pour les outils qui ne requièrent pas autant de pression.

Entretenez le dessiccateur d'air.
Un dessiccateur d'air efficace peut économiser beaucoup d'énergie en ne déshydratant que la quantité nécessaire d'air.

Conseils sur l'utilisation

L’utilisation que vous faites d’un système d'air comprimé a une incidence sur son efficacité énergétique au même niveau ou même plus que l'efficacité énergétique des composantes du système. Prenez en considération les conseils suivants afin de tirer pleinement parti de votre système.

Repérez et colmatez les fuites.
Une fuite de 3/8 po peut entraîner une perte annuelle de dizaines de milliers de dollars en énergie gaspillée (pour un système desservant 100 pieds cube par minute (pcm) à 125 psi sur une période d'un an). Investissez dans de l'équipement de détection des fuites, marquez-les avec une étiquette et colmatez-les rapidement.

Prenez en considération le mode de fonctionnement.
Le mode de fonctionnement d'un compresseur influence grandement sa consommation énergétique. Choisissez un mode qui produit assez d'énergie pour l'application en question.

Réduisez la pression de fonctionnement.
Une réduction de la pression de fonctionnement par aussi peu que deux psi réduit la consommation énergétique d’un pour cent. Assurez-vous que vous et vos collègues connaissez avec précision les exigences de pression de chaque application et que vous exploitez les compresseurs conformément à celles-ci.

Conservez la chaleur.
De l'énergie consommée par un compresseur, 80 p. 100 est convertie en chaleur. Vous pouvez examiner les façons de récupérer la chaleur en question et son utilisation à des fins de chaleur industrielle, de chauffage local ou même d'eau chaude.

Examinez le dessiccateur d'air.
Le dessiccateur d'air d'un compresseur utilise jusqu'à 20 p. 100 de la puissance totale de l'unité. Vérifiez si le dessiccateur d'air de votre unité est efficace et d'une capacité adéquate.

Vérifiez les drains de condensats.
Économisez en remplaçant les vieux drains de condensats par des unités plus écoénergétiques.