Biocarburants de la prochaine génération

Le gouvernement du Canada est déterminé à accroître la production et l'utilisation de biocarburants plus propres (aussi appelés carburants renouvelables), comme l'éthanol et le biodiesel. Le gouvernement a adopté une stratégie à quatre volets pour :

  • réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées à l'utilisation de carburants,
  • favoriser une plus grande production de biocarburants,
  • fournir de nouveaux débouchés aux producteurs agricoles et aux collectivités rurales,
  • accélérer la commercialisation des nouvelles technologies des biocarburants.

Accélérer la commercialisation des nouvelles technologies

Le budget de 2007 met également à la disposition de Technologies du développement durable Canada (TDDC) 500 millions de dollars pour investir avec le secteur privé dans l'établissement d'installations de démonstration à grande échelle pour la production de carburants renouvelables de la prochaine génération. Ces carburants de la prochaine génération sont les carburants renouvelables pouvant remplacer l'essence, produits à partir de matières premières agricoles non traditionnelles, comme la paille de blé, la canne de maïs, les déchets ligneux et le panic raide, et les carburants renouvelables pouvant remplacer le diesel, produits à partir de matières premières agricoles non traditionnelles, comme les huiles de rebut et les graisses animales.

Les biocarburants de la nouvelle génération pourraient procurer des bienfaits encore plus grands pour l'environnement que les carburants renouvelables classiques. Alors que l'utilisation de biocarburants traditionnels permet des réductions d'émissions de gaz à effet de serre (GES) de 40 à 80 % comparativement à l'essence ou au diesel, les biocarburants de la prochaine génération peuvent éliminer jusqu'à 100 % des émissions de GES comparativement à ces carburants si l'on prend en considération l'ensemble du cycle de vie.

Fonds des biocarburants de la prochaine génération

Le gouvernement et TDDC ont conclu un accord établissant les conditions dans lesquelles TDDC administrera le Fonds des biocarburants ProGenMC de 500 millions $. Le Fonds :

  • facilitera l'établissement de grandes installations de démonstration, les premières du genre, pour la production de biocarburants de la prochaine génération et de produits connexes au Canada
  • améliorera les répercussions en matière de développement durable découlant de la production et de l'utilisation de biocarburants au Canada
  • favorisera la conservation et le développement de l'expertise technique et de la capacité d'innover pour la production et l'utilisation des biocarburants de la prochaine génération au Canada.

Qui est admissible?

Pour plus d'information sur l'admissibilité, sur les critères de sélection ou sur la façon de présenter une demande relativement au Fonds, visiter le site Web de TDDC.

Pour être admissible, un projet doit :

  • consister en une installation novatrice qui produit principalement un biocarburant de la prochaine génération et constituer une démonstration à grande échelle;
  • être situé au Canada;
  • utiliser des matières premières agricoles qui sont ou qui pourraient être représentatives de la biomasse canadienne;
  • avoir fait la démonstration de la technologie employée dans le cadre d'un projet pilote précommercial

En ce qui concerne ce Fonds, un biocarburant de la prochaine génération est un biocarburant produit à partir de matières premières agricoles renouvelables non traditionnelles, comme les matières lignocellulosiques (p. ex. herbes à croissance rapide, résidus agricoles et biomasse forestière), et au moyen d'une technologie de conversion non traditionnnelle.

Cette mesure s'ajoute à d'autres initiatives de recherche et de développement, y compris les suivantes :