Partenaires

CanmetÉNERGIE au centre de recherche de Devon (Alberta) a établi des partenariats solides avec des parties intéressées provenant de tout le domaine de l’innovation, dont les provinces de l’Alberta et de la Saskatchewan, l’industrie, des organismes de recherche à travers le monde et des universités à travers le Canada. Voici certains des partenaires clés qui contribuent au succès de nos programmes :

Ces partenariats, et leur maintien, sont mis sur pied pour 2 raisons principales – ils nous permettent de pleinement comprendre les problèmes importants pour l’industrie et les Canadiens et nous fournissent un moyen efficace de diffuser les technologies pertinentes et de travailler avec nos partenaires à leur mise en œuvre.


RDCV

Le Réseau de développement de catalyseurs de valorisation (RDCV) réunit 6 universités canadiennes, à savoir University of British Columbia, University of Saskatchewan, l’Université d’Ottawa, Western Ontario University, l’Université Laval et l’Université du Nouveau-Brunswick. Le RDCV développe des technologies innovatrices pour des procédés catalytiques qui permettront au bitume et au pétrole brut synthétique canadiens provenant des sables bitumineux de pénétrer dans le très important marché américain du raffinage et qui permettront d’augmenter les bénéfices sociaux et économiques dérivés de ces ressources d’une manière responsable pour l’environnement.

L’objectif du RDCV est de développer de nouveaux procédés catalytiques pour la valorisation ou le raffinage de distillats lourds ou légers fortement aromatiques, comme le mazout lourd obtenu à partir du bitume des sables bitumineux, ou d’huile pour cycles provenant d’une unité de craquage catalytique fluide. Un autre objectif consiste à développer un réseau d’expertise en valorisation catalytique comprenant des membres des universités, du gouvernement et de l’industrie à travers le Canada et de travailler en synergie afin de maximiser l’accès de chacun de ses membres aux connaissances, à du personnel qualifié et à de l’équipement.

Les participants au RDCV ont entrepris des travaux dans deux domaines de recherche principaux :

  • développement de catalyseurs d’hydrogénation et d’ouverture sélective de noyaux
  • développement de procédés

La clé du succès pour le RDCV repose sur la participation de professeurs et d’étudiants des universités, qui jouent un rôle essentiel pour l’innovation scientifique et technique dans ce domaine.


US DOE

Le U.S. Department of Energy est responsable d’un certain nombre de laboratoires et de programmes nationaux dans les domaines de la S-T ayant trait à l’énergie, y compris ceux en efficacité énergétique, en énergie renouvelable, en énergie fossile et en sciences de base de l’énergie. Les chercheurs(euses) de CanmetÉNERGIE au centre de recherche de Devon travaillent avec les chercheurs du US DOE sur des projets de recherche et développement reliés aux sables bitumineux. Récemment, nous avons participé à un certain nombre de petits projets de recherche directement avec divers laboratoires et divisions du US DOE, quelques fois en coopération également avec d’autres organismes fédéraux canadiens ou provinciaux albertains. Le US DOE a porté un intérêt grandissant aux sables bitumineux en tant que source sûre d’approvisionnement futur en combustible et énergie pour tout le continent nord-américain. Il a axé ses priorités sur l’aide aux producteurs de moteurs, à l’industrie des transports et aux raffineurs afin préparer un avenir basé sur des combustibles dérivés de ressources non conventionnelles. Ces collaborations ont eu pour origine l’atelier intitulé « Oil Sands Chemistry and Engine Emissions », organisé conjointement à Edmonton en juin 2005.

Nos chercheurs(euses) ont participé à plusieurs projets collaboratifs avec le US DOE. Parmi ceux ci :
  • combustibles dérivés des sables bitumineux pour moteurs de pointe
  • coordination des membres du Conseil de recherche et du Comité sur les lubrifiants/combustibles/véhicules de pointe
  • collaboration avec l’Oak Ridge National Laboratory (ORNL), au Tennessee, sur les combustibles pour les nouvelles technologies de combustion pour les moteurs;
  • collaboration avec le Conseil national de recherches du Canada à la recherche sur le diesel canadien, qui comprenait une participation au National Renewable Energy Laboratory (NREL) du US DOE, au Colorado. Actuellement, les travaux sont concentrés sur les émissions des moteurs fonctionnant avec des mélanges de biodiesel et de combustible provenant des sables bitumineux

CRRSB

Le Centre de recherche sur les résidus des sables bitumineux (CRRSB) est un centre de recherche unique regroupant des chercheurs des universités et de l’industrie dont l’objectif est de développer de nouvelles approches pour le traitement de ces résidus. Il a été ouvert au Centre de recherche de Devon en 2004 et son opération continue d’être possible grâce à des contributions en nature ou en argent de RNCan, de l’Alberta Research Council et de plusieurs partenaires clés comme la Fondation canadienne pour l’innovation, l’Alberta Science and Research Investment Program, Suncor Energy, Syncrude, Albian Sands, Canadian Natural et True North. Le CRRSB a attiré des étudiants et des chercheurs de classe mondiale, ainsi que des techniciens et ingénieurs. 13 étudiants travaillent dans ce centre en vue de l’obtention d’une maîtrise ou d’un doctorat. Les efforts de recherche actuels, dirigés par nos chercheurs, sont centrés sur les projets suivants : étude de la séparation primaire sable/fines; assèchement à long terme; qualité et quantité de l’eau relâchée comme celle des sables bitumineux de l’Athabasca.

Géré par CanmetÉNERGIE au centre de recherche de Devon (Alberta).