Language selection

Recherche

Planification énergétique communautaire au Canada : la valeur de la cartographie énergétique

Le 10 mars 2009, CanmetÉNERGIE, division de Ressources naturelles Canada, a organisé un symposium intitulé Community Energy Planning in Canada: the Value of Energy Mapping. Ont participé à cette séance des membres des gouvernements fédéral et municipaux ainsi que des représentants d’ONG, de l’industrie et des universités connus pour leur leadership, leurs connaissances et leur engagement dans le domaine de la planification et de la cartographie énergétique. L’objectif de cette réunion était d’évaluer les utilisations potentielles de la cartographie énergétique et d’encourager l’échange de connaissances à propos du rôle que pourrait jouer le gouvernement fédéral dans le déploiement de cette dernière au Canada.

Vous pouvez lire, ci-après, le résumé complet du rapport final du symposium.

RÉSUMÉ :

Symposium du 10 mars 2009 intitulé « Community Energy Planning in Canada: the Value of Energy Mapping ».

Le 10 mars 2009, CanmetÉNERGIE, division de Ressources naturelles Canada, a organisé un symposium intitulé Community Energy Planning in Canada: the Value of Energy Mapping. Ont participé à cette séance des membres des gouvernements fédéral et municipaux ainsi que des représentants d’ONG, de l’industrie et des universités connus pour leur leadership, leurs connaissances et leur engagement dans le domaine de la planification et de la cartographie énergétique. L’objectif de cette réunion était d’évaluer les utilisations potentielles de la cartographie énergétique et d’encourager l’échange de connaissances à propos du rôle que pourrait jouer le gouvernement fédéral dans le déploiement de cette dernière au Canada. Les participants ont été accueillis par François Dubrous, de CanmetÉNERGIE, avant d’assister à une présentation des attentes pour cette réunion par Brent Gilmour, de l’Institut urbain du Canada.

La séance du matin a permis à des membres du personnel fédéral, à des spécialistes du système d’information géographique (SIG) et à des experts de l’industrie du Canada, des États-Unis, d’Autriche et de Nouvelle-Zélande d'effectuer des présentations. Claude LeFrançois, de l’Office de l’efficacité énergétique de Ressources naturelles Canada, a passé en revue la feuille de route des solutions énergétiques communautaires en cours d’élaboration pour le Conseil des ministres de l’énergie. Ce document stratégique est axé sur le rôle que pourraient jouer les gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux en vue d’améliorer l’efficacité énergétique et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Juan Carlos Molina, de l’Institut urbain du Canada, a présenté un résumé sur la façon dont les systèmes d’information géographique (SIG) peuvent être utilisés dans la planification énergétique, puis a proposé quelques exemples d’application de la cartographie énergétique dans le monde.

Helmut Strassler, du SIR (Salzburg Institute for Regional Planning and Housing) de Salzbourg, en Autriche, a présenté les initiatives et les programmes européens en cours concernant la cartographie énergétique. Il a axé sa présentation sur la capacité des SIG à contribuer à la planification énergétique municipale et à l’évaluation des ressources renouvelables. Brad Swing, du Mayor’s Office of Environmental and Energy Services (bureau des services environnementaux et énergétiques du maire de Boston), a ensuite présenté une initiative visant l’élaboration d’une cartographie interactive de l’énergie solaire en ligne. Brad a indiqué que cette initiative pourrait être imitée au Canada et a insisté sur l’importance d'établir des partenariats avec les services publics. Alexandre Pavlovski, de Green Power Labs Inc., a passé en revue l’initiative de cartographie de l’énergie solaire pour le campus de l’Université Dalhousie. Il a également souligné l’importance d’utiliser une hiérarchie dans la cartographie énergétique à l’échelle régionale et locale et au niveau des sites afin de prendre des décisions éclairées.

John Warren, de l’Institut urbain du Canada, a discuté de l’approche de cartographie énergétique à grande échelle conçue pour la Ville de Calgary. Il a analysé la façon dont ce projet s’est efforcé de préparer un modèle complet de suivi de l’énergie et de l’utilisation des terres impliquant l’établissement de données de référence relatives à l'ensemble de l’énergie consommée par chaque bâtiment de la ville; une collaboration étroite avec le personnel municipal permet également de prévoir la quantité de bâtiments nécessaire à l’hébergement de la population (croissance démographique et de l’emploi prévue). Ce processus impliquait la conception d’un modèle réaliste présentant l’aspect physique que pourrait avoir Calgary à l’avenir (quantité, type, taille, hauteur et emplacement des bâtiments). Ces données ont été utilisées pour préparer des scénarios et des cartes afin de localiser et d’évaluer les sources d’énergie de remplacement pertinentes dont pourrait disposer cette ville.

Capture d’écran du SIG sur l’énergie solaire de Boston

 

Pour obtenir le document complet, contactez-nous.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :