Language selection

Recherche

Conseils pour l'achat et le fonctionnement—chaudières commerciales

De quels facteurs devriez-vous tenir compte à l'achat ou le fonctionnement d'une chaudière?

Conseils pour l'achat

L'achat d'une chaudière commerciale constitue un investissement à long terme.  Si votre chaudière est entretenue de façon adéquate, sa durée de vie peut atteindre 30 ans. Il est donc important de tenir compte d'autres facteurs que le prix lors de l'achat.

Tenez compte des coûts liés au cycle de vie de l'appareil.
Étant donné que les coûts liés au combustible constituent de loin le plus grand coût du cycle de vie d'une chaudière, choisissez l'appareil le plus éconergétique qui répond à vos besoins particuliers.

Envisagez l'achat d'une chaudière à condensation.
Oui, le prix des chaudières à condensation est beaucoup plus élevé que celui des appareils classiques. Toutefois, ils sont beaucoup plus éconergétiques (90 à 96 p. 100 efficaces par rapport aux appareils classiques qui représentent 70 à 85 p. 100). Les économies que vous réaliserez en utilisant une chaudière à condensation vous permettront de payer la différence du coût d'achat dans cinq ans à peine.

Par ailleurs, les chaudières à condensation sont adaptées à des applications précises. Elles sont particulièrement efficaces, par exemple, pour fournir de l'eau chaude à basse température pour le chauffage des locaux.

Utilisez une chaudière modulante.
Dans le cas d'une chaudière qui chauffe à taux fixe, le brûleur doit être complètement allumé et complètement éteint de façon intermittente. Toutefois, cette méthode consume une grande quantité de combustible et est très peu éconergétique. Dans une chaudière modulante, le brûleur est allumé en fonction de la charge de la chaudière.

Intégrez des petites chaudières.
Vérifiez la dimension de votre chaudière. Certaines entreprises installent des chaudières de trop grandes dimensions pour répondre aux périodes de pointe et pour des expansions prévues, mais cette pratique est très peu éconergétique. Lors de la modernisation de votre chaudière, envisagez l'achat de plusieurs chaudières plus petites. Allumez-les toutes en parallèle durant les périodes de pointe et faites fonctionner seulement celles dont vous avez besoin durant les périodes où la demande est faible.

Essayez la configuration de distribution de chaleur en cascade.
Plusieurs chaudières à condensation éconergétiques peuvent être installées en cascade pour répondre même aux besoins de chauffage des plus grands établissements commerciaux. Cette configuration permet d'obtenir un système de chauffage très éconergétique et extrêmement efficace. Les chaudières sont configurées de manière à optimiser automatiquement la chaleur, l'efficacité et la distribution d'eau chaude pour répondre à la demande, et ce, en tout temps. Ce système de chaudières multiples permet également de se prémunir contre les interruptions de chaleur grâce à plusieurs chaudières d'urgence.

Conseils pour le fonctionnement

Respectez les pratiques exemplaires ci-dessous pour accroître les économies d'énergie

Les nouvelles chaudières commerciales à haute efficacité peuvent en soi permettre à votre entreprise de réaliser des économies réelles d’énergie et de coûts. Mais si votre entreprise veut en faire davantage, elle doit tenir compte de la façon dont la chaudière fonctionne par rapport à votre système de chauffage principal.

Suivez les conseils ci-dessous pour assurer le rendement optimal de votre système.

Embauchez du personnel compétent.
Embauchez seulement du personnel compétent et qualifié pour faire fonctionner, régler, inspecter et entretenir votre système de chaudières.

Baissez la température de l'eau de retour 
Une chaudière commerciale à condensation fonctionne à son rendement optimal lorsque la température de l'eau retournée à la chaudière est inférieure à celle des gaz de combustion, soit une température de 45 à 50 ºC. Autrement, les gaz de combustion ne se refroidiront pas suffisamment pour récupérer la chaleur latente. Si le système de distribution existant est conçu pour l'eau à une température élevée, songez à faire un installer un dispositif permettant de baisser la température de l'eau de retour. 

Réduisez le cycle court.
Une chaudière surdimensionnée s'allume et s'éteint plus souvent qu'un appareil dont la dimension est appropriée. Ce type de cycle régulier et court n’est nullement efficace sur le plan énergétique. Plusieurs chaudières séquentielles plus petites pourront faire le travail d'un appareil plus gros et fonctionneront de manière plus efficace.

Contrôlez l'air de combustion.
Le mélange d'air et de combustible d'une chaudière affecte son efficacité. Une quantité trop faible d'air entraîne une combustion incomplète, alors qu'une trop grande quantité d'air provoque une perte d'énergie. Intégrez un système de contrôle pour surveiller et optimiser les mélanges d'air et de combustible de la chaudière.

Nettoyez votre chaudière.
Des dépôts formés par la combustion du gaz peuvent s'accumuler sur les parois des tubes de chaudière du côté de la chambre de combustion et peuvent réduire considérablement le transfert de chaleur. De façon similaire, le côté eau des tubes de chaudière peut devenir encrassé par des dépôts minéraux, ce qui réduit également l'efficacité énergétique. Embauchez un professionnel pour inspecter et nettoyer régulièrement votre chaudière pour assurer le rendement optimal de votre système.

Contrôler la purge de l'eau.
L'eau de la chaudière doit être purgée lors de l'entretien 

régulier de l'appareil afin de nettoyer les dépôts en couche qui se sont accumulés sur les tubes du côté eau. Si vous utilisez une plus grande quantité d'eau que nécessaire, le processus de « purge » est inutile. Intégrez des commandes de purge automatique afin de mesurer et de répondre aux besoins de purge et utilisez la quantité suffisante d’eau pour accomplir la tâche.

Utilisez un contrôle de réglage extérieur.
Un contrôle de réglage extérieur est utilisé dans les systèmes de chauffage à eau chaude des immeubles. Les chaudières plus anciennes acheminent l'eau la plus chaude possible aux conduites de distribution du système de chauffage. Le contrôle de réglage extérieur règle la température de l'eau dans le système de distribution en fonction de la température extérieure. Lorsque la température extérieure est froide, la température de l'eau augmente; lorsque la température extérieure est chaude, l'eau du système de distribution refroidit. Pour les chaudières à condensation, le contrôle de réglage extérieur contribuera à baisser la température de l'eau de retour à la chaudière, plus particulièrement durant les saisons intermédiaires.

Un contrôle de réglage extérieur peut réduire l'utilisation d'énergie jusqu’à 15 p. 100.

Isolez.
Le fait d'ajouter de l'isolant aux murs extérieurs de votre chaudière peut réduire la perte de chaleur causée par la radiation et la convection.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :