Language selection

Recherche

Détection passive et active

Jusqu'à maintenant, dans ce chapitre, nous avons vu que le Soleil est une source d'énergie ou de rayonnement pratique pour la télédétection. L'énergie du Soleil est soit réfléchie (la portion visible) ou absorbée et retransmise (infrarouge thermique) par la cible. Les dispositifs de télédétection qui mesurent l'énergie disponible naturellement sont des capteurs passifs. Le capteur passif peut seulement percevoir l'énergie réfléchie lorsque le Soleil illumine la Terre. Il n'y a donc pas d'énergie solaire réfléchie le soir, tandis que l'énergie dégagée naturellement (l'infrarouge thermique) peut être perçue le jour ou la nuit.

Capteurs passifs

Un capteur actif produit sa propre énergie pour illuminer la cible : il dégage un rayonnement électromagnétique qui est dirigé vers la cible. Le rayonnement réfléchi par la cible est alors perçu et mesuré par le capteur. Le capteur actif a l'avantage de pouvoir prendre des mesures à n'importe quel moment de la journée ou de la saison. Les capteurs actifs utilisent les longueurs d'onde qui ne sont pas produites en quantité suffisante par le Soleil telles que les hyperfréquences ou pour mieux contrôler la façon dont une cible est illuminée. Par contre, les capteurs actifs doivent produire une énorme quantité d'énergie pour bien illuminer une cible. Le laser fluoromètre et le radar à synthèse d'ouverture (RSO) sont des exemples de capteurs actifs.

Capteurs actifs

Le saviez-vous?

« Souriez... »

...Un appareil photo est un bon exemple d'un capteur passif et actif. Durant une journée ensoleillée, il y a assez de lumière qui illumine la cible pour que la caméra enregistre le rayonnement qui est reflété vers sa lentille (mode passif). Lors d'une journée nuageuse ou à l'intérieur, souvent il n'y a pas assez de lumière pour que la caméra enregistre adéquatement la cible. Pour combler le manque de rayonnement, la caméra utilise sa propre source d'énergie (un flash) pour illuminer la cible (mode actif).

Le radar utilisé par la patrouille routières pour mesurer la vitesse des véhicules est un exemple de télédétection active... Le radar utilisé par la patrouille routières pour mesurer la vitesse des véhicules est un exemple de télédétection active. Lorsque l'appareil radar est pointé vers un véhicule, des impulsions de rayonnement sont émises. La réflexion de ce rayonnement est mesurée et chronométrée. On détermine la vitesse du véhicule en calculant le délai entre les émissions répétées et la réception des pulsations. La vitesse peut être calculée avec précision parce que la vitesse de déplacement du rayonnement est beaucoup plus élevé que la vitesse du véhicule .... à moins de voyager à la vitesse de la lumière.

Question éclair

Les radiomètres à micro-ondes passives

Existe-t-il un équivalent passif au capteur radar?
La réponse est....

 

 

Question éclair - réponse

Eh oui ! Les radiomètres à micro-ondes passives ne possèdent pas leur propre source d'illumination. Ces capteurs utilisent l'énergie des micro-ondes émises naturellement. Un tel instrument est très utile pour la détection, l'identification et la mesure des nappes d'hydrocarbures océaniques.

Les radiomètres à micro-ondes passives

Report a problem on this page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :