Choisir le bon véhicule

De nombreux facteurs sont à prendre en considération au moment d’acheter un véhicule neuf : le prix, le confort, le style, les facteurs environnementaux et bien plus encore. Choisir le véhicule le plus écoénergétique qui répond à vos besoins quotidiens peut vous faire économiser de l’argent et contribuer à la protection de l’environnement.

Il est important de prendre le temps d’examiner vos choix. Sachez que la consommation de carburant peut varier de moins de 2,0 litres équivalents d’essence par 100 kilomètres (Le/100 km) pour un véhicule électrique à batterie à plus de 20,0 litres par 100 kilomètres (L/100 km) pour un grand VUS.

Ainsi, 20 000 km de trajets annuels peuvent coûter moins de 500 $ ou plus de 4 000 $. De la même façon, en fonction du véhicule employé, les émissions de dioxyde de carbone (CO2) peuvent être comprises entre 0 et 9 tonnes.

Outil de recherche pour les cotes de consommation de carburant

Véhicules les plus écoénergétiques

Prendre en considération les groupes motopropulseurs

Le groupe motopropulseur d’un véhicule comprend des composants comme le moteur, la transmission, l’arbre de transmission, la suspension et les roues qui permettent au véhicule d’avancer. Aujourd’hui, les consommateurs ont le choix parmi une large gamme de groupes motopropulseurs.

Les véhicules traditionnels offrent le choix le plus vaste

Les constructeurs continuent à améliorer l’efficacité en carburant des moteurs à essence et diesel. Un moteur diesel est même plus efficace qu’un moteur à essence semblable, mais les moteurs à essence offrent de meilleurs choix.

Les véhicules hybrides électriques, ou hybrides, sont dotés d’un moteur à combustion interne ordinaire et d’un moteur électrique, ce qui offre un meilleur rendement énergétique que les groupes motopropulseurs traditionnels, en particulier pour la conduite en ville. Un véhicule hybride est muni de batteries qu’il charge automatiquement avec l’électricité qu’il produit. Il n’est pas possible de brancher ce type de véhicule à une prise pour charger les batteries. Lorsqu’un véhicule hybride fonctionne en mode électrique, il ne produit pas d’émission. Un modèle typique procure des économies de carburant et une réduction d’émissions de CO2 de 20 % à 40 % par rapport à un véhicule à essence.

Véhicules hybrides électriques – Vidéo

Découvrez comment fonctionnent les véhicules hybrides électriques et les avantages écoénergétiques qu’ils apportent.

Transcription

Narration :

Parlons des hybrides, aussi connus sous le nom de véhicules électriques hybrides.

Ces véhicules sont sur les routes du Canada depuis maintenant près d’une décennie et sont très populaires.

Les hybrides optimisent l’efficacité d’un véhicule ET réduisent les émissions de CO2 et donc les émissions de gaz à effet de serre.

Allons voir sous le capot.

Les hybrides utilisent carburant et électricité.

Ils ont des moteurs à combustion interne et électriques alimentant les roues et des batteries qui emmagasinent et distribuent l’énergie.

L’essentiel de la conception d’un véhicule électrique hybride sont les deux types de groupes propulseurs travaillant en harmonie.

En premier, un moteur à combustion interne à l’essence, au diesel ou au biocarburant qui fournit de l’énergie motrice et contribue à la recharge des batteries.

Deuxièmement, un ou plusieurs moteurs électriques.

Ces moteurs sont situés à des endroits différents dans le véhicule, en fonction du fabricant.

TOUS ces moteurs sont reliés à une transmission… et aux roues motrices.

La troisième composante est une batterie ou une série de batteries, qui emmagasine et distribue l’électricité.

Les batteries des véhicules hybrides ne sont jamais branchées puisque le système de gestion du véhicule répond à leur besoin de recharge.

Ils ne s’approvisionnent pas à partir du réseau électrique, donc aucun coût ne s’ajoute à votre facture d’électricité.

Les batteries des véhicules hybrides durent généralement toute la vie du véhicule.

Maintenant, les hybrides gèrent toute cette technologie par l’entremise d’un genre de « spécialiste du contrôle des missions » qui est en fait un ordinateur ou un groupe d’ordinateurs.

Ces ordinateurs décident d’où provient l’énergie et où elle sera distribuée.

Des milliers de fois par seconde, ils analysent l’état du système de charge et ce que vous demandez au véhicule.

Par conséquent, lorsque vous conduisez, que vous utilisez le volant, les freins et l’accélérateur et que vous écoutez de la musique à l’aide de votre appareil portatif, il y a beaucoup d’éléments à gérer.

Voici un exemple théorique des types de décisions que votre voiture peut prendre pendant que vous conduisez dans différentes conditions.

Si vous conduisez à 20 kilomètres à l’heure, la voiture peut demander à la batterie si elle contient assez d’énergie pour que le moteur électrique fournisse l’énergie motrice.

Si « oui », le moteur à combustion interne s’éteint.

Vous vous déplacez maintenant grâce à l’énergie électrique et épuisez les ressources de votre batterie.

Si les ressources de la batterie s’épuisent, le moteur redémarre afin d’alimenter le véhicule et de recharger la batterie.

Si vous devez monter une côte, ou accélérer rapidement et rouler vite, le système pourrait permettre au moteur à combustion interne et au moteur électrique de vous donner la vitesse et l’énergie dont vous avez besoin.

La conduite en roue libre vous fait économiser du carburant en éteignant le moteur.

Le freinage à récupération s’explique par l’énergie générée par la rotation des roues au moment du freinage, énergie qui est ensuite emmagasinée dans la batterie pour une utilisation ultérieure.

Lorsque vous faites un arrêt complet, votre moteur s’éteint pour vous faire économiser encore plus de carburant.

Tous les systèmes fonctionnent quand même.

Une multitude de technologies travaillant en harmonie et qui sont toutes très fiables.

Les hybrides utilisent d’ailleurs d’autres caractéristiques de conception et technologies pour atteindre une efficacité optimale, dont une forme aérodynamique et profilée, un poids allégé et un moteur à combustion interne plus petit et plus léger.

Posséder un véhicule hybride, c’est avoir le meilleur des deux mondes : énergie sur demande, économies d’essence considérables, émissions réduites et énergie motrice électrique, sans émissions et silencieuse.

Donc, si vous souhaitez améliorer le rendement du carburant et réduire la quantité d’émissions de gaz à effet de serre ET les coûts en carburant de votre véhicule, envisagez l’achat d’un véhicule électrique hybride.

 

Les véhicules électriques sont les choix les plus écoénergétiques

Véhicules hybrides électriques rechargeables (VHR) sont munis de batteries haute capacité rechargeables en branchant le véhicule à une prise de courant. Lorsqu’ils fonctionnement en mode électrique seulement, les VHR ne produisent aucune émission.

Véhicules électriques à batterie (VEB) fonctionnent avec des moteurs électriques alimentés par les batteries rechargeables intégrées. Il s’agit du véhicule le plus écoénergétique sur le marché avec une cote de consommation combinée moyenne de 2,3 Le/100 km. Les VEB ne produisent aucune émission.

Achat d’un véhicule électrique

Hybride électrique rechargeable, électrique à batterie, freinage par récupération, ensemble de batteries, chargeur de recharge, émissions de CO2, VHR de série, VHR mixte.

Voyager au volant d’un véhicule électrique

Les infrastructures pour véhicules électriques sont en plein essor au Canada, technologies propres, infrastructures vertes, incitatifs financiers, les véhicules zéro émission.

Achat d’un véhicule écoénergétique

Caractéristiques écoénergétiques, modèle de véhicule, dioxyde de carbone, consommation de carburant, groupe motopropulseur, transmission automatique, transmission manuelle, transmission variable.