Bulletin L’Enjeu PEEIC – Volume 22, numéro 1

Table of Contents

Mars Food établit un plan de durabilité ambitieux

« Les changements climatiques nous inquiètent, de même que la capacité du monde à changer assez rapidement », déclare Barry Parkin, responsable de la durabilité chez Mars Food. Cette inquiétude a poussé chaque échelon de l’organisme à l’action, dans toutes ces installations dans le monde entier. L’entreprise a investi 1 milliard de dollars dans des mesures permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre de deux tiers d’ici 2050.

Mars Food est un producteur de confiserie, de nourriture pour animaux domestiques, et d’autres produits alimentaires. L’entreprise offre aussi des services de soins aux animaux. Mars a investi dans les énergies renouvelables à l’échelle mondiale et utilise ou bien a acheté assez d’énergie pour faire fonctionner la plupart de ses usines. L’entreprise prévoit par ailleurs rendre ses usines (presque 150 dans le monde) neutres en carbone d’ici 2040.

L’une de ces usines se trouve à Bolton en Ontario. Elle est spécialisée dans la production de confiserie, de nourriture pour animaux domestiques et de riz instantané. Opérationnelle depuis peu, elle est équipée d’un éclairage et d’un système de climatisation écoénergétiques, et laisse entrer beaucoup de lumière naturelle. Les fenêtres, orientées vers le sud, permettent de chauffer le bâtiment de manière passive, comme le souligne Dave Dusangh, directeur général de Mars Food au Canada.

Il remarque que la production de riz instantané est très énergivore, du fait de la nécessité de faire bouillir l’eau. Il y a quelques années, ce processus a été analysé et des solutions ont été mises en œuvre. L’eau employée une fois pour la cuisson du riz est désormais épurée, puis utilisée pour faire bouillir le riz. Grâce à ce système de recirculation, la consommation d’eau de l’usine a diminué de 85 %.

Une consommation d’eau moindre signifie une consommation d’énergie moindre. En fait, la consommation énergétique de l’usine a diminué de deux tiers par rapport à il y a huit ans. Selon M. Parkin, l’efficacité énergétique et le recours à des sources d’énergie renouvelables vont de soi d’un point de vue économique. La durabilité fait partie du modèle économique de Mars, et les efforts de l’entreprise ne s’arrêtent pas là : il s’agit aussi de veiller au caractère équitable de la chaîne d’approvisionnement sur le plan environnemental, économique et social.

Énergie NB offre des mesures incitatives pour l’efficacité énergétique

« Le Programme des services d’efficacité énergétique dans l’industrie (SEEI) contribue à la réalisation d’économies d’énergie et de gains de productivité importants dans l’industrie grâce à divers programmes et incitatifs financiers », déclare Beth Pollock, responsable de la prestation de programmes chez Énergie NB.

Mme Pollock explique qu’Énergie NB offre des mesures incitatives aux organismes industriels de toutes tailles et de tous les secteurs de l’industrie : « Nous offrons un soutien sur mesure à notre clientèle de manière à nous adapter à leurs besoins et à leur envergure, ainsi qu’à celle de leur consommation énergétique ».

Les entreprises clientes de petite taille (ayant un barême de taux pour une demande contractuelle inférieure à 750 kilowatts (kW) et dont la consommation d’électricité est moins de 500 mégawatts-heures (MWh) par année) sont admissibles à une aide de 10 000 $ au maximum pour la réalisation de vérification du rendement énergétique, et jusqu’à 115 000 $ pour la réalisation des améliorations.

Les clients dont la consommation d’électricité est supérieure à 500 MWh par année ayant un barême de taux pour une demande contractuelle inférieure à 750 kilowatts (kW) sont admissibles à une aide de 10 000 $ au maximum pour la réalisation de vérification du rendement énergétique et jusqu’à 135 000 $ pour la mise en œuvre de projets.

Les organismes dont la consommation énergétique est supérieure ou égale à 7 000 kW de demande et dont l’échelle tarifaire se situe à 750 kW de puissance souscrite ou pluspeuvent bénéficier de mesures incitatives pour la réalisation d’évaluations, des mises à niveau ou la mise en place d’un système d’information sur la gestion de l’énergie (SIGE) auprès d’Énergie NB. Par ailleurs, les entreprises clientes de grande taille issues de l’industrie peuvent obtenir jusqu’à 20 000 $ d’aide pour la réalisation d’audits énergétiques et jusqu’à 150 000 $ pour la mise en œuvre de projets ou la mise en place d’un SIGE.

Mme Pollock souligne qu’Énergie NB offre un soutien financier à tous ses clients issus de l’industrie : il concerne des audits énergétiques pour les entreprises qui débutent dans le domaine des mises à niveau de l’efficacité énergétique, ainsi que des études de faisabilité visant à évaluer les mesures de modernisation déjà définies.

Énergie NB offre en outre une option de mesure incitative sur mesure pour les entreprises qui envisagent des mises à niveau d’efficacité énergétique plus ambitieuses. Dans le cadre de ce programme, cette mesure incitative correspond soit à 30 $/gigajoule (GJ) économisés, soit à 50 % du coût engagé, dans une limite de 150 000 $.

Énergie NB offre aussi des mesures de ce type à ses clients les plus importants (ceux dont la demande mensuelle moyenne est de 2 MW au moins) pour la création d’un système d’information sur la gestion de l’énergie (SIGE). Ce programme assure jusqu’à 50 % du financement d’un SIGE : cette somme est utilisée pour la réalisation d’audits ainsi que pour la conception, la mise en place et l’optimisation du système.

Mme Pollock indique que les projets financés concernent la mise à niveau de processus, de systèmes CVC, d’équipements de réfrigération, de systèmes d’éclairage et de contrôle, et de systèmes d’air comprimé. Elle précise qu’à ce jour, plusieurs secteurs ont profité de l’aide du programme industriel Energy Smart, parmi lesquels le secteur de la fabrication générale et les industries de l’exploitation forestière et minière.

Frogpond Farm donne la priorité à la durabilité

« Nous employons des techniques de culture biologique car nous sommes convaincus de l’importance de la durabilité de nos méthodes de production pour préserver la qualité de vie des générations futures », déclare Jens Gemmrich, propriétaire de Frogpond Farm.

Frogpond Farm est un établissement vinicole biologique situé à Niagara-On-The-Lake en Ontario. Le site de production occupe 230 m2 dans le domaine de 12 hectares environ. En activité depuis 2001, Frogpond Farm est le premier établissement vinicole certifié biologique en Ontario. L’établissement applique des lignes directrices strictes, qui favorisent la durabilité du cycle écologique dans l’exploitation. Comme le remarque M. Gemmrich, cela implique aussi une gestion avisée des ressources énergétiques.

M. Gemmrich souligne que le choix d’une isolation à coefficient R élevé a constitué l’une des premières mesures d’efficacité énergétique au moment de la construction du bâtiment de production. « Nous ne pouvons pas nous permettre de gaspiller de l’énergie. Une bonne isolation était donc un choix évident. » Il ajoute que, grâce à la chaleur générée par la fermentation du raisin et l’isolation, il n’est pas nécessaire de chauffer le bâtiment durant la période de production, qui dure jusqu’en novembre.

Le bâtiment de production est aussi équipé d’un éclairage à DEL, qui permet de grandement réduire les coûts en électricité. Afin de réaliser des économies de carburant lors du transport, M. Gemmrich s’efforce de grouper l’expédition de ses vins. De plus, Frogpond Farm se fournit en électricité propre et renouvelable auprès de Bullfrog Power.

En ce qui concerne la conservation de l’eau, M. Gemmrich remarque que, jusqu’à présent, les précipitations ont éliminé le besoin d’irrigation. Le nettoyage de l’équipement est l’opération qui consomme le plus d’eau. À l’avenir, les projets de l’entreprise pourraient inclure des mesures de réduction de la consommation d’eau, telles que le captage des eaux de pluie.

« Nous souhaitons avoir aussi peu que possible recours à des sources d’énergie non renouvelables », précise M. Gemmrich. C’est pourquoi Frogpond Farm s’efforce de minimiser sa consommation de gaz naturel pour le chauffage. Par ailleurs, conformément aux normes de l’agriculture biologique, l’exploitation n’a recours à aucun engrais ou pesticide issu des combustibles fossiles.

Kruger investit dans l’efficacité énergétique et la diversification de sa gamme de produits

« Notre objectif est simple : positionner Kruger parmi les leaders de l’efficacité énergétique dans le secteur », déclare Maxime Cossette, vice-président et responsable de l’environnement, de la santé et de la sécurité chez Kruger Inc. Pour y parvenir, notre entreprise vise une réduction de 10 % de sa consommation d’énergie et une baisse de 12 % de ses émissions de GES par rapport aux niveaux de 2015 d’ici 2020. Avec de nombreux projets déjà mis en œuvre et d’autres qui suivront bientôt, Kruger est en bon chemin.

Parmi ces projets récents, on peut citer la conversion d’une presse à journaux en presse à carton recyclé de haute qualité dans son usine de Trois-Rivières. Cette nouvelle machine est équipée d’un système de dessiccation dernier cri, à la fine pointe de l’efficacité énergétique. Quelques années auparavant, dans la même usine, la modification de la conception du système thermomécanique d’effluents de pâte à papier a permis de réaliser des économies d’électricité à hauteur de 105 670 GJ chaque année.

Des améliorations importantes du système de récupération de chaleur de l’usine Kruger de Gatineau ont été rendues possibles par l’utilisation de la vapeur à basse pression issue de la condensation produite par les sécheuses des chaînes de production. De plus, une douche utilisant de l’eau chaude à haute pression produite par récupération de chaleur a été installée. Chacun de ces projets a permis de réduire la consommation de gaz et de combustible de soute de manière significative.

L’usine Kruger de Crabtree a lancé un grand nombre de projets, parmi lesquels des opérations de modernisation de l’éclairage et du système à air comprimé, qui ont permis des économies annuelles de 10 000 MW, et l’obtention d’une place dans le prestigieux réseau Écolectrique d’Hydro-Québec.

L’équipe chargée de l’efficacité énergétique au sein de l’entreprise conçoit et met en œuvre ces projets, parmi d’autres. Ensemble, ils mènent à une baisse de la consommation d’électricité, d’énergie thermique, d’eau, et des émissions de GES.

M. Cossette précise : « Nous gardons en permanence à l’esprit l’importance de la gestion durable de nos ressources, conscients que la longévité de notre entreprise en dépend directement ». C’est la raison pour laquelle l’entreprise veille à son éco-responsabilité dans toutes ses activités, de l’approvisionnement à la livraison des produits, en passant par la production.

Outre ses initiatives de promotion de l’efficacité énergétique, Kruger diversifie ses activités. L’entreprise réalise des investissements importants pour la production dans des marchés émergents, tels que le conditionnement durable des aliments. Kruger Énergie, l’unité fonctionnelle responsable de l’énergie au sein de l’entreprise, procède à la mise à niveau de sa centrale de cogénération de Brompton au Québec, dont le potentiel de production est de 23 MW.

Gamme de mesures incitatives et de réductions pour les intervenants de l’industrie de Manitoba Hydro

Manitoba Hydro offre une gamme de mesures incitatives et de réductions pour l’efficacité énergétique à ses clients de l’industrie. L’entreprise de service public offre des évaluations gratuites ou à prix réduit, ainsi que des services de soutien technique, avec des mesures ciblées pour l’économie d’énergie.

Pour réduire et optimiser la consommation de gaz naturel, les mesures incitatives de Manitoba Hydro concernent aussi bien les études de faisabilité que la mise en place d’équipements et de systèmes liés aux processus d’utilisation de gaz naturel.

Les clients de Manitoba Hydro qui souhaitent optimiser leurs processus électrotechnologiques et leurs systèmes d’entraînement de moteurs peuvent faire une demande pour bénéficier des incitatifs économiques du Programme d’optimisation du rendement. Les services de soutien technique offerts par l’entreprise s’appliquent aux études de faisabilité pour les projets de ce type.

Les installations industrielles peuvent bénéficier gratuitement d’évaluations préalables sur l’efficacité énergétique, qui permettent de définir les possibilités d’amélioration dans ce domaine et en ce qui concerne les économies dans le cadre du programme Power Smart. Manitoba Hydro offre les services du programme Power Smart Lean aux organismes qui appliquent déjà les principes de la production allégée.

Manitoba Hydro met par ailleurs son expertise technique et ses services d’aide financière au service d’études d’ingénierie qui permettront une hausse de la productivité par le biais du Programme de solutions éco-efficaces. Les organismes clients de grande envergure peuvent aussi collaborer avec des spécialistes des services publics dans le cadre d’un programme d’études sur l’éclairage pour définir les possibilités d’économie d’énergie et d’amélioration de la productivité liées à l’éclairage.

De plus, Manitoba Hydro est actif pour la promotion de sources d’énergie alternatives auprès de ses clients. La participation au Programme géothermique, par exemple, permet aux organismes de largement réduire leurs factures de chauffage, de chauffage de l’eau et de climatisation grâce à l’installation de pompes à chaleur géothermiques écoénergétiques et respectueuses de l’environnement.

Le Programme d’optimisation de la bioénergie soutient les organismes dans leurs projets de conversion des flux de déchets et des sous-produits en combustible pour le chauffage et la production d’énergie. En outre, avec son Programme d’énergie solaire, Manitoba Hydro paie 1 $ par watt admissible produit par un système photovoltaïque installé récemment.

Ce n’est pas tout. Le Programme d’équipement CVC est une autre mesure incitative de Manitoba Hydro, qui aide les clients à moderniser leurs systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation, améliorant ainsi leur efficacité énergétique et réduisant les coûts d’entretien et de fonctionnement de manière significative.

L’entreprise offre aussi des programmes uniques, parmi lesquels des mesures incitatives pour les Tapis chauffants agricoles, qui peuvent remplacer les lampes chauffantes traditionnelles à un coût bien moindre en factures d’énergie et en coûts d’entretien à l’année.

Pour de plus amples renseignements précis sur les mesures incitatives et les réductions offertes par Manitoba Hydro, consultez l’adresse suivante : https://www.hydro.mb.ca/your_business/savings_business.shtml.

Évènements et ressources de l’industrie

Appel d’idées d’articles

Votre entreprise a-t-elle adopté, avec succès, des mesures d’efficacité énergétique que vous aimeriez faire connaître aux lecteurs de L’Enjeu PEEIC? Proposez-nous vos idées d’article par courriel.

Si vous avez besoin de plus amples renseignements sur un article ou un programme, veuillez également communiquer avec nous.

Pour modifier vos coordonnées ou vous abonner à notre publication pour les bâtiments commerciaux, institutionnels et du gouvernement fédéral L’Enjeu : Bâtir l’efficacité énergétique, allez à la page Abonnez-vous.

Désabonnez-vous ici.