Foire aux questions - DPIE

Qui est chargé de protéger l'infrastructure énergétique essentielle du Canada?

La protection de l'infrastructure énergétique essentielle est une responsabilité commune du secteur privé et de tous les ordres de gouvernement. Au Canada, environ 85 p. 100 de l'infrastructure énergétique appartient au secteur privé. Selon les termes de notre Constitution, pour ce qui est des questions énergétiques, la responsabilité est répartie entre les gouvernements fédéral et provinciaux. Pour le gouvernement fédéral, la gestion de ces questions constitue à la fois un défi et une occasion d'assumer un rôle de leadership afin que toutes les entités responsables oeuvrent de concert pour réaliser les objectifs communs sur le plan de la sécurité énergétique

Quel est le rôle de Ressources naturelles Canada?

Compte tenu de l'importance de l'énergie pour l'économie du Canada et le mode de vie des Canadiens, Ressources naturelles Canada (RNCan) joue un rôle de premier plan dans la promotion des activités visant à protéger l'infrastructure énergétique, à l'aide d'une approche « tous risques » (catastrophes naturelles, accidents, intempéries, actes malveillants). RNCan oeuvre de façon concertée avec les gouvernements provinciaux et territoriaux, les entreprises propriétaires d'installations et les associations de l'industrie pour protéger l'infrastructure énergétique essentielle du Canada et éviter des ruptures de l'approvisionnement en énergie.

Pouvez-vous nous fournir des exemples précis du travail que vous faites?

RNCan assume un rôle de chef de file dans le partage de l'information avec les intervenants du secteur de l'énergie par divers moyens : forums, ateliers et séances d'information protégées en collaboration avec la collectivité du renseignement et de la sécurité (Service canadien du renseignement de sécurité, Gendarmerie royale du Canada et Centre intégré d'évaluation des menaces).

De plus, RNCan a pris l'initiative de promouvoir la recherche scientifique et le développement de nouvelles technologies applicables à l'infrastructure énergétique essentielle en vue de renforcer la sécurité énergétique (fiabilité des pipelines, analyse et modélisation des explosifs, surveillance et services d'alerte sismiques).

Pourquoi RNCan procède-t-il à des évaluations de l'infrastructure énergétique essentielle?

Conformément à la Déclaration sur la frontière intelligente de 2001, le Canada et les États-Unis (É.-U.) ont convenu de soumettre à des évaluations conjointes de la vulnérabilité l'infrastructure énergétique transfrontalière qui est essentielle (installations de production et lignes de transport d'électricité, gazoducs et oléoducs, barrages et raffineries). Depuis mars 2005, le programme d'évaluation de la vulnérabilité se déroule conformément au Partenariat nord-américain pour la sécurité et la prospérité, un cadre permettant d'aborder les questions de sécurité entre le Canada, les É.-U. et le Mexique. Le partenariat et son plan de travail connexe, qui s'inspirent de la Déclaration sur la frontière intelligente, comprennent de nombreuses initiatives dont RNCan à la responsabilité. L'évaluation de la vulnérabilité de l'infrastructure énergétique essentielle y occupe une place proéminente.

L'infrastructure énergétique essentielle est-elle vulnérable à un attentat terroriste?

Il n'y a pas eu de menaces spécifiques fondées à l'égard de l'infrastructure énergétique du Canada, mais nous devons demeurer vigilants.