Climatisation des véhicules

L’utilisation de la climatisation augmente la consommation de carburant

L’utilisation du système de climatisation des véhicules augmente la consommation de carburant bien plus que toute autre alimentation auxiliaire.

Un système de climatisation peut augmenter la consommation de carburant de 20 % en raison de la charge supplémentaire requise par le moteur. La charge réelle dépend de la taille de l’habitacle du véhicule, de la température extérieure et d’autres conditions d’utilisation.

Soyez vigilant, même en hiver

En hiver, les véhicules utilisent la chaleur du moteur pour réchauffer l’air de l’habitacle. Toutefois, si vous utilisez le dégivrage, le système de climatisation pourrait aussi être automatiquement activé pour empêcher la formation de buée sur les vitres.

Les constructeurs développent des technologies de climatisation efficaces, comme des systèmes de climatisation électriques dans le but de réduire la consommation de carburant.

Le tableau présente une estimation des coûts en carburant et des émissions de CO2 associés à l’utilisation de la climatisation.
Distance annuelle parcourue avec le système de climatisation activé Hausse annuelle de la consommation de carburant attribuable au système de climatisation Coût du carburant lié à l’utilisation du système de climatisation sur 10 ans* Émissions de CO2 liées à l’utilisation du système de climatisation sur 10 ans**
Consommation de 1 L/100 km Consommation de 2 L/100 km Consommation de 1 L/100 km Consommation de 2 L/100 km Consommation de 1 L/100 km Consommation de 2 L/100 km
14 000 km 140 L 280 L 1 400 $ 2 800 $ 3 220 kg 6 440 kg
12 000 km 120 L 240 L 1 200 $ 2 400 $ 2 760 kg 5 520 kg
10 000 km 100 L 200 L 1 000 $ 2 000 $ 2 300 kg 4 600 kg
8 000 km 80 L 160 L 800 $ 1 600 $ 1 840 kg 3 680 kg
6 000 km 60 L 120 L 600 $ 1 200 $ 1 380 kg 2 760 kg

* Fondées sur un prix du carburant de 1,00 $/L d’essence.

** Fondées sur un facteur d’émission de CO2 de 2,3 kg/L d’essence.

Rester au frais et réduire la consommation de carburant

Si l’on tient compte du fait qu’il y a plus de 20 millions de véhicules de tourisme au Canada, les possibilités d’économies pour l’utilisation réduite de la climatisation sont considérables! Voici quelques conseils que vous pouvez utiliser pour réduire votre consommation de carburant.

Coupez la climatisation

Avez-vous réellement besoin d’activer le système de climatisation? Tout comme à la maison, réglez le degré de climatisation. Optez pour le confort, et non l’air froid.

Faites circuler l’air

Utilisez la ventilation continue du véhicule lorsque vous êtes sur la route, et ouvrez les vitres et le toit lorsque vous circulez en ville.

Activez le bouton de recirculation d’air

Utilisez la fonction de « recirculation » d’air de votre système de climatisation de façon à consommer moins d’énergie en climatisant uniquement l’air dans le véhicule, et non l’air chaud provenant de l’extérieur.

Garez-vous à l’ombre

Choisissez une place de stationnement à l’ombre afin de réduire les besoins en climatisation au démarrage. Si vous ne trouvez pas de place à l’ombre, le recours à un pare-soleil contribuera à réduire considérablement la chaleur dans le véhicule stationné. En outre, n’utilisez pas le système de climatisation au démarrage. Ouvrez plutôt les vitres pendant les quelques premières minutes pour permettre à l’air chaud de s’échapper.

Désactivez le système de climatisation une fois que les vitres sont dégivrées

Dans les véhicules plus récents, la fonction de dégivrage active automatiquement le système de climatisation du véhicule pour empêcher la formation de buée sur les vitres. Une fois les vitres dégivrées, éteignez le système de climatisation et ajustez les réglages de chauffage.

Soyez un acheteur averti

Lorsque vous achetez un véhicule neuf, informez-vous sur les modèles équipés d’un système de climatisation doté d’un mode « économie » ou d’une commande intelligente réduisant la consommation de carburant.