Language selection

Recherche

Autres détecteurs

détecteursLes trois sections précédentes nous ont permis de faire un survol de certains systèmes disponibles en télédétection optique du spectre électromagnétique. Il existe aussi plusieurs autres types de détecteurs qui sont utiles à la télédétection. L'information n'est pas très détaillée, mais constitue une bonne introduction aux différentes sources et aux concepts alternatifs d'acquisition d'imagerie.

Vidéo

Les caméras vidéo sont un moyen utile et peu coûteux pour acquérir des données et des images avec annotation verbale. Par contre, la résolution spatiale est plus grossière que pour la photographie et les images numériques. La gestion de désastres naturels (feux, inondations), l'évaluation des moissons et des maladies, le contrôle de danger environnemental et la surveillance policière sont tous des exemples d'applications. Les caméras utilisées pour l'enregistrement vidéo mesurent la radiation dans les plages du visible, du proche infrarouge et parfois dans la portion de l'infrarouge moyen du spectre électromagnétique. Les données de l'image sont enregistrées sur bande magnétique et peuvent être immédiatement visualisées.

FLIR

Le système infrarouge à balayage frontal fonctionne de façon similaire au détecteur à balayage thermique latéral. Celui-ci fournit une perspective oblique plutôt que nadir de la surface de la Terre. Ce détecteur est normalement placé sur des avions ou des hélicoptères et acquiert des images de la région à l'avant de la plate-forme. Les systèmes à balayage frontal ont une résolution spatiale élevée. Les forces armées utilisent ce genre de système pour des opérations de secours, l'application de la loi et pour la surveillance des feux de forêt.

Fluorescence par laser

En recevant de l'énergie, certaines cibles deviennent fluorescentes ou émettent de l'énergie. Ceci n'est pas une simple réflexion de la radiation incidente, mais plutôt une absorption de l'énergie initiale, une excitation des composantes moléculaires du matériel des cibles, et une émission de radiations de plus grandes longueurs d'ondes qui est mesurée par le détecteur. La fluorescence par laser illumine la cible avec une radiation de longueur d'onde déterminée et est capable de détecter de multiples longueurs d'onde de radiation fluorescente. Cette technologie a été testée pour des applications océanographiques comme la cartographie de la chlorophylle, la détection de polluants, et surtout pour la détection de déversements accidentels ou naturels d'hydrocarbures.

Lidar

Le LIDAR (Light Detection and Ranging) est une technique d'imagerie active qui ressemble beaucoup à celle du RADAR. Ce système qui émet des impulsions de lumière laser et détecte l'énergie réfléchie par la cible. Le temps requis par l'énergie pour rejoindre la cible et retourner au détecteur détermine la distance entre les deux. Ce système est utilisé de façon efficace afin de mesurer la hauteur de la canopée de la forêt par rapport à la surface du sol, et la profondeur de l'eau par rapport à la surface de l'eau (profilomètre laser). On utilise également le LIDAR pour faire des études atmosphériques pour examiner les particules contenues dans les différentes couches de l'atmosphère de la Terre, pour obtenir des mesures de densité de l'air, et pour la surveillance des mouvements atmosphériques.

RADAR

Le RADAR (Radio Detection and Ranging) est un système actif qui fournit sa propre source d'énergie électromagnétique. Les détecteurs, qu'ils soient aéroportés ou spatioportés, émettent de la radiation micro-onde dans une série d'impulsions à partir d'une antenne qui est positionnée vers la surface, perpendiculaire à la direction du mouvement. Lorsque l'énergie atteint la cible, une portion de l'énergie est réfléchie vers le détecteur. La dispersion de la radiation micro-onde est alors détectée, mesurée et chronométrée. Le temps requis par l'énergie pour se rendre à la cible et retourner au détecteur détermine la distance de la cible. En enregistrant le délai et l'amplitude de l'énergie réfléchie par toutes les cibles lors du passage du système, nous pouvons produire une image à deux dimensions de la surface. Puisque le RADAR a sa propre source d'énergie, nous pouvons obtenir des images le jour ou la nuit. Puisque l'énergie micro-onde peut également pénétrer à travers les nuages et la pluie, le RADAR est considéré comme un détecteur toutes saisons. Nous examinerons plus en détail les caractéristiques uniques du RADAR ainsi que l'étendue des applications de la télédétection micro-ondes au cours du chapitre 3.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :