Language selection

Recherche

Mission Innovation

Mission Innovation banner

Mission Innovation a fait l’objet d’une annonce à la CdP21, le 30 novembre 2015, lorsque les leaders mondiaux se sont réunis à Paris pour s’engager à déployer des efforts ambitieux afin de lutter contre les changements climatiques. Le Canada participe activement à Mission Innovation (MI), une initiative mondiale constituée de 22 pays et de la Commission européenne, afin de favoriser la prise de mesures et les investissements dans la recherche, le développement et la démonstration, ce qui permettra de rendre l’énergie propre abordable, attrayante et accessible à tous. Cette initiative accélérera la réalisation de progrès pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris et la carboneutralité.

À titre de membre fondateur de MI, le Canada a fait preuve de leadership lorsque venait le temps de soutenir la première étape de MI, dépassant sa cible qui était de doubler les dépenses en RDD sur l’énergie propre, et lançant des initiatives réussies fondées sur des partenariats, comme Solutions énergétiques novatrices Canada.

En juin 2021, lors de la sixième réunion ministérielle de Mission Innovation (MI-6), le Canada s’est joint aux membres de MI pour lancer une décennie axée sur l’innovation en matière d’énergie propre. Lors de la deuxième étape de l’initiative, Ressources naturelles Canada continuera de mener les efforts déployés pour assurer une transition vers un avenir énergétique à faibles émissions de carbone, et soutenir la collaboration internationale en matière d’énergie propre.

Apprenez-en davantage sur MI et les mesures que le Canada prend dans le cadre de l’initiative.

MI 2.0 – Une décennie axée sur l’innovation en matière d’énergie propre

« Le monde doit atteindre la carboneutralité. Des mesures ambitieuses, la collaboration et l’innovation en matière d’énergie nous permettront d’y parvenir. Dans le cadre de la réunion ministérielle sur l’énergie propre et de la communauté de Mission Innovation, le Canada aide à diriger les efforts mondiaux déployés pour assurer un avenir énergétique à faibles émissions de carbone qui est prospère, qui crée des emplois et qui ne laisse personne derrière. »

L’honorable Seamus O’Regan Jr.
Ministre des Ressources naturelles

La prochaine étape de MI mettra plutôt l’accent sur les résultats, cherchant à permettre la prise de mesures concrètes à l’appui de la croissance propre, des possibilités d’emploi et de l’accès à l’énergie, tout en tentant d’atteindre la carboneutralité.

Pour respecter l’Accord de Paris, il faut accroître davantage l’innovation en matière d’énergie propre. Près de la moitié des réductions des émissions d’ici le milieu du siècle sera attribuable à des technologies qui en sont présentement à l’étape de la démonstration ou du prototype. On connaît plusieurs de ces solutions. Cependant, des investissements considérables dans la recherche, le développement et la démonstration seront nécessaires pendant la décennie, afin qu’elles soient abordables et accessibles à tous. Les membres de MI lancent une décennie axée sur l’innovation en matière d’énergie propre, afin de trouver des solutions carboneutres à prix compétitif pour les défis de décarbonisation les plus complexes, et de maximiser les répercussions des investissements dans l’innovation, à l’appui de la croissance propre, des possibilités d’emploi et de l’accès à l’énergie.

MI lance des missions réunissant le secteur public et le secteur privé, fixant des objectifs ambitieux et inspirants en matière d’innovation qui peuvent changer la donne en ce qui concerne le coût, le rendement ou l’envergure des solutions en matière d’énergie propre, favorisant une adoption plus rapide. Lors de la MI-6, les trois missions initiales ont été lancées dans les domaines de l’expédition, de l’hydrogène et de l’électricité. Les missions fixent un objectif mondial ambitieux, assurent un élan politique, et permettent aux gouvernements et au secteur privé de collaborer, afin de veiller à ce que l’innovation soit élargie, plus rapidement, au cours de la prochaine décennie. Le Canada participe aux missions sur l’hydrogène et l’électricité :

Green-Powered Future Mission logo

Menées conjointement par l’Australie, la Commission européenne et le Royaume-Uni.

Le Canada Canadian flag icon participe à cette mission à titre de membre de MI 2.0.

Clean Hydrogen Mission logo

Menée conjointement par la Chine, l’Italie et le Royaume-Uni.

Le Canada Canadian flag icon participe à cette mission à titre de membre de MI 2.0.

Mission sur l’avenir axé sur l’électricité verte

Le défi : L’énergie renouvelable variable, comme l’énergie solaire et l’énergie éolienne, est déjà la forme de production d’électricité ayant les émissions les plus faibles et coûtant le moins cher dans de nombreuses régions. Cependant, son intermittence inhérente limite le potentiel des réseaux d’électricité quand vient le temps d’intégrer l’énergie renouvelable entièrement variable.

La mission : Au moyen de démonstrations à grande échelle et d’investissements accrus dans la recherche et le développement, les participants fourniront une boîte à outils remplie de solutions, afin de donner aux pays la confiance nécessaire pour intégrer jusqu’à 100 % de l’énergie renouvelable aux réseaux d’électricité existants d’ici 2030, tout en veillant à ce qu’ils demeurent rentables, sûrs et résilients.

Mission sur l’hydrogène propre

Le défi : L’hydrogène propre pourrait décarboniser les secteurs difficiles à joindre, comme l’industrie et la chaleur, qui sont responsables des deux tiers des émissions mondiales, en plus d’aider à réaliser le plein potentiel de l’énergie renouvelable. Cependant, elle est actuellement trois fois plus coûteuse que l’hydrogène produit à partir de carburants fossiles.

La mission : Les participants favoriseront les réductions de coût en augmentant la recherche et le développement dans le domaine des technologies d’hydrogène et des processus industriels, et en fournissant au moins 100 « vallées de l’hydrogène » pour la production, le stockage et l’utilisation finale à l’échelle mondiale d’ici 2030, ce qui permettra de lancer une économie de l’hydrogène propre partout dans le monde.

Un deuxième cycle de missions sera lancé lors de la CdP26, qui aura lieu en novembre 2021. Les missions de MI vont de pair avec les objectifs ambitieux nationaux du Canada en matière de croissance propre et de lutte contre les changements climatiques. RNCAn adopte de plus en plus une approche systémique axée sur la mission pour encadrer les efforts déployés en matière de RDD, afin d’appuyer directement l’atteinte de la carboneutralité d’ici 2050.

Platform logo

Plateforme d’innovation

La Plateforme d’innovation de MI aidera à fournir un accès à des données robustes pour suivre les progrès en matière d’innovation et permettre une prise de décisions plus efficaces à l’échelle nationale et à l’échelle internationale; stimulera la collaboration grâce au partage de connaissances, à la détermination des besoins en recherche et en développement, et en réunissant les bailleurs de fonds; et collaborera avec les innovateurs, les investisseurs et les utilisateurs finals, afin d’accélérer la commercialisation des solutions.

Dans le cadre du module sur les données de la plateforme, RNCan fera état de son expérience et de ses pratiques exemplaires en ce qui concerne les politiques et programmes en matière de technologies propres, afin de soutenir les efforts déployés par la communauté élargie de MI. Dans le cadre du module sur la collaboration, RNCan dirigera conjointement l’Initiative sur les matériaux pour l’énergie (M4E) pour élaborer des plateformes d’accélération des initiatives relatives aux matériaux, afin de perfectionner les matériaux pour les applications en matière d’énergie propre, en plus de participer à la communauté d’innovation sur le chauffage et la climatisation abordables des bâtiments.

Leadership du Canada au sein de MI

Depuis son lancement, le Canada a fait preuve de leadership quand vient le temps de soutenir la prestation de l’initiative à l’échelle internationale. Il a joué un rôle crucial pour définir MI 2.0, et continue d’être résolu à jouer un rôle de premier plan en ce qui concerne la gouvernance et les initiatives de MI. À titre de membre et de vice-président du Comité directeur de MI, RNCan continuera de fournir une orientation stratégique, en plus de soutenir les activités quotidiennes de MI en participant à son Secrétariat virtuel.

Pour assurer la décarbonisation en profondeur requise pour atteindre la carboneutralité, la technologie et l’innovation gagneront en importance. Le Canada reconnaît la valeur découlant du fait d’accroître les efforts déployés pour faire état des répercussions des activités, des initiatives et des missions de MI à l’appui de cet objectif. En participant activement à la mission sur l’hydrogène propre, à la mission sur l’avenir axé sur l’électricité verte et à la plateforme d’innovation de MI, le Canada continuera de faire preuve de leadership quand vient le temps d’assurer un avenir énergétique à faibles émissions de carbone et de soutenir la collaboration internationale dans le cadre de MI 2.0. L’engagement renouvelé du Canada se fonde sur la réussite antérieure. Au cours des cinq premières années ayant suivi la création de MI, ses membres se sont engagés à doubler leurs investissements publics respectifs dans la RDD sur l’énergie propre, et ont collaboré dans des domaines de l’innovation en matière d’énergie propre, afin de tirer parti des forces individuelles de chaque pays, de réduire le chevauchement des efforts, et d’accroître la rentabilité des dépenses publiques en RDD.

Objectifs de la première étape de MI

Comment le Canada a-t-il atteint les objectifs?

Doubler les investissements publics dans la RDD sur l’énergie propre sur cinq ans.

  • A dépassé la cible visant le fait de doubler les investissements. Les dépenses fédérales en RDD sur l’énergie propre ont atteint 786,8 M$ en 2019-2020, soit une somme de 11,8 M$ plus élevée que la cible fixée à 775 M$

Accroître la collaboration internationale dans le cadre de la RDD sur l’énergie propre.

  • A participé aux huit défis de l’innovation (DI).
  • A dirigé conjointement le DI4 : Biocarburants durables, et le DI6 : Matériaux pour l’énergie propre.

Encourager la mobilisation du secteur privé dans la RDD sur l’énergie propre et le financement de celle-ci.

  • A lancé l’initiative Solutions énergétiques novatrices Canada, afin d’accroître les répercussions qu’ont les investissements en matière d’énergie propre et d’augmenter l’adoption des technologies propres.

Augmenter la sensibilisation à l’égard du potentiel de l’innovation énergétique, des progrès réalisés et des lacunes et possibilités qui restent.

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :