Analyse comparative du rendement énergétique dans l’industrie

Le Partenariat en économie d’énergie dans l’industrie canadienne (PEEIC) et ses partenaires ont élaboré deux programmes d’analyse comparative pour les différents secteurs de l’industrie canadienne.

Les analyses comparatives permettent aux organismes d’analyser leur consommation énergétique et de la comparer, ainsi que leurs émissions de gaz à effet de serre et leurs pratiques exemplaires, à celles d’autres entreprises.

Analyses comparatives du rendement énergétique

Les analyses comparatives du rendement énergétique observent la consommation énergétique par unité produite, également appelée « intensité énergétique ».

Les étapes d’une analyse comparative sont généralement les suivantes :

  1. Définissez l’intensité énergétique de l’installation en fonction du type de carburant. Notre calculateur de la consommation énergétique vous facilitera la tâche.
  2. Comparez votre intensité énergétique à celle de votre industrie en consultant le guide d’analyse comparative adéquat. Les données sur la consommation énergétique de l’industrie disponibles auprès du Centre canadien de données et d’analyse de la consommation finale d’énergie dans l’industrie (CIEEDAC) (en anglais) à l’Université Simon Fraser, avec le soutien de Ressources naturelles Canada, peuvent également vous être utiles.
  3. Accédez aux renseignements techniques qui vous aideront à améliorer le rendement énergétique de votre installation.
  4. Sélectionnez le groupe de travail du PEEIC sur votre industrie pour plus de renseignements ayant trait à votre secteur d’activité.

Analyse comparative des pratiques exemplaires en matière d’énergie

Les analyses comparatives des pratiques exemplaires comparent les activités et les systèmes de votre installation à ceux de l’organisme présentant les meilleurs résultats du secteur. Les étapes d’une analyse comparative des pratiques exemplaires comprennent généralement les étapes suivantes :

  1. définition des domaines présentant des possibilités d’amélioration,
  2. recherche et définition des facteurs et variables clés à utiliser pour mesurer ces possibilités d’amélioration,
  3. acquisition des données : peuvent-elles déjà être consultées et si non, comment les obtenir?
  4. analyse des données et définition des pratiques exemplaires/du rendement en sélectionnant la catégorie des meilleurs résultats du secteur (p. ex. les entreprises réalisant chaque opération au coût le plus bas, avec l’efficacité énergétique la plus élevée).
  5. définition des conditions nécessaires à la mise en œuvre des pratiques exemplaires par votre organisme et élaboration d’une liste des mesures à prendre pour atteindre les résultats souhaités.
  6. mise en œuvre de votre plan d’action :
    • établissement des objectifs et des délais d’amélioration,
    • élaboration d’une procédure de surveillance, d’examen, de mise à jour des données et d’analyse permanents du plan sur le long terme. Cette procédure vous permettra d’établir une référence pour la surveillance, la révision et le ré-étalonnage des mesures pour des analyses comparatives futures.