Mise au point d’agents hybrides d’intervention rapide pour atténuer les impacts des déversements d’hydrocarbures dans les milieux marins

Promoteur principal : BC Research Inc.
Lieu : Richmond (C.-B.)
Contribution du SIDH : 925 896 $
Total du projet : 1 286 480 $
Secteur stratégique : Scientifique d’intervention en cas de déversements d’hydrocarbures

Objectifs du projet :

Ce projet accélèrera le développement d’un agent de traitement des déversements (ATD) hybride comme agent d’intervention rapide pour lutter contre les déversements marins d’hydrocarbures à grande échelle. L’ATD hybride doit avoir des propriétés gélifiantes et agglutinantes pour empêcher ou ralentir l’étalement d’une nappe d’hydrocarbures en la faisant passer à un état épaissi (gélifié) de même que pour faciliter un brûlage contrôlé ou des opérations d’écrémage lorsqu’il est employé comme agent agglutinant.

On estime que les taux actuels de récupération des hydrocarbures pour les déversements sur l’eau se situent entre 10 et 20 %. Avec les ATD actuels, on dispose de peu d’options pour empêcher ou ralentir le processus d’altération atmosphérique, y compris l’étalement et la dispersion. Le fait de ralentir l’étalement et le processus d’altération atmosphérique pourrait faciliter le nettoyage et améliorer la quantité ou le taux d’hydrocarbures retiré. 

Résultats escomptés :

Identification d’une nouvelle classe d’ATD qui améliorera la capacité du Canada à réagir rapidement à un déversement de bitume dilué dans un milieu marin, qui pourrait être adopté comme agent de traitement des déversements d’hydrocarbures tout usage et qui constituerait un bon ajout à l’éventail des techniques d’intervention à la disposition des organismes d’intervention.

Les ATD actuels ont des limites bien connues en ce qui concerne le déploiement à bord des navires dans un scénario d’intervention rapide en raison des grandes exigences en matière de charge, qui rendent le déploiement peu commode. Une approche proactive de la mise au point et en œuvre d’une mesure accessoire à bord est une nouveauté et placerait le Canada à l’avant-garde des systèmes de sécurité des navires-citernes de classe mondiale et des interventions en cas de déversement d’hydrocarbures. C’est l’occasion de démontrer notre engagement à équilibrer le développement économique et l’intendance responsable de l’environnement.

Partenaires de projet :

NORAM Engineers and Constructors
Université de la Colombie-Britannique

Pour en savoir plus :

B.C. Research Inc.  (Disponible en anglais seulement)