Facteurs ayant des répercussions sur le rendement du carburant

Les choix que vous faites en tant que conducteur peuvent avoir d’importantes répercussions sur la consommation de carburant et les émissions de gaz à effet de serre (GES). Choisissez un véhicule équipé des technologies les plus écoénergétiques. Une fois que vous êtes sur la route, faites un choix en toute connaissance de cause pour utiliser des techniques de conduite écoénergétique, peu importe les conditions climatiques.

Regardez la vidéo
Apprenez-en davantage sur les cinq facteurs qui ont le plus de répercussions sur la consommation de carburant lorsque vous conduisez.

Transcription

Narration :

Prenons une minute pour discuter du rendement du carburant.

Les cotes que vous voyez sur les fenêtres des véhicules neufs ou sur le Web reflètent les résultats des essais réalisés par les fabricants en laboratoire, sur des dynamomètres qui simulent diverses conditions.

Ces cotes sont réalistes si vous conduisez en réfléchissant au rendement du carburant, mais il faut se souvenir que plusieurs facteurs peuvent influencer votre consommation de carburant.

  • Comportements de conduite : accélération rapide, haute vitesse, vitesse inconsistante et marche au ralenti de longue durée peuvent faire augmenter votre consommation de carburant. Plus fluide sera votre conduite, meilleurs seront vos résultats. Conduisez intelligemment – et réduisez votre consommation de carburant jusqu'à 25 %!
  • Météo : plus il fait froid, moins bonne sera la consommation de carburant. Moins bonnes conditions, plus de friction, différents carburant - tout se cumule. Une chute de température de 24 °C à 7 °C peut accroître la consommation de conduite en ville de 12 à 28 %. À l'été, la climatisation utilise une partie de la puissance du moteur et les fenêtres ouvertes rendent votre véhicule moins aérodynamique à haute vitesse, ce qui augmente aussi la consommation.
  • Poids : c'est un fait, les véhicules plus légers utilisent moins de carburant. Chaque 25 kg en plus sur un véhicule de taille moyenne fait augmenter la consommation du carburant de 1 %. Alors... voyagez léger!
  • Aérodynamique : les véhicules modernes sont conçus pour fendre aisément l'air. Ne gardez pas vos supports à vélo ou à skis ou vos porte-bagages sur le véhicule à moins que vous ne les utilisiez; vous éliminerez ainsi les pertes d'efficacité jusqu'à 20 %.
  • Planification de l'itinéraire et congestion routière : il est logique de penser à où vous allez...AVANT de partir. Vérifiez les conditions routières et prenez note de la congestion ou des routes fermées vous économiserez temps et carburant.

Finalement, bien qu'il soit très important de choisir un véhicule éconergétique, où vous conduisez, à quel moment et de quelle façon a une grande incidence sur la consommation et sur les émissions nocives que vous émettez.

Pensez-y!

 

Technologie et autres facteurs pour véhicules

Les normes canadiennes en matière d’émissions de GES deviennent plus strictes, si bien que les constructeurs de véhicules ont réalisé de nombreux progrès techniques. Ces caractéristiques permettent de réduire les émissions tout en économisant de l’argent sur le carburant.

Les véhicules équipés de ces fonctions sont maintenant proposés. Consultez les liens suivants pour obtenir de plus amples renseignements à leur sujet.

Facteurs environnementaux

Le climat du Canada représente des défis particuliers pour la conduite écoénergétique. Le climatiseur de votre véhicule peut être énergivore et le temps froid met à rude épreuve l’efficacité du carburant pour de multiples raisons.

Découvrez les conseils intelligents suivants pour réduire votre consommation de carburant pendant les chaudes journées d’été et les pires conditions hivernales.