Alimentation des véhicules électriques rechargeables à l’énergie renouvelable en Colombie-Britannique

Promoteur principal : Université de Victoria
Lieu : Victoria (Colombie-Britannique)
Contribution de l’Initiative : 600 800 $
Total du projet : 1 688 000 $

Contexte du projet

Les véhicules électriques rechargeables (VER) ont commencé à percer le marché de l’automobile en Colombie-Britannique (C.-B.) et ailleurs en nombre important en 2011 environ et ainsi, ils présentent tant des occasions que des défis relativement à la consommation d’énergie et à l’incidence sur l’environnement. Les avantages qu’ils présentent par rapport aux véhicules classiques sont étroitement liés à la source d’électricité en temps réel qui permet de les charger. Il est également possible que la recharge de nombreux VER pose des défis, notamment la réponse à la demande de pointe et des contraintes sur le réseau. Ceci étant dit, les VER présentent des occasions puisqu’ils constituent une charge reportable (en raison des batteries à bord de ces véhicules) et sont dispersés partout au réseau. Les VER ouvrent une voie pour la capture de sources d’électricité renouvelable et intermittente, éliminant ainsi le besoin de stockage réservé au réseau. Pour atténuer les difficultés et saisir les occasions auxquelles donnera lieu le déploiement des VER, il est essentiel de comprendre la manière dont les VER feront interface avec le réseau dans le temps et dans l’espace. À cette fin, l’Université de Victoria a proposé le projet Alimentation des véhicules électriques rechargeables à l’énergie renouvelable en Colombie-Britannique pour financement par l’Initiative écoÉNERGIE sur l’innovation. Un versement de 844 k$ a été accordé au projet pour examiner les occasions et les défis techniques et socioéconomiques pour les VER en C.-B., y compris l’exploitation de sources d’électricité renouvelable telles que l’énergie éolienne et solaire photovoltaïque pour gérer la demande incrémentielle du réseau que représentent les VER.

Résultats

des véhicules électriques

L’Université Simon Fraser (SFU) publié un rapport cet été sur l’adoption des véhicules électriques rechargeables au Canada intitulé Electrifying Vehicles: Insights from the Canadian Plug-in Electric Vehicle Survey. Le rapport souligne les extrants de recherche des trois dernières années, intégrant les résultats des sondages auprès des premiers propriétaires de véhicules électriques rechargeables grand public dans des analyses des segments et des préférences des consommateurs, de l’adoption future par le marché, des impacts sur les réseaux électriques et les émissions de gaz à effet de serre et de l’acceptation du chargement contrôlé par les services publics.

Le projet a réuni des chercheurs de quatre établissements universitaires – l’Université de Victoria, l’Université Simon Fraser, l’Université de la Colombie-Britannique et le British Columbia Institute of Technology (BCIT) – ayant de l’expérience en modélisation et en analyse et de l’expertise dans leurs disciplines respectives. De pair avec des partenaires du gouvernement et de l’industrie, les responsables du projet ont fait usage de diverses méthodes de recherche dans les disciplines du génie, de l’économie et des sciences sociales pour créer des modèles et réaliser des études aux fins d’un déploiement efficace des VER.

Les représentants de l’Université Simon Fraser ont réalisé un sondage et des entrevues auprès d’un échantillon représentatif de la population de la C.-B., notamment des propriétaires de VER et des acheteurs potentiels afin d’obtenir des données sur les attitudes et les préférences relatives à l’achat et à la conduite d’un VER. Une analyse typologique et des expériences de préférence révélée ont été réalisées. Les résultats ont servi à créer des modèles réalistes de comportements dans l’utilisation de VER, notamment le comportement de conduite, de stationnement et de recharge.

Des données exclusives ont été obtenues de BC Hydro sur la production et ensuite, ont été mises ensemble avec des données publiques sur la charge et l’interconnexion en C.-B. afin de relever des liens temporaux entre les types de production classiques et renouvelables. Un modèle temporellement explicite de l’offre possible d’électricité renouvelable en C.-B. a été créé et utilisé pour élaborer des modèles de prévision du réseau interconnecté de la C.-B.  De plus, les données sur le réseau de la C.-B. ont été mises ensemble avec des données sur les préférences des conducteurs de VER afin d’obtenir des estimations à court terme des émissions de gaz à effet de serre (GES) associées à la conduite de VER. Une gamme de scénarios a été simulée selon diverses données d’entrée, notamment la pénétration de l’énergie renouvelable, la tarification des GES et les mesures incitatives règlementaires.
Les modèles créés ont été utilisés pour valider et mettre au point les lignes directrices existantes sur l’infrastructure publique de recharge des VER, ce qui informera l’emplacement des bornes de recharge afin d’assurer une utilisation maximum. De plus, les données de bornes de recharge réelles de VER à l’échelle de la province ont été obtenues et analysées et ont également servi pour mettre à jour les lignes directrices.

Les installations de stationnement du BCIT sont alimentées à l’énergie solaire et munies de batteries. Des kiosques interactifs y ont été intégrés afin de faciliter l’expérimentation de la mise en file d’attente par messagerie qui permet aux conducteurs de VER de choisir des options de recharge en fonction des sources d’énergie disponibles – de sources solaires photovoltaïques locales ou du réseau. La sollicitation des attitudes des conducteurs de VER aide les développeurs de l’infrastructure de recharge et les exploitants de réseau à comprendre la volonté de ces conducteurs à adapter leurs besoins en matière de recharge en fonction de l’offre de sources d’énergie renouvelable.

Avantages pour le Canada

Une meilleure compréhension du comportement et des préférences des conducteurs actuels et éventuels de véhicules électriques rechargeables (VER) ainsi que des données sur l’incidence qu’auront les VER sur le réseau électrique alimenté de sources d’énergie renouvelable permettront d’assurer un déploiement réussi des VER en C.-B. et partout au Canada.

Prochaines étapes

Participez au projet de recherche interdisciplinaire Transportation Futures in British Columbia : un projet quinquennal sur l’avenir des transports en Colombie-Britannique soutenu par le Pacific Institute for Climate Solutions (PICS) et offert par le Clean Energy Research Centre.

Pour en apprendre advantage