Techniques de conduite écoénergétique

La conduite écoénergétique vous fera non seulement économiser des centaines de dollars en carburant chaque année, mais elle contribuera aussi à améliorer la sécurité routière et à éviter l’usure inutile de votre véhicule. Mettez en pratique ces 5 techniques de conduite écoénergétique pour diminuer de 25 % la consommation en carburant et les émissions de dioxyde de carbone de votre véhicule :

1. Accélérez doucement

Plus vous accélérez brusquement, plus votre consommation en carburant augmente. En ville, vous pouvez économiser du carburant en appuyant sur la pédale d’accélération doucement et progressivement. Pour maximiser l’efficacité énergétique de votre véhicule, prenez 5 secondes pour accélérer jusqu’à 20 kilomètres à l’heure après avoir effectué un arrêt. Imaginez-vous qu’il y a un gobelet de café sans couvercle sur votre tableau de bord. Ne le renversez pas!

2. Maintenez une vitesse constante

Lors de baisses subites de vitesse et d’accélérations soudaines, vous consommez plus de carburant et dépensez plus d’argent que vous ne devriez. Les études démontrent que la consommation de carburant augmente de plus de 20 % lorsque la vitesse du véhicule varie entre 75 et 85 km/h toutes les 18 secondes.

Optez pour le régulateur de vitesse automatique pour la conduite sur autoroute, lorsque les conditions le permettent. Toutefois, n’oubliez pas que de petites variations dans la vitesse peuvent vous être profitables lorsque la gravité fait son travail. Lorsque la circulation le permet, laissez ralentir la vitesse lorsque votre véhicule roule en montée, puis reprenez la cadence en roulant en descendant.

3. Prévoyez la circulation

Soyez attentif à la circulation devant vous. Conservez une distance suffisante entre votre véhicule et celui qui vous précède. En regardant attentivement ce que font les piétons et les autres conducteurs et en anticipant leurs gestes, vous pouvez rouler à une vitesse aussi constante que possible et donc consommez moins de carburant. Conduire ainsi est également plus sécuritaire.

4. Évitez les vitesses élevées

Tenez compte de la limitation de vitesse et économisez du carburant! La plupart des voitures, fourgonnettes, camionnettes et VUS atteignent leur niveau d’efficacité maximale en roulant à entre 50 et 80 km/h. Au-delà de cette fourchette, la consommation en carburant des véhicules croît avec la vitesse.

Par exemple, à une vitesse de 120 km/h, un véhicule consomme environ 20 % plus de carburant qu’en roulant à 100 km/h. Sur un trajet de 25 km, la différence dans la durée du parcours entre ces deux vitesses n’est que de deux minutes.

5. Relâchez l’accélérateur pour réduire la vitesse

Chaque fois que vous freinez, vous perdez votre élan. En anticipant le comportement de la circulation, vous pouvez souvent prévoir à quel moment ralentir. Vous économiserez du carburant et de l’argent en relâchant l’accélérateur et en avançant en roue libre pour ralentir au lieu de freiner.

D’autres manières de réduire votre consommation de carburant

Voici autres moyens qui pourraient vous permettre de réduire votre consommation en carburant et vos dépenses :

Évitez de faire tourner votre véhicule au ralenti

Coupez le moteur si le véhicule est immobilisé pendant plus de 60 secondes, sauf si vous vous trouvez dans la circulation. Un véhicule moyen équipé d’un moteur de 3 litres gaspille 300 millilitres (plus d’une tasse) de carburant par 10 minutes de marche au ralenti.

Vérifiez la pression de vos pneus tous les mois

Conduire un véhicule dont les pneus sont sous-gonflés de 56 kilopascals (8 livres par pouces carrés) peut augmenter de 4 % la consommation de carburant. Cela peut également réduire la durée de vie des pneus de plus de 10 000 kilomètres. Repérez la pression recommandée pour les pneus de votre véhicule indiquée sur la plaque-étiquette, en général apposée sur le bord ou sur le montant de la portière conducteur. Apprenez-en davantage sur l’entretien des pneus (en anglais seulement).

Ne transportez pas de poids inutile

Retirez de votre véhicule les objets comme les sacs de sel et de sable et l’équipement sportif. Moins il y aura de poids, moins le véhicule consommera de carburant. La consommation en carburant d’une voiture intermédiaire augmente d’environ 1 % pour chaque charge de 25 kilogrammes supplémentaire.

Retirez les porte-bagages ou les porte-vélos

Diminuez la résistance aérodynamique de votre véhicule en retirant les supports lorsque vous ne les utilisez pas. Cette résistance peut faire augmenter de 20 % la consommation en carburant sur la route.

Utilisez la climatisation avec modération

La climatisation peut augmenter de 20 % la consommation en carburant d’un véhicule. Ouvrez la fenêtre lorsque vous roulez en ville et utilisez la ventilation à circulation directe de votre véhicule avec les fenêtres fermées pendant que vous conduisez sur la route. Si vous utilisez le climatiseur, utilisez la fonction de recirculation de l’air. Cela réduira les effets sur la consommation.

Utilisez un afficheur de la consommation de carburant

Découvrez les effets des 5 techniques de conduite écoénergétique grâce à un afficheur de la consommation de carburant, un dispositif qui figure aujourd’hui parmi les caractéristiques de base de plusieurs véhicules. (Certains véhicules récents sont équipés d’afficheurs encore plus perfectionnés qui analysent les variations de la vitesse, les points de changement de vitesse pour les boîtes de vitesses manuelles et les habitudes de conduite comme les temps d’accélération et de freinage.)

Plusieurs conducteurs parviennent à consommer 15 % moins de carburant en prenant en considération les informations fournies par cet afficheur.

Suivez votre consommation de carburant

Combien de temps pouvez-vous rouler sans remplir le réservoir? Deux semaines? Un mois?

Mettez-vous au défi de faire le plein le moins souvent possible et vos coûts mensuels diminueront.

Anticipez

  • Élaborez votre itinéraire, surtout s’il s’agit d’un long trajet.
  • Écoutez les bulletins d’information sur la circulation pour éviter les accidents, les zones de travaux et les autres points sensibles.
  • Évitez les routes qui traversent de grandes villes où les feux de circulation, les intersections et les piétons sont nombreux.
  • Circulez sur des autoroutes à quatre voies lorsque vous le pouvez.

Combinez vos déplacements

Les longs trajets permettent au moteur de votre véhicule de se réchauffer pour atteindre sa température la plus écoénergétique.

  • Effectuez vos déplacements les uns après les autres.
  • Planifiez votre itinéraire pour éviter les détours et le trafic aux heures de pointe.

Conduisez moins souvent

Le meilleur moyen de réduire la consommation de carburant est de conduire moins souvent.

  • Rendez-vous à votre destination à pied ou à vélo. Vous ne consommerez pas de carburant et aurez un mode vie plus sain.
  • Utilisez le transport en commun.
  • Optez pour le covoiturage. Vous et votre groupe économiserez de l’essence et éviterez le rejet de tonnes de polluants atmosphériques à l’année.
  • Travaillez à domicile si vous le pouvez. Chaque journée de télétravail réduit de 20 % votre consommation en carburant.

Mettez-vous au défi

Vous tenez à économiser de l’argent et à minimiser votre empreinte écologique? Utilisez ce plan d’action personnel pour atteindre vos objectifs.

Votre plan d’action personnel

Votre objectif en économies d’essence : ……… %

Manières d’atteindre votre objectif

  1. Conduire pour une efficacité énergétique maximale
    • Accélérez doucement
    • Maintenez une vitesse constante
    • Prévoyez la circulation
    • Évitez les vitesses élevées
    • Relâchez l’accélérateur pour réduire la vitesse
  2. Adopter d’autres conseils et astuces
    • Éviter la marche au ralenti inutile
    • Vérifier la pression des pneus tous les mois
    • Éviter de transporter du poids inutile
    • Retirer les porte-bagages ou les porte-vélos non utilisés
    • Utiliser la climatisation avec modération
    • Utiliser un afficheur de la consommation de carburant
    • Suivre la consommation de carburant
    • Anticiper
    • Combiner les déplacements
    • Conduire moins souvent