Language selection

Recherche

Mission Innovation

Mission Innovation banner

Mission Innovation a fait l’objet d’une annonce à la CdP21, le 30 novembre 2015, lorsque les leaders mondiaux se sont réunis à Paris pour s’engager à déployer des efforts ambitieux afin de lutter contre les changements climatiques. Le Canada participe activement à Mission Innovation (MI), une initiative mondiale constituée de 22 pays et de la Commission européenne, afin de favoriser la prise de mesures et les investissements dans la recherche, le développement et la démonstration (RD et D), ce qui permettra de rendre l’énergie propre abordable, attrayante et accessible à tous. Cette initiative accélérera la réalisation de progrès pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris et la carboneutralité.

À titre de membre fondateur de MI, le Canada a fait preuve de leadership lorsque venait le temps de soutenir la première étape de MI, dépassant sa cible qui était de doubler les dépenses en RD et D sur l’énergie propre, et lançant des initiatives réussies fondées sur des partenariats, comme Solutions énergétiques novatrices Canada.

En juin 2021, lors de la sixième réunion ministérielle de Mission Innovation (MI-6), le Canada s’est joint aux membres de MI pour lancer une décennie axée sur l’innovation en matière d’énergie propre. Lors de la deuxième étape de l’initiative, Ressources naturelles Canada continuera de mener les efforts déployés pour assurer une transition vers un avenir énergétique à faibles émissions de carbone, et soutenir la collaboration internationale en matière d’énergie propre.

Apprenez-en davantage sur MI et les mesures que le Canada prend dans le cadre de l’initiative.

MI 2.0 – Une décennie axée sur l’innovation en matière d’énergie propre

La deuxième étape de MI mettra plutôt l’accent sur les résultats, cherchant à permettre la prise de mesures concrètes à l’appui de la croissance propre, des possibilités d’emploi et de l’accès à l’énergie, tout en tentant d’atteindre la carboneutralité.

Pour respecter l’Accord de Paris, il faut accroître davantage l’innovation en matière d’énergie propre. Près de la moitié des réductions des émissions d’ici le milieu du siècle sera attribuable à des technologies qui en sont présentement à l’étape de la démonstration ou du prototype. On connaît plusieurs de ces solutions. Cependant, des investissements considérables dans la recherche, le développement et la démonstration seront nécessaires pendant la décennie, afin qu’elles soient abordables et accessibles à tous. Les membres de MI ont lancé une décennie axée sur l’innovation en matière d’énergie propre, afin de trouver des solutions carboneutres à prix compétitif pour les défis de décarbonisation les plus complexes, et de maximiser les répercussions des investissements dans l’innovation, à l’appui de la croissance propre, des possibilités d’emploi et de l’accès à l’énergie.

Pour catalyser l'action, les membres de MI forment des missions publiques-privées, fixant des objectifs ambitieux et inspirants en matière d’innovation qui peuvent changer la donne en ce qui concerne le coût, le rendement ou l’envergure des solutions en matière d’énergie propre, favorisant une adoption plus rapide au cours de la présente décennie.

Lors de la MI-6, les trois missions initiales ont été lancées dans les domaines de l’expédition, de l’hydrogène et de l’électricité. Lors de la conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP26) en novembre 2021, quatre missions supplémentaires ont été annoncées, axées sur : l'élimination du dioxyde de carbone (EDC), les transitions urbaines, les industries nettes zéro et les bioraffineries intégrées.

Les missions fixent un objectif mondial ambitieux, assurent un élan politique et permettent aux gouvernements et au secteur privé de collaborer afin d’accélérer l’innovation au cours de la présente décennie.

Les missions de MI vont de pair avec les objectifs ambitieux nationaux du Canada en matière de croissance propre et de lutte contre les changements climatiques. RNCan adopte de plus en plus une approche systémique axée sur la mission pour encadrer les efforts déployés en matière de RD et D, afin d’appuyer directement l’atteinte de la carboneutralité d’ici 2050.

Le Canada codirige la mission du EDC et participe à la mission sur l'hydrogène propre, à la mission axée sur l’électricité verte ainsi qu’à la mission sur les bioraffineries intégrées.

Carbon Dioxide Removal logo

« C’est un privilège pour le Canada de codiriger l’une des nouvelles missions de Mission Innovation. Les technologies à émissions négatives ont un rôle important à jouer dans l’atteinte de la carboneutralité d’ici 2050 et, en sa qualité de membre fondateur de Mission Innovation, notre pays travaillera à l’avancement et à l’expansion de ces technologies d’une importance cruciale. » – L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Ressources naturelles

Menées conjointement par le Canada , les États-Unis et le Royaume d’Arabie saoudite

Objectif : permettre aux technologies d'élimination du dioxyde de carbone (EDC) d'atteindre une réduction nette de 100 millions de tonnes métriques de CO2 par an dans le monde d'ici 2030.

La mission : Nous catalyserons une industrie mondiale du EDC en augmentant la recherche et le développement sur les approches d’EDC, en harmonisant les analyses du cycle de vie (ACV) et les analyses technico-économiques (ATE), et en facilitant les tests et le déploiement à l'échelle pilote à court terme.

 
Green Powered Future logo

Menées conjointement par la Chine, l’Italie et le Royaume-Uni.

Objectif : Nous intégrerons efficacement jusqu'à 100 % d'énergies renouvelables variables dans différentes zones géographiques et sous différents climats et maintiendrons un système rentable, sûr et résilient.

La mission : Nous développerons une boîte à outils de solutions innovantes afin d'assurer que tous les pays puissent construire un avenir alimenté par des énergies renouvelables et réaliser une transition énergétique propre et abordable.

Clean Hydrogen logo

Menée conjointement par l’Australie, le Chili, l’Union Européenne, l’États-Unis et le Royaume-Uni.

Objectif : Nous améliorerons la compétitivité des coûts de l'hydrogène propre en réduisant les coûts de bout en bout à 2 USD par kilogramme d'ici 2030.

La mission : D'ici à 2030, nous mettrons en place au moins 100 vallées de l'hydrogène dans le monde entier pour la production, le stockage et l'utilisation finale, afin de libérer une économie mondiale de l'hydrogène.

Integrated Biorefineries logo

Menée conjointement par l’Inde et les Pays-Bas. Le Canada  participe à cette mission à titre de membre de MI 2.0.

L'objectif : la Mission vise à développer et démontrer des solutions innovantes pour accélérer la commercialisation de bioraffineries intégrées avec pour objectif le remplacement de 10 % des carburants, produits chimiques et matériaux d'origine fossile par des alternatives biosourcées dans le monde entier d'ici 2030.

La mission : faire progresser les technologies de bioraffinage durable afin de soutenir le développement et la commercialisation de carburants, de produits chimiques et de matériaux d'origine biologique, en tenant également compte des besoins énergétiques des procédés. Cela permettra de réduire les risques liés aux technologies nouvelles et émergentes, tout en améliorant la compétitivité en termes de coûts des alternatives biologiques, notamment des biocarburants. 

Plateforme d’innovation

La Plateforme d’innovation de MI aidera à fournir un accès à des données robustes pour suivre les progrès en matière d’innovation et permettre une prise de décisions plus efficaces à l’échelle nationale et à l’échelle internationale; stimulera la collaboration grâce au partage de connaissances, à la détermination des besoins en recherche et en développement, et en réunissant les bailleurs de fonds; et collaborera avec les innovateurs, les investisseurs et les utilisateurs finals, afin d’accélérer la commercialisation des solutions.

Insights logo

Dans le cadre du module sur les données de la plateforme, RNCan fera état de son expérience et de ses pratiques exemplaires en ce qui concerne les politiques et programmes en matière de technologies propres, afin de soutenir les efforts déployés par la communauté élargie de MI.

Collaborate logo

Dans le cadre du module sur la collaboration, RNCan codirige l’Initiative sur les matériaux pour l’énergie (M4E)pour élaborer des plateformes d’accélération des initiatives relatives aux matériaux, afin de perfectionner les matériaux pour les applications en matière d’énergie propre, en plus de participe à la communauté d’innovation sur le chauffage et la climatisation abordables des bâtiments.

Leadership du Canada au sein de MI

Depuis son lancement, le Canada a fait preuve de leadership quand vient le temps de soutenir la prestation de l’initiative à l’échelle internationale. Il a joué un rôle crucial pour définir MI 2.0, et continue d’être résolu à jouer un rôle de premier plan en ce qui concerne la gouvernance et les initiatives de MI. À titre de membre et de président intérimaire du Comité directeur de MI, RNCan continuera de fournir une orientation stratégique, en plus de soutenir les activités quotidiennes de MI en participant à son Secrétariat virtuel.

Pour assurer la décarbonisation en profondeur requise pour atteindre la carboneutralité, la technologie et l’innovation gagneront en importance. Le Canada reconnaît la valeur découlant du fait d’accroître les efforts déployés pour faire état des répercussions des activités, des initiatives et des missions de MI à l’appui de cet objectif. Grace à son leadership au seins des différentes initiatives de MI, le Canada construit d’un avenir énergétique à faibles émissions de carbone et soutient la collaboration internationale dans le cadre de MI 2.0.

L’engagement du Canada au cours de la première étape de MI

L’engagement renouvelé du Canada se fonde sur la réussite antérieure. Au cours des cinq premières années ayant suivi la création de MI, ses membres se sont engagés à doubler leurs investissements publics respectifs dans la RD et D sur l’énergie propre, et ont collaboré dans des domaines de l’innovation en matière d’énergie propre, afin de tirer parti des forces individuelles de chaque pays, de réduire le chevauchement des efforts, et d’accroître la rentabilité des dépenses publiques en RD et D.

Objectifs de la première étape de MI

Comment le Canada a-t-il atteint les objectifs?

Doubler les investissements publics dans la RD et D sur l’énergie propre sur cinq ans.

  • A dépassé la cible visant le fait de doubler les investissements. Les dépenses fédérales en RD et D sur l’énergie propre ont atteint 786,8 M$ en 2019-2020, soit une somme de 11,8 M$ plus élevée que la cible fixée à 775 M$

Accroître la collaboration internationale dans le cadre de la RD et D sur l’énergie propre.

  • A participé aux huit défis de l’innovation (DI).
  • A dirigé conjointement le DI4 : Biocarburants durables, et le DI6 : Matériaux pour l’énergie propre.

Encourager la mobilisation du secteur privé dans la RD et D sur l’énergie propre et le financement de celle-ci.

  • A lancé l’initiative Solutions énergétiques novatrices Canada, afin d’accroître les répercussions qu’ont les investissements en matière d’énergie propre et d’augmenter l’adoption des technologies propres.

Augmenter la sensibilisation à l’égard du potentiel de l’innovation énergétique, des progrès réalisés et des lacunes et possibilités qui restent.

Liens connexes

Signaler un problème sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :