Guide pour les fabricants d’appareils de chauffage combinés haute performance mis à l’essai conformément à la norme CSA P.9

Télécharger le document complet (Document pdf, 1,95 Mo)

Le principal objet du présent document est de fournir aux fabricants de chauffe-eau à condensation fonctionnant à la demande une stratégie concernant la conception de systèmes combinés capables de chauffer efficacement les locaux et l’eau des résidences et la façon d’obtenir les résultats d’essais selon la norme CSA P.9 pour démontrer cette capacité.

Les systèmes combinés de chauffe-eau à condensation fonctionnant à la demande ont le potentiel d’être très éconergétiques. Un de leurs grands avantages est qu’ils peuvent faire varier la température de chauffage de l’eau fournie en mode de chauffage des locaux afin d’améliorer d’au moins 10 % la performance d’ensemble du système combiné. Les systèmes monoblocs techniques qui contrôlent ensemble le chauffage de l’eau et les fonctions de traitement de l’air peuvent presque toujours faire de la condensation.

Le présent document s’adresse aux gestionnaires et aux ingénieurs-concepteurs afin : 1) de comprendre rapidement une approche possible de conception de système combiné haute performance; 2) d’aider à éliminer les risques d’un processus de conception et à utiliser les ressources de la façon la plus optimale; 3) d’établir des spécifications à l’intention des fournisseurs de composants potentiels. Cette approche peut être adaptée afin de réaliser un système combiné haute performance.

Le présent rapport explique comment la norme d’essai P.9 pondère le rendement dans différents modes de fonctionnement et dans différentes puissances à charge partielle. Selon la norme P.9, le rendement du chauffage des locaux à charge partielle est le principal facteur pris en compte pour établir la cote de performance d’ensemble. Par exemple, dans un système combiné dont la puissance nominale de chauffage des locaux est de 10 kW, la cote de performance du chauffage des locaux en charge partielle représente 74 % de la performance pondérée totale du système combiné.

Il est important que tout système soit en mesure de faire la différence entre une demande de chauffage des locaux et une demande de chauffage de l’eau et de fonctionner en conséquence. Les températures de l’eau fournie pour le chauffage des locaux doivent être maintenues le plus bas possible pour conserver des températures d’eau de retour basses, afin d’augmenter au maximum la condensation.

Le rapport traite des composants nécessaires, des commandes potentielles et de certains facteurs qui sont prévus pour concevoir un système combiné présentant un bon rapport coût-efficacité en se servant d’un chauffe-eau à condensation fonctionnant à la demande.