Essais sur la consommation de carburant

Il serait difficile de conduire tous les modèles de véhicules neufs pour mesurer la consommation de carburant. Il serait également impossible d’obtenir des résultats reproductibles de cette façon en raison de nombreux facteurs – conditions routières et météorologiques entre autres – qui peuvent avoir une incidence sur le rendement d’un véhicule.

C’est la raison pour laquelle les constructeurs de véhicules utilisent des procédures d’analyse et d’essai normalisées et contrôlées en laboratoire pour générer des données sur la consommation de carburant qui figurent dans l’outil de recherche pour les cotes de consommation de carburant et sur l’étiquette ÉnerGuide pour les véhicules.

Environnement et Changement climatique Canada recueille des données issues des constructeurs de véhicules. Ressources naturelles Canada rassemble les données et les autres renseignements pour publier le Guide de consommation de carburant.

Essais améliorés

Avant l’année modèle 2015, les constructeurs utilisaient la procédure d’essais à deux cycles, qui consistait à évaluer les véhicules dans des conditions simulées en ville et sur la route afin de mesurer la consommation de carburant.

Désormais, les constructeurs utilisent la procédure d’essais à cinq cycles. Cette procédure améliorée permet de mener des essais pour la ville et la route et tient compte de la conduite par temps froid, de l’utilisation de la climatisation et d’une conduite plus rapide avec des accélérations et des freinages plus rapides.

Les essais à cinq cycles représentent mieux les conditions et les styles de conduite réels. Cela donne des cotes de consommation de carburant qui sont plus représentatives de la consommation de carburant obtenue sur la route.

Mise à jour de l’année modèle 2017

Certains des calculs que les constructeurs de véhicules utilisent pour établir les cotes de consommation de carburant de leurs véhicules neufs ont été mis à jour pour mieux tenir compte des technologies écoénergétiques actuelles comme les véhicules hybrides et les moteurs turbocompressés. Les cotes pour un véhicule de l’année modèle 2017 ou d’un modèle ultérieur peuvent être légèrement différentes de celles de l’année modèle 2016 pour un même véhicule.

Regardez la vidéo

Découvrez les étiquettes ÉnerGuide et comment les essais à cinq cycles donnent de meilleurs résultats.

Transcription

Narration:

Si vous êtes comme la majorité des Canadiens et Canadiennes, vous avez sans doute utilisé l'étiquette ÉnerGuide pour vous aider à choisir le véhicule qui vous convient le mieux.

À compter de l’année modèle 2015, les constructeurs de véhicules utiliseront une procédure d’essai améliorée pour établir les cotes de consommation de carburant des véhicules neufs. Les nouvelles méthodes d'essais du gouvernement fédéral refléteront mieux la conduite quotidienne.

Les fabricants utiliseront cinq essais conçus de façon à simuler diverses conditions de conduite :

  • conduite par temps froid
  • conduite par temps chaud avec utilisation du système de climatisation
  • conduite à haute vitesse avec accélérations rapides
  • conduite en ville avec arrêts et démarrages fréquents
  • conduite sur l'autoroute et en milieu rural.

Les essais sont réalisés en laboratoire pour veiller à ce que chaque voiture soit mise à l'essai dans des conditions identiques pour assurer l'uniformité.

Ces cinq méthodes d'essais refléteront mieux la réalité de conduire un véhicule au Canada par toutes les saisons, donnant ainsi des cotes de consommation qui sont beaucoup plus pertinentes pour vous.

En conséquence de ces nouveaux essais, les cotes augmenteront à prime abord de 10 à 20 % pour la plupart des véhicules, non pas parce que les fabricants construisent des véhicules moins efficaces, mais plutôt parce que les essais sont beaucoup plus rigoureux, et donc plus réalistes.

Malgré cette nouvelle procédure, aucun essai ne peut simuler toutes les combinaisons possibles de conditions auxquelles peuvent faire face les conducteurs canadiens.

En fait, tout dépend de comment, à quel endroit et à quel moment vous conduisez.

Visitez le vehicules.gc.ca pour obtenir de plus amples renseignements.

 

Fonctionnement des essais à cinq cycles

Le véhicule est utilisé pendant environ 6 000 km avant les essais. Il est ensuite placé sur une sorte de tapis roulant pour véhicule nommé dynamomètre de châssis. Le dynamomètre est réglé selon différents paramètres, notamment le poids et les caractéristiques aérodynamiques du véhicule. Le conducteur simule des parcours typiques en ville et sur la route.

Les cotes de consommation de carburant en ville et sur route proviennent des émissions produites lors des cinq cycles de conduite simulés en laboratoire :

  • Essai en ville;
  • Essais sur route;
  • Conduite par temps froid;
  • Utilisation du climatiseur;
  • Vitesse élevée avec accélérations et freinages plus rapides.

L’essai en ville simule la conduite urbaine

L’essai en ville simule une conduite urbaine de la manière suivante :

  • Il débute avec le démarrage du moteur à froid, ce qui équivaut au démarrage d’un véhicule resté stationné durant la nuit au cours de l’été.
  • Il simule des arrêts et des démarrages à une vitesse moyenne de 34 km/h et à une vitesse de pointe de 90 km/h.
  • Il comporte 23 arrêts.
  • La dernière phase de l’essai consiste à répéter les huit premières minutes du cycle, mais avec un démarrage à chaud. Cela simule le redémarrage d’un véhicule lorsque son moteur est chaud, qu’il a roulé et s’est arrêté pendant une brève durée.
  • Le moteur tourne au ralenti pendant plus de cinq minutes pour représenter l’attente aux feux de circulation.
Paramètres
Température de la cellule d’essai 20 °C à 30 °C
Durée totale 31 minutes, 14 secondes
Distance 17,8 km
Vitesse de pointe 90 km/h
Vitesse moyenne 34 km/h
Accélération maximale 5,3 km/h par seconde
Nombre d’arrêts 23
Durée au ralenti 18 % de la durée totale
Démarrage du moteur * Froid

L’essai sur route simule la conduite sur route principale et secondaire

L’essai sur route simule une combinaison de conduite sur route principale et secondaire de la façon suivante :

  • Il s’effectue à une vitesse moyenne de 78 km/h et à une vitesse de pointe de 97 km/h.
  • Il ne comporte aucun arrêt.
  • L’essai commence par un démarrage du moteur à chaud.
Paramètres
Température de la cellule d’essai 20 °C à 30 °C
Durée totale 12 minutes, 45 secondes
Distance 16,5 km
Vitesse de pointe 97 km/h
Vitesse moyenne 78 km/h
Accélération maximale 5,2 km/h par seconde
Nombre d’arrêts 0
Durée au ralenti 0
Démarrage du moteur * Chaud

Essai par temps froid à -7 °C

L’essai par temps froid utilise le même cycle de conduite que l’essai en ville, si ce n’est que la température de la cellule d’essai est de -7 °C.

Paramètres
Température de la cellule d’essai -7 °C
Durée totale 31 minutes, 14 secondes
Distance 17,8 km
Vitesse de pointe 90 km/h
Vitesse moyenne 34 km/h
Accélération maximale 5,3 km/h par seconde
Nombre d’arrêts 23
Durée au ralenti 18 % de la durée totale
Démarrage du moteur * Froid

L’essai avec climatiseur augmente la température ambiante

Dans l’essai avec climatiseur, la température ambiante de la cellule d’essai s’élève à 35 °C. Le système de climatisation du véhicule sert alors à abaisser la température de l’habitacle. Le moteur démarre à chaud et l’essai se fait à une vitesse moyenne de 35 km/h et à une vitesse maximale de 88 km/h. Cinq arrêts sont compris, le moteur tournant au ralenti 19 % du temps.

Paramètres
Température de la cellule d’essai 35 °C
Durée totale 9 minutes, 56 secondes
Distance 5,8 km
Vitesse de pointe 88 km/h
Vitesse moyenne 35 km/h
Accélération maximale 8,2 km/h par seconde
Nombre d’arrêts 5
Durée au ralenti 19 % de la durée totale
Démarrage du moteur * Chaud

Essai à haute vitesse avec accélérations rapides

L’essai à haute vitesse avec accélérations rapides se fait à une vitesse moyenne de 78 km/h et atteint une vitesse de pointe de 129 km/h. Quatre arrêts sont compris, et les vives accélérations s’ajoutent à raison d’une vitesse de 13,6 km/h par seconde. Le moteur démarre à chaud et l’essai se déroule sans climatisation.

Paramètres
Température de la cellule d’essai 20 °C  à 30 °C
Durée totale 9 minutes, 56 secondes
Distance 12,9 km
Vitesse de pointe 129 km/h
Vitesse moyenne 78 km/h
Accélération maximale 13,6 km/h par seconde
Nombre d’arrêts 4
Durée au ralenti 7 % de la durée totale
Démarrage du moteur * Chaud

* Le moteur d’un véhicule atteint seulement sa pleine efficacité que lorsqu’il est chaud.

Tous les véhicules ne sont pas soumis aux essais

Les constructeurs de véhicules ne sont pas tenus de présenter les données sur la consommation de carburant pour les modèles suivants :

  • les véhicules utilitaires sport (VUS) et les fourgonnettes de tourisme dont le poids nominal brut du véhicule (PNBV) est supérieur à 4 536 kg (10 000 lb). Le PNBV est le poids du véhicule plus la capacité maximale de charge (passagers et cargaison);
  • d’autres véhicules dont le PNBV est supérieur à 3 856 kg (8 500 lb) ou dont le poids à vide dépasse 2 722 kg (6 000 lb). Le poids à vide représente le poids du véhicule sans passager ni cargaison.

Les véhicules dont le poids dépasse ces limites ne sont pas soumis aux essais; leurs cotes de consommation de carburant ne figurent donc pas dans l'outil de recherche pour les cotes de consommation de carburant ou sur l'étiquette ÉnerGuide.