Technologies en matière de transmission

Transcription

Narration :

Si vous magasinez pour l’achat ou la location d’une nouvelle voiture, nous sommes certains que vous avez constaté que les choses ont bien changé.

À Ressources naturelles Canada, nous pensons qu’avec quelques  connaissances vous pourrez trouver un véhicule ayant une faible consommation de carburant et émettant moins de gaz à effet de serre, tout en tirant profit des nouvelles technologies avantageuses pour vous – et pour la planète.

Parlons des changements apportés aux groupes motopropulseurs, et comment ils rendent les véhicules plus efficaces.

Les vitesses : plus il y en a, mieux c’est!

Vous avez sans doute remarqué que les vélos se sont perfectionnés : 21, 24, 27 vitesses, et même plus. Pourquoi les vélos sont-ils ainsi et pourquoi sont-ils si populaires? Parce qu’il y a une vitesse pour chaque situation, du terrain plat à la pente la plus abrupte, en passant par toutes les conditions entre les deux.

Partons de ce principe… beaucoup de vitesses… et appliquons-le à un véhicule. Plus de vitesses pour les transmissions classiques –7, 8 ou même 9 – donnent au véhicule un plus grand nombre de rapports, ce qui offre plus de possibilités au moteur afin de fonctionner à son « point idéal » (une certaine plage de puissance, mesurée en tr/min, où le couple, les chevaux-puissance, les révolutions et l’efficacité sont optimisés). Au fait, ces changements de vitesse se font tout en douceur avec les transmissions automatiques grâce aux ordinateurs de bord; et si vous aimez changer de vitesse vous-même… vous avez le choix pour toutes les conditions de conduite.

Avec ces transmissions, l’efficacité du carburant est de 6 à 8 % meilleure qu’avec les transmissions traditionnelles.

TVC (transmissions à variation continue) : Gardons ça simple!

Les TVC sont des transmissions infiniment variables et sont de plus en plus populaires. La beauté d’une TVC, c’est sa simplicité : il n’y a plus de limites traditionnelles des « engrenages », afin de trouver le meilleur rapport pour les conditions physiques du véhicule.

Les TVC modernes fonctionnent comme une transmission de motoneige – deux embrayages « interagissent » avec une courroie afin de changer constamment les rapports. La transmission elle-même et les ordinateurs connexes détectent les changements de conditions de route et de pression du papillon, et ajustent le rapport en conséquence.

La particularité d’une TVC réside dans le choix de rapports : ils sont essentiellement infinis, car il n’y a pas d’engrenages. Pas de changements de vitesse traditionnels donc efficacité du carburant jusqu’à 7 % supérieure.

Deux embrayages, aucune attente!

Les transmissions automatiques à embrayage double sont beaucoup plus efficaces que les transmissions automatiques traditionnelles. Deux disques d’embrayage plutôt qu’un convertisseur de couple réduisent la consommation de carburant. Il y a un embrayage pour les vitesses paires et un pour les vitesses impaires, ce qui permet une présélection plus rapide du prochain rapport de vitesse, procurant ainsi des changements de vitesse plus doux.

Avec les transmissions à embrayage double, l’efficacité du carburant est de 6 à 9 % supérieure à une transmission automatique traditionnelle à 4 vitesses!

Technologie de mise en veille : une affaire réglée!

Il a été prouvé que la marche au ralenti gaspille du carburant et génère des gaz à effet de serre et d’autres types de polluants. Et si on… arrêtait simplement le moteur? C’est exactement ce que fait le système de mise en veille. Lorsque votre véhicule fait un arrêt complet – à des feux de circulation, par exemple, votre moteur cesse de fonctionner pendant cette courte période, et il redémarre lorsque vous relâchez le frein et appuyez sur l’accélérateur.

Un ordinateur de bord détecte que vous faites un arrêt… et détecte que vous enlevez votre pied du frein pour démarrer de nouveau le moteur.

Et soyez sans crainte! – les phares, le chauffage ou la climatisation, les commandes audio et les autres systèmes continuent de fonctionner pendant ce court intervalle.

En passant, les véhicules ayant un système de mise en veille sont dotés de moteurs et de batteries plus robustes pour gérer cette activité accrue pour le démarrage. Il a été prouvé que ce système ne nuit d’aucune façon au démarreur ou aux autres composants du moteur ou de la transmission.

De plus, savez-vous qu’il existe aussi une nouvelle technologie qui utilise l’énergie du freinage et l’accumule pour ces démarrages et pour diminuer les effets sur la batterie, soit à l’aide du freinage par récupération et d’un condensateur perfectionné qui stocke l’électricité.

Le système de mise en veille : un exemple classique de technologie qui fonctionne simplement et qui donne un excellent rendement.

Bon, c’est tout pour l’instant. Il y a une chose à retenir : les fabricants ont mis au point toutes ces technologies afin de rendre le groupe motopropulseur de plus en plus efficace.

En fin de compte, c’est vous qui en profitez, et l’environnement aussi.

Réfléchissez à votre mode de conduite, au genre d’endroits où vous conduisez et au kilométrage parcouru lorsque vous ferez votre choix… et profitez des avantages de ces nouvelles technologies!