Intégration des procédés et analyse Pinch

Les installations industrielles sont complexes et comportent de nombreux équipements qui interagissent entre eux. CanmetÉNERGIE préconise l’utilisation de l’intégration des procédés pour optimiser la consommation d’énergie et réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les procédés industriels disposant de systèmes énergétiques complexes.

Des économies d’énergie jusqu’à 30 %

L’intégration des procédés est une approche globale et systématique qui analyse un procédé industriel dans son ensemble, plutôt que de considérer chaque équipement ou système énergétique indépendamment, afin de déterminer les meilleures stratégies pour une utilisation efficace de l’énergie et des ressources. Elle peut être utilisée pour améliorer l’efficacité énergétique et réduire les coûts d’énergie d’une usine, mais aussi pour minimiser les émissions de gaz à effet de serre et la quantité d’eau qu’elle utilise.

L’une des techniques les plus pratiques à avoir vu le jour dans le domaine de l’intégration des procédés est l’analyse Pinch. Cela est dû à la simplicité et au côté pratique des concepts sur lesquels elle repose, mais surtout aux résultats spectaculaires obtenus dans de nombreux projets industriels à travers le monde.

Selon le secteur d’activité et la performance énergétique de l’usine, l’intégration des procédés conduit à des économies d’énergie substantielles, généralement de l’ordre de 10 à 30 %, et parfois plus, avec une période de retour sur l’investissement de 1 à 3 ans. Plusieurs projets illustrant les bénéfices de l’intégration des procédés dans plusieurs procédés industriels sont présentés à la section réalisations.

Soutien à l’utilisation de l’intégration des procédés

CanmetÉNERGIE, en collaboration avec ses partenaires, fournit des services et des outils pour favoriser l’utilisation de l’intégration des procédés dans les usines canadiennes. Ces produits et services s’adressent aux :

Programmes en efficacité énergétique

Il existe plusieurs programmes d’aides financières pour réduire la consommation d’énergie et l’impact sur l’environnement dans le secteur industriel. Ces programmes ont pour but d’aider les entreprises canadiennes à réaliser des analyses énergétiques et à implanter des mesures d’économie d’énergie et de réduction de gaz à effet de serre. L’intégration des procédés est admissible à plusieurs de ces programmes de financement.