Conseils pour le fonctionnement—chaudières commerciales

Respectez les pratiques exemplaires ci-dessous pour accroître les économies d'énergie.

Les nouvelles chaudières commerciales à haute efficacité peuvent en soi permettre à votre entreprise de réaliser des économies réelles d’énergie et de coûts. Mais si votre entreprise veut en faire davantage, elle doit tenir compte de la façon dont la chaudière fonctionne par rapport à votre système de chauffage principal.

Suivez les conseils ci-dessous pour assurer le rendement optimal de votre système.

Embauchez du personnel compétent.
Embauchez seulement du personnel compétent et qualifié pour faire fonctionner, régler, inspecter et entretenir votre système de chaudières.

Baissez la température de l'eau de retour
Une chaudière commerciale à condensation fonctionne à son rendement optimal lorsque la température de l'eau retournée à la chaudière est inférieure à celle des gaz de combustion, soit une température de 45 à 50 ºC. Autrement, les gaz de combustion ne se refroidiront pas suffisamment pour récupérer la chaleur latente. Si le système de distribution existant est conçu pour l'eau à une température élevée, songez à faire un installer un dispositif permettant de baisser la température de l'eau de retour. 

Réduisez le cycle court.
Une chaudière surdimensionnée s'allume et s'éteint plus souvent qu'un appareil dont la dimension est appropriée. Ce type de cycle régulier et court n’est nullement efficace sur le plan énergétique. Plusieurs chaudières séquentielles plus petites pourront faire le travail d'un appareil plus gros et fonctionneront de manière plus efficace.

Contrôlez l'air de combustion.
Le mélange d'air et de combustible d'une chaudière affecte son efficacité. Une quantité trop faible d'air entraîne une combustion incomplète, alors qu'une trop grande quantité d'air provoque une perte d'énergie. Intégrez un système de contrôle pour surveiller et optimiser les mélanges d'air et de combustible de la chaudière.

Nettoyez votre chaudière.
Des dépôts formés par la combustion du gaz peuvent s'accumuler sur les parois des tubes de chaudière du côté de la chambre de combustion et peuvent réduire considérablement le transfert de chaleur. De façon similaire, le côté eau des tubes de chaudière peut devenir encrassé par des dépôts minéraux, ce qui réduit également l'efficacité énergétique. Embauchez un professionnel pour inspecter et nettoyer régulièrement votre chaudière pour assurer le rendement optimal de votre système.

Contrôler la purge de l'eau.
L'eau de la chaudière doit être purgée lors de l'entretien régulier de l'appareil afin de nettoyer les dépôts en couche qui se sont accumulés sur les tubes du côté eau. Si vous utilisez une plus grande quantité d'eau que nécessaire, le processus de « purge » est inutile. Intégrez des commandes de purge automatique afin de mesurer et de répondre aux besoins de purge et utilisez la quantité suffisante d’eau pour accomplir la tâche.

Utilisez un contrôle de réglage extérieur.
Un contrôle de réglage extérieur est utilisé dans les systèmes de chauffage à eau chaude des immeubles. Les chaudières plus anciennes acheminent l'eau la plus chaude possible aux conduites de distribution du système de chauffage. Le contrôle de réglage extérieur règle la température de l'eau dans le système de distribution en fonction de la température extérieure. Lorsque la température extérieure est froide, la température de l'eau augmente; lorsque la température extérieure est chaude, l'eau du système de distribution refroidit. Pour les chaudières à condensation, le contrôle de réglage extérieur contribuera à baisser la température de l'eau de retour à la chaudière, plus particulièrement durant les saisons intermédiaires.

Un contrôle de réglage extérieur peut réduire l'utilisation d'énergie jusqu’à 15 p. 100.

Isolez.
Le fait d'ajouter de l'isolant aux murs extérieurs de votre chaudière peut réduire la perte de chaleur causée par la radiation et la convection.