Les faits : Le système de désactivation des cylindres et son impact sur la consommation de carburant

Quel est l’enjeu?

Figure 1 : Les composants d’un cylindre. Lorsque le SDC désactive un cylindre, il désengage les soupapes d’admission et d’échappement et cesse l’écoulement de carburant de l’injecteur (modifié, 2011).

Le Canada met en place un resserrement progressif des normes régissant les émissions de gaz à effet de serre (GES) pour les véhicules légers, ce qui a incité les constructeurs de véhicules à améliorer l’efficacité énergétique des moteurs en recourant à des technologies novatrices comme les systèmes de désactivation des cylindres (SDC).

Que dois-je savoir?

Les moteurs à 6 ou 8 cylindres sont habituellement dotés d’un SDC. Ce dernier désactive la moitié des cylindres lorsque le véhicule fonctionne à puissance réduite, notamment lorsqu’il se déplace à une vitesse constante sur une route plane, décélère ou descend une pente. Le SDC peut réduire la consommation de carburant de 4 à 10 p. 100, et par conséquent vous faire économiser de l’argent et réduire les répercussions sur l’environnement.

Comment fonctionne le SDC?

  • L’unité de commande électronique (UCE) est le « cerveau » du moteur. Dans un véhicule doté d’un SDC, l’UCE désactive de façon sélective les cylindres en désengageant les soupapes d’admission et d’échappement ainsi que l’injecteur de carburant de façon à réduire la puissance offerte. Le moteur ne nécessite pas tous ses cylindres pour maintenir la vitesse du véhicule lorsque le papillon est maintenu dans une même position, notamment lorsque le véhicule roule sur la route ou descend une pente.
  • Si davantage de puissance est requise (notamment lorsque le véhicule monte une pente ou accélère), l’UCE réactive les soupapes et l’injecteur de carburant des cylindres désactivés, ce qui permet au moteur d’offrir une pleine puissance.
  • Aucune combustion ne se produit dans les cylindres désactivés, mais les pistons continuent de se déplacer et l’huile de circuler. Les économies de carburant réalisées l’emportent sur la quantité d’énergie qu’il faut pour maintenir le mouvement des pistons et la circulation de l’huile.

Que puis-je faire?

Soyez un acheteur averti. Renseignez-vous avant d’acheter un véhicule et incluez une estimation de la consommation de carburant à vie comme critère d’évaluation des coûts et du rendement.

Quels sont les avantages et les économies?

Les améliorations de la technologie et de l’efficacité énergétique des moteurs peuvent vous faire économiser de l’argent, tel qu’illustré dans le tableau suivant. Le SDC peut réduire la consommation de carburant et la production d’émissions GES de 4 à 10 p. 100 comparativement à la technologie classique. Au cours d’une période de 10 ans, cette réduction correspond à des économies de coûts de carburant de 520 à 3 052 $ et à une réduction des émissions de CO2 de 1 100 à 6 440 kg. En outre, à l’échelle supérieure, cela correspond à :

  • remplir de CO2 environ 1,5 piscine de taille olympique;
  • retirer des routes canadiennes un VUS de grande taille pendant une année;
  • près de 30 p. 100 de nos émissions annuelles par habitant au Canada, soit 22,1 tonnes.
Le tableau illustre l’incidence des améliorations de la technologie et de l’efficacité accrue des moteurs sur les économies d’argent.
Consommation de carburant Économies annuelles possibles Économies possibles sur 10 ans
Moyenne  (L/100 km) Avec une réduction de 4 p. 100
(L/100 km)
Avec une réduction de 10 p. 100
(L/100 km)
Économies de coûts de carburant Réduction de CO2 Économies de coûts de carburant Réduction de CO2
14,0 13,44 12,6 122-305 $ 258-644 kg 1 221-3 052 $ 2 580-6 440 kg
12,0 11,52 10,8 105-262 $ 221-552 kg 1 046-2 616 $ 2 210-5 520 kg
10,0 9,60 9,0 87-218 $ 184-460 kg 872-2 180 $ 1 840-4 600 kg
8,0 7,68 7,2 70-174 $ 147-368 kg 698 -1 744 $ 1 470-3 680 kg
6,0 5,76 5,4 52-131 $ 110-276 kg 523-1 308 $ 1 100-2 760 kg

Remarque : À des fins d’illustration, les économies se fondent sur une distance annuelle parcourue de 20 000 km, un prix du carburant de 1,09 $/L et un facteur d’émission de CO2 de 2,3 kg/L d’essence.