Cadre de fiabilité électrique à Terre-Neuve-et-Labrador

Un produit de la Conférence des ministres de l’Énergie et des Mines

Faits saillants pour Terre-Neuve-et-Labrador (2015)
Puissance installéeNote de bas de page 1 7 644 MW
Production d’électricité annuelle Note de bas de page 2 42 220 GWh
Consommation annuelle 11 240 GWh
Clients Environ 300 150
Exportations annuelles Environ 30 293 GWh
Importations annuelles 24,6 GWh
Longueur du réseau de transportNote de bas de page 3 (≥ 66 kV) 5 800 km + 700 km
Interconnexions avec le Québec

Puissance installée (2016)Note de bas de page 4

Version textuelle du diagramme circulaire

Diagramme circulaire de la puissance installée à Terre Neuve et Labrador (2016): hydro-électricité 88%, pétrole 11%, et d’autres moins que 1%

Principales organisations

Le ministère des Ressources naturelles de Terre-Neuve-et-Labrador est responsable de l’intendance et de l’exploitation des ressources naturelles de la province. La direction générale de l’énergie du Ministère est responsable des fonctions législatives, réglementaires et stratégiques liées aux secteurs du pétrole et du gaz et du service d’électricité.

La Régie des commissaires aux services publics est un organisme de réglementation indépendant et quasi judiciaire dont les membres sont nommés par le lieutenant-gouverneur en conseil. La Régie fonctionne principalement en vertu du pouvoir de la Public Utilities Act, R.S.N., 1990. La Régie est l’organisme de réglementation des services publics d’électricité de Terre-Neuve-et-Labrador et est responsable de s’assurer que les tarifs d’électricité facturés aux clients sont justes et raisonnables et que le service d’électricité fourni est sécuritaire et fiable.

Newfoundland and Labrador Hydro (NLH) est une filiale détenue en propriété exclusive par la société d’État Nalcor Energy, qui est la société énergétique de la province. NLH produit et livre de l’électricité aux clients du secteur des services publics ainsi qu’aux clients industriels, résidentiels et commerciaux dans plus de 200 collectivités de la province. Les principaux groupes de clients de la société sont : Newfoundland Power (NP), les clients industriels et les clients résidentiels et commerciaux dans les régions rurales de Terre-Neuve-et-Labrador.

Newfoundland Power (NP) est une filiale de Fortis Inc. détenue par des investisseurs et exploite un réseau intégré de production, de transport et de distribution d’électricité dans toute la partie insulaire de Terre-Neuve-et-Labrador. La société fournit des services d’électricité à 87 % des clients de la province. La société exploite 23 centrales hydro-électriques, deux centrales au diesel, trois installations de turbines à gaz, 130 sous-centrales et environ 11 000 km de lignes de transport et de distribution.

Cadre de fiabilité électrique à Terre-Neuve-et-Labrador

Le réseau de transport-production d’électricité de Terre-Neuve-et-Labrador comprend actuellement le réseau interconnecté de l’île, qui est isolé du reste de l’Amérique du Nord, et le réseau interconnecté du Labrador, qui partage une interconnexion avec le Québec. Les deux réseaux sont actuellement isolés l’un de l’autre. À l’achèvement du lien de courant continu à haute tension de l’île du Labrador et du lien avec les Maritimes, qui sont actuellement en construction, les deux réseaux seront interconnectés et l’île de Terre-Neuve sera interconnectée au réseau de production-transport d’électricité nord-américain.

La fiabilité du réseau provincial est actuellement régie par les pratiques liées à la fiabilité du service d’électricité adoptées volontairement et élaborées par NLH et NP suivant les pratiques normalisées de l’industrie avec la Régie qui assure une surveillance des examens. Dans le cadre des mesures visant à assurer la fiabilité du service d’électricité, la Régie est responsable de l’examen et de l’approbation des budgets annuels en immobilisations des services publics.

À l’achèvement du lien avec les Maritimes et du projet de Muskrat Falls, qui comprend l’installation de production d’électricité de Muskrat Falls, le lien entre le Labrador et l’île de Terre-Neuve et des biens de transport d’énergie du Labrador, la partie insulaire de la province sera interconnectée pour la première fois avec le réseau de production-transport d’électricité nord-américain par le truchement du Labrador et de la Nouvelle-Écosse. L’interconnexion permettra de procéder à des exportations et à des importations afin d’obtenir une plus grande valeur de la production d’électricité provinciale et favorisera une fiabilité accrue du réseau électrique.

À l’heure actuelle, Terre-Neuve-et-Labrador étudie des façons de veiller à ce que des normes de fiabilité appropriées soient en place après l’interconnexion et évalue les répercussions au chapitre des membres de la NERC et du NPCC et de la mise en œuvre des normes, de même que tous les rôles de surveillance de la fiabilité qui pourraient changer après l’interconnexion.

Voir le haut de la page pour consulter d’autres provinces ou territoires.