Technologies en matière de moteur

Transcription

Narration :

Si vous magasinez pour l’achat ou la location d’une nouvelle voiture, nous sommes certains que vous avez constaté que les choses ont bien changé.

À Ressources naturelles Canada, nous pensons qu’avec quelques connaissances vous pourrez trouver un véhicule ayant une faible consommation de carburant et émettant moins de gaz à effet de serre, tout en tirant profit des nouvelles technologies avantageuses pour vous – et pour la planète.

Parlons des changements pour les technologies du moteur, et comment ils contribuent à rendre les véhicules plus efficaces.

Secoué, pas remué : l’injection directe

Les systèmes à injection directe peuvent optimiser le débit de combustible en injectant le carburant directement dans le cylindre, contrairement aux systèmes traditionnels qui injectent le carburant dans le flux d'air d'admission à une pression plus basse.

Ils permettent un meilleur contrôle du mélange air-essence, et peuvent réduire la consommation de carburant de 1 à 3 %.

Je vais en prendre deux : des cylindres sur demande

Aucun moteur n’a besoin de la puissance maximale en tout temps. Les systèmes de désactivation de cylindres sont généralement utilisés dans les moteurs à 8 ou à 6 cylindres. Ils désactivent la moitié des cylindres du moteur lorsque seul un petit pourcentage de la pleine puissance du moteur est requis, par exemple pour la conduite à vitesse constante sur une route plane, en décélération, ou en descente. Ces systèmes peuvent réduire la consommation de carburant de 4 à 10 %.

Pour le conducteur, l’ordinateur du véhicule gère tout : il vous donne la puissance dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin, et la réduit lorsque vous n’en avez pas besoin.

Prenez une respiration profon-n-n-n-n-de : la turbocompression

Les moteurs deviennent plus puissants lorsqu'une quantité plus grande d'air et de carburant est forcée dans les cylindres pour chaque cycle de combustion.

Les turbocompresseurs compriment l'air dans le collecteur d'admission,  qui est ensuite forcé dans le cylindre du moteur.

Deux avantages : il y a plus d'air et de carburant, ce qui entraîne une réaction de combustion plus importante et une puissance accrue; et le piston a moins d'effort à fournir pour aspirer le mélange air-carburant dans la chambre de combustion.

Les turbocompresseurs peuvent forcer l'admission d'air dans les cylindres du moteur, contrairement à un moteur à aspiration naturelle qui aspire l'air à la pression atmosphérique. Ainsi, un moteur suralimenté de cylindrée plus petite peut produire la même puissance qu'un moteur à aspiration naturelle de cylindrée plus grosse.

En outre, à performance égale, un moteur suralimenté de cylindrée réduite permet de réduire de 2 % à 6 % la consommation de carburant.

Distribution à programme variable (VVT) :

Tout comme les humains, le moteur de votre voiture a besoin de respirer.

Les soupapes du moteur contrôlent l'admission du mélange air frais/carburant et l'échappement des gaz de combustion. Et, encore comme les humains, le rythme respiratoire du moteur varie selon l’effort; les systèmes classiques de commande des pistons fonctionnent selon une distribution fixe, ce qui signifie que la respiration du moteur n’est pas ajustée ou optimisée en fonction des besoins.

La distribution à programme variable ajuste la distribution du moteur et la respiration selon les conditions de fonctionnement du moteur.

La VVT permet de réduire de 1 à 6 % la consommation de carburant.

Bon, c’est tout pour l’instant.

Légers, puissants et le plus intelligent possible, les nouveaux moteurs modernes sont des miracles de nouvelle technologie et ils sont beaucoup plus fiables et durables que dans le passé, nécessitant ainsi moins de visites périodiques d’entretien.

Magasinez soigneusement et choisissez la combinaison de caractéristiques du moteur qui convient le mieux pour votre mode de conduite.