Procédés de combustion industriels

Au Canada, le secteur industriel se classe au 2e rang pour ce qui est des émissions de gaz à effet de serre (GES), derrière le secteur des transports. Les GES rejetés par le secteur industriel proviennent soit de la combustion, soit d’autres sources. Dans l’industrie, certaines des émissions de GES non issues de la combustion sont fortement intégrées aux procédés de combustion (par exemple, dans les fours à chaux et à ciment), mais ce sont les systèmes de combustion comme tels qui contribuent le plus à nos GES.

Améliorer l’efficacité et le rendement des procédés de combustion industriels peut signifier d’importantes réductions des émissions de GES dans le secteur industriel. À CanmetÉNERGIE, nos scientifiques travaillent à améliorer les procédés de combustion utilisés par le secteur industriel. Voici sur quoi portent les principales initiatives en cours :

  • fours et procédés industriels
  • brûlage à la torchère
  • brûleurs industriels évolués
  • création de modèles d’optimisation pour les procédés de combustion industriels

Au sein du secteur industriel, 6 branches d’activité sont responsables de la plupart des émissions de GES : le raffinage du pétrole, les produits chimiques, le fer et l’acier, la fonderie, les pâtes et papiers, et le ciment/la chaux. Ces industries utilisaient surtout, pour leurs procédés, des combustibles à base de gaz naturel et de pétrole; toutefois, suite à la hausse récente des coûts, les combustibles solides et les déchets gagnent en popularité.

Pour en savoir plus sur notre travail dans le domaine des procédés de combustion industriels, veuillez consulter nos publications.