Les faits : L’effet des turbocompresseurs sur la consommation de carburant

Quel est l’enjeu?

Le Canada met en place un resserrement progressif des normes régissant les émissions de gaz à effet de serre pour les véhicules légers, ce qui incite les constructeurs de véhicules à améliorer l’efficacité énergétique de leurs moteurs en recourant à des technologies novatrices, notamment les compresseurs d’alimentation et les turbocompresseurs.

Depiction of a Turbocharger.

Figure 1 : Image d’un turbocompresseur [Nice 2011]
1-Air, 2-Compresseur, 3-Air compressé dans le collecteur d’admission, 4-Sortie d’échappement des gaz, 5-Turbine, 6-Admission des gaz dans le collecteur d’échappement du moteur

Que dois-je savoir?

Les turbocompresseurs forcent l’air dans les cylindres du moteur contrairement aux moteurs à aspiration naturelle qui obtiennent l’air à la pression atmosphérique. Cette méthode permet à un moteur turbo de plus petite cylindrée de produire la même puissance qu’un moteur à aspiration naturelle ayant une plus grosse cylindrée. Le recours à un moteur (turbo) plus petit peut réduire la consommation de carburant de 2 à 6 p. 100 tout en offrant un même rendement, et par conséquent vous faire économiser de l’argent et réduire les répercussions sur l’environnement.

Comment fonctionnent les turbocompresseurs?

  • Les moteurs peuvent offrir davantage de puissance si une plus grande quantité d’air et de carburant sont acheminés dans les cylindres à chaque cycle de combustion. Les turbocompresseurs compriment l’air dans le collecteur d’admission, qui est ensuite envoyé dans le cylindre du moteur. Cette caractéristique offre deux avantages. D’abord, il y a une plus grande quantité d’air et de carburant, ce qui procure une plus grande réaction de combustion et plus de puissance. Ensuite, le piston peut plus facilement aspirer l’air et le mélange de carburant dans la chambre de combustion.
  • Les turbocompresseurs utilisent la pression et l’énergie autrement perdues de l’échappement pour activer une turbine fixée à un compresseur (voir la figure 1).
  • Les turbocompresseurs permettent à un petit moteur d’offrir un même rendement qu’un moteur de grande cylindrée à aspiration naturelle, ce qui réduit la consommation de carburant.

Que puis-je faire?

Soyez un acheteur averti. Renseignez-vous avant d’acheter votre véhicule et incluez une estimation de la consommation de carburant à vie comme critère d’évaluation des coûts et du rendement.

Quels sont les avantages et les économies?

Les améliorations dans la technologie et l’efficacité des moteurs peuvent vous faire économiser de l’argent, tel qu’illustré dans le tableau suivant. Un moteur turbo peut réduire la consommation de carburant et les émissions de 2 à 6 p. 100 comparativement à la technologie classique. Au cours d’une période de 10 ans, cette réduction correspond à des économies de coûts de carburant de 260 à 1 828 $ et à une réduction des émissions de CO2 de 550 à 3 860. En outre, à l’échelle supérieure, cela correspond à :

  • remplir de CO2 les trois quarts d’une piscine de taille olympique ;
  • retirer des routes canadiennes une voiture de taille intermédiaire pendant une année ;
  • près de 20 p. 100 de nos émissions annuelles par habitant au Canada, soit 22,1 tonnes.
Le tableau illustre l’incidence des améliorations technologiques et de l’efficacité accrue des moteurs sur les économies d’argent.
Consommation de carburant Économies annuelles possibles Économies possibles sur 10 ans
Moyenne
(L/100 km)
Avec une réduction de 2 p. 100
(L/100 km)
Avec une réduction de 6 p. 100
(L/100 km)
Économies de coûts de carburant Réduction de CO2 Économies de coûts de carburant Réduction de CO2
14,0 13,72 13,16  61-183 $ 129-386 kg 610-1 831 $ 1 290-3 860 kg
12,0 11,76 11,28  52-157 $ 110-331 kg 523-1 570 $ 1 100-3 310 kg
10,0 9,80 9,40  35-131 $ 92-276 kg 436-1 308 $ 920-2 760 kg
8,0 7,84 7,52  35-105 $ 74-221 kg 349-1 046 $ 740-2 210 kg
6,0 5,88 5,64  26-78 $ 55-166 kg 262-785 $ 550-1 660 kg

Remarque :  À des fins d’illustration, les économies se fondent sur une distance annuelle parcourue de 20 000 km, un prix du carburant de 1,09 $/L et un facteur d’émission de CO2 de 2,3 kg/L d’essence.