Language selection

Recherche

À compter du 13 février 2023, l’adresse Web rncan.gc.ca sera remplacée par ressources-naturelles.canada.ca

Vous n’avez aucune mesure à prendre, puisque vous serez redirigé automatiquement vers la nouvelle adresse.

Production minérale canadienne

Bulletin d’information sur la production minérale canadienne

(publié en juillet 2022)

L’industrie minière du Canada est le plus important producteur mondial de potasse et figure parmi les cinq premiers producteurs mondiaux d’aluminium, de cobalt, de diamants, de fluorine, de gemmes, d’or, d’indium, de niobium, de palladium, de platine, de tellure, de concentré de titane et d’uranium.

Les 60 minéraux et métaux que produit l’industrie minière canadienne sont des matières premières clés pour la fabrication de produits dont nous dépendons au quotidien et pour les technologies avancées qui contribueront à la transition vers une économie à faibles émissions de carbone. Ces produits et technologies vont des fertilisants aux matériaux de construction en passant par les téléphones intelligents, les voitures électriques et les piles solaires.

Découvrez les dernières tendances en matière de production minérale au Canada :

Aperçu

En 2021, la valeur de la production minérale du Canada a bondi de 20 % par rapport à l’année précédente pour atteindre un niveau record de 55,5 milliards de dollars. Le sommet précédent, qui était de 50,9 milliards de dollars, a été atteint en 2011.

La hausse s’explique principalement par l’augmentation des prix de la plupart des minéraux et métaux à mesure que les principales économies ont commencé à reprendre leurs activités et que la demande s’est redressée, tandis que les chaînes d’approvisionnement et certains pays producteurs importants ont continué à subir les répercussions de la pandémie de COVID-19. En 2021, les prix des principaux produits liés aux métaux ferreux et non ferreux ont augmenté respectivement de 43,1 % et de 21,6 % sur douze mois.

Figure 1 : valeur de la production et indice des prix des métaux et des minéraux, de 2001 à 2021 (dpr)

 
Bar chart of mineral production with respect to the metals and minerals price index, 2001–2021 (text version below)
Figure 1 — Version textuelle

Ce graphique montre la valeur de la production minérale (en dollars courants) pour la période allant de 2001 à 2021. Un graphique linéaire indiquant l’indice des prix des minéraux et des métaux de la Banque du Canada a été superposé au diagramme à barres. Le graphique combiné illustre la forte corrélation entre les prix des métaux et des minéraux et la valeur de la production minérale, les mouvements ascendants de l’indice du prix correspondant aux valeurs à la hausse.

Sources : Ressources naturelles Canada, Statistique Canada, Banque du Canada.
dpr = données provisoires.

Les cinq principaux produits minéraux du Canada au chapitre de la valeur pour 2021 étaient l’or (13,7 milliards de dollars), le charbon (8,0 milliards de dollars), les concentrés de minerai de fer (6,5 milliards de dollars), la potasse (4,8 milliards de dollars) et le cuivre (4,5 milliards de dollars). Leur valeur combinée s’élevait à 37,5 milliards de dollars, représentant environ les deux tiers de la valeur totale de la production minérale.

La valeur de production de l’ensemble des principaux minéraux métalliques et non métalliques a augmenté en 2021, à l’exception du nickel et de la pierre, dont la valeur de production a diminué respectivement de 3 % et de 1 %.

Figure 2 : cinq principaux produits minéraux, en 2020 et en 2021 (dpr)

 
Table of the top 5 mineral products, 2020 and 2021 (text version below)
Figure 2 — Version textuelle

Ce tableau montre les cinq principaux produits minéraux du Canada au chapitre de la valeur pour 2020 et 2021. La valeur de l’or était de 13,3 milliards de dollars en 2020 et a augmenté à 13,7 milliards de dollars en 2021. La valeur du charbon était de 4,0 milliards de dollars en 2020 et a augmenté à 8,0 milliards de dollars en 2021. La valeur des concentrés de minerai de fer était de 5,4 milliards de dollars en 2020 et a augmenté à 6,5 milliards de dollars en 2021. La valeur de la potasse était de 4,5 milliards de dollars en 2020 et a augmenté à 4,8 milliards de dollars en 2021. La valeur du cuivre était de 4,2 milliards de dollars en 2020 et a augmenté à 4,5 milliards de dollars en 2021.

Sources : Ressources naturelles Canada, Statistique Canada.
(dpr) = données provisoires.

Métaux

En 2021, le volume d’un peu plus de la moitié des métaux expédiés par les mines canadiennes a diminué. Toutefois, la valeur de la production a augmenté de 13 % pour atteindre 35,7 milliards de dollars en raison des prix supérieurs. Voir le tableau 1 ci-dessous pour les volumes de production et les valeurs des principaux produits extraits pour 2020 et 2021.

La valeur de la production d’or n’a augmenté que de 4 % malgré une hausse plus marquée de 25 % de la quantité expédiée par les mines. Le contraste entre ces augmentations est dû aux prix inégalés de l’or atteints en 2020. Ces prix ont diminué l’année suivante, mais sont demeurés historiquement élevés. L’or est recherché comme produit refuge en période de volatilité économique comme celle provoquée récemment par la pandémie de COVID-19. Au chapitre de la valeur de production, l’or est resté le principal produit du Canada en 2021, représentant le quart de la valeur totale de tous les minéraux et métaux.

En 2021, le volume de concentrés de minerai de fer expédiés par les mines canadiennes a diminué de 7 % alors que leur valeur a augmenté de 19 %, les prix du minerai de fer ayant connu une grande volatilité au cours de l’année. Ils ont atteint un sommet historique de plus de 200 dollars américains la tonne en mai, puis ont chuté sous les 100 dollars américains la tonne en novembre, alors que les marchés peinaient à se rétablir.

Les mines canadiennes ont expédié 521 000 tonnes de cuivre en 2021, ce qui représente une baisse de 9 % par rapport à l’année précédente. En revanche, la valeur de la production de cuivre a augmenté de 7 % pour atteindre 4,5 milliards de dollars. Les prix du cuivre ont atteint un sommet historique de 11 300 dollars américains la tonne en octobre 2021, enregistrant une croissance de 110 % depuis le début de la pandémie en mars 2020.

En 2021, la production de zinc a augmenté de 25 % par rapport à l’année précédente pour atteindre 310 000 tonnes. L’augmentation de la production est provenue principalement de la mine Caribou, au Nouveau-Brunswick, qui a repris ses activités au début de l’année après plusieurs mois d’arrêt.

Minéraux pour batteries

Le cobalt, le graphite, le lithium et le nickel sont les quatre principaux minéraux et métaux utilisés pour fabriquer des batteries de véhicules électriques (VE) et des technologies avancées de stockage d’énergie.

Le cobalt est principalement produit comme sous-produit de l’exploitation minière du nickel au Canada. En 2021, les mines canadiennes ont expédié 4 361 tonnes de cobalt, pour une valeur de 198 millions de dollars. Le volume d’expédition a diminué de 9 % par rapport à l’année précédente tandis que la valeur a augmenté de 6 %. En mars 2018, les prix du cobalt ont culminé à 95 000 dollars américains la tonne, mais ils ont ensuite régulièrement baissé pour passer sous la barre des 28 500 dollars américains la tonne à la mi-2020 en raison d’une offre excédentaire. Les prix ont rebondi pour dépasser les 50 000 dollars américains la tonne en 2021 en raison d’une augmentation anticipée de la demande liée à la transition vers l’énergie propre.

Environ 7 700 tonnes de graphite ont été expédiées vers les marchés à partir de mines situées au Québec en 2021, soit à peu près la même quantité que celle expédiée en 2020.

Le Canada accueille plusieurs projets de pointe dans le domaine du lithium et il y a récemment eu production à la mine North American Lithium (NAL), au Québec. La mine a été en exploitation pendant une brève période en 2018 et a fermé ses portes au début 2019 en raison de la faiblesse des prix. Fin 2020, un nouveau propriétaire a acquis la mine NAL dans l’espoir de relancer les activités d’exploitation minière. Les prix du lithium ont augmenté devant une hausse prévue de la demande de batteries pour VE.

En 2021, la production de nickel dans les mines canadiennes a chuté de 16 % par rapport à l’année précédente pour se fixer à 134 000 tonnes. La diminution de la production a été principalement due à une grève dans les installations de Vale, à Sudbury, qui a duré 70 jours. Néanmoins, les prix élevés en 2021 ont contribué à maintenir la valeur de la production, qui n’a baissé que de 3 %.

Le nickel est produit à partir de mines situées à Terre-Neuve-et-Labrador, au Québec, en Ontario et au Manitoba, tandis que des raffineries sont en activité à Fort Saskatchewan (Alberta), à Sudbury (Ontario) et à Long Harbour (Terre-Neuve-et-Labrador).

La transition vers l’énergie propre devrait entraîner une augmentation de la demande de minéraux pour batteries sur plusieurs décennies.

Non-métaux

En 2021, la valeur de la production de minéraux non métalliques a atteint 11,9 milliards de dollars, une augmentation de 10 % par rapport à 2020.

En 2021, la production minière canadienne de potasse est demeurée presque identique à celle de l’année précédente à 22,5 millions de tonnes, alors que la valeur de la production a augmenté de 7 % pour atteindre 4,8 milliards de dollars et représenter 40 % de la valeur totale de tous les produits non métalliques. Le Canada est le plus grand producteur mondial de potasse, représentant 31 % de la production mondiale en 2021.

Les mines canadiennes ont expédié 17,5 millions de carats de diamants en 2021, ce qui représente une augmentation de 26 % par rapport à l’année précédente. La valeur de la production a aussi connu une tendance positive, augmentant de 27 % par rapport à l’année précédente pour atteindre 1,7 milliard de dollars. L’exploitation de la mine de diamants Ekati, dans les Territoires du Nord-Ouest, a été suspendue pendant la majeure partie de 2020 et la mine a été vendue à un nouveau propriétaire au début de 2021. La production de diamants s’est considérablement redressée depuis qu’Arctic Canadian Diamond a finalisé l’achat de la mine Ekati, en février 2021. Le nouveau propriétaire espère prolonger la durée de vie utile de la mine grâce à la mise en œuvre d’une nouvelle technologie d’exploitation minière sous-marine à distance.

Le sable et le gravier a été le troisième produit non métallique en valeur et le plus important en volume en 2021. Les expéditions de sable et de gravier ont diminué de 4 % en 2021 alors que la valeur de la production a augmenté de 6 % pour atteindre 2,0 milliards de dollars.

Charbon

En 2021, les mines canadiennes ont produit 42 millions de tonnes de charbon, soit une petite augmentation de 2 % par rapport à l’année précédente. Cependant, la valeur de la production de charbon a doublé pour atteindre 8,0 milliards de dollars à la suite du bond des prix du charbon métallurgique. Le Canada produit à la fois du charbon thermique (p. ex., pour la production d’électricité) et du charbon métallurgique (p. ex., pour la cokéfaction ou la fabrication d’acier), ce dernier représentant plus de 60 % de la quantité produite en 2021, selon les estimations. En 2018, le gouvernement du Canada a annoncé un règlement visant à éliminer progressivement l’utilisation de l’électricité traditionnelle produite dans des centrales au charbon au Canada d’ici 2030.

Production minérale par province et territoire

En 2021, le Québec a cédé sa place de premier producteur minier au chapitre de la valeur de production au Canada à la Colombie-Britannique. En 2021, la valeur de la production minérale en Colombie-Britannique a été estimée à 12,9 milliards de dollars, soit une hausse importante de 59 % par rapport à l’année précédente. Viennent ensuite le Québec avec 11,9 milliards de dollars (+17 %) et l’Ontario avec 11,1 milliards de dollars (-1 %). Ensemble, ces trois provinces ont représenté 65 % de la valeur totale de la production minérale du Canada en 2021.

L’augmentation de la valeur de la production en Colombie-Britannique a été principalement due à une hausse importante de la valeur de la production de charbon. Le charbon et le minerai de cuivre ont été les principaux produits extraits selon la valeur en Colombie-Britannique, représentant respectivement 60 % et 21 % du total.

Au Québec, la production de minerai de fer (concentrés et agglomérés) a représenté près de la moitié (46 %) de la valeur totale et la valeur de la production d’or représente près du tiers (29 %) de la valeur totale.

Figure 3 : valeur de la production minérale par province et territoire, en 2020 et en 2021 (dpr)

 
Carte affichant la valeur de la production minérale par province et territoire, 2020 et 2021 (version texte ci-dessous)
Figure 3 — Version textuelle

Cette carte du Canada présente des diagrammes à barres superposés (deux barres pour les années 2020 et 2021) qui illustrent les valeurs de la production minérale (en dollars courants) pour chaque province et chaque territoire. En 2021, les principaux producteurs de minéraux au chapitre de la valeur étaient la Colombie-Britannique (12,9 milliards de dollars), le Québec (11,9 milliards de dollars) et l’Ontario (11,1 milliards de dollars).

Sources : Ressources naturelles Canada, Statistique Canada.
G = milliard, (dpr) = données provisoires.

Interprétation des écarts

La valeur de la production minérale dépend du cours du marché et du volume de produits minéraux expédiés depuis les mines. En règle générale, le volume des expéditions varie en fonction des fluctuations de la teneur de minerai, des changements touchant la capacité de production d’une mine et des agrandissements de mine, des ouvertures, des fermetures et des interruptions des activités. Les prix des minéraux et des métaux varient généralement selon la fluctuation de la demande et la capacité des fournisseurs à répondre à ces changements. Puisque la majorité des minéraux et des métaux sont de nature homogène, les exploitants de mines ont individuellement peu d’emprise sur le prix de leur produit et, par conséquent, sont considérés comme des « preneurs de prix ». Les taux de change et leurs fluctuations peuvent aussi avoir un effet sur la valeur de la production minérale, puisque la plupart des prix des produits minéraux sont fixés en dollars américains.

Tableau 1 : production minérale du Canada, par principaux produits, en 2020 et en 2021 (dpr)
Produit minéral 2020 2021 (dpr) Écart
Volume Valeur Volume Valeur Volume Value
(milliers de tonnes sauf indication contraire) (millions de dollars) (milliers de tonnes sauf indication contraire) (millions de dollars) (%) (%)
MINÉRAUX MÉTALLIQUES
Cuivre 579 4 212 542 4 507 -6,4 7,0

Or (milliers de kilogrammes)

178 13 252 223 13 717 25,0 3,5
Concentrés de minerai de fer 58 648 5 449 57 492 6 495 -2,0 19,2
Nickel 158 2 688 134 2 597 -15,5 -3,4
Zinc 248 597 310 631 25,3 5,6
Total   31 635   35 657   12,7

MINÉRAUX NON MÉTALLIQUES

Diamants (milliers de carats) 14 390 1 321 17 353 1 677 20,6 27,0
Potasse (MP) 22 386 4 514 22 515 4 820 0,6 6,8
Sable et gravier 201 232 1 878 193 704 1 994 -3,7 6,2
Pierre 102 985 1 065 100 478 1 057 -2,4 -0,8
Total des non-métaux   10 777   11 884   10,3
Charbon 40 824 7 41 809 7 965 2 101
Total   14 734   19 849   34,7

Sources : Ressources naturelles Canada, Statistique Canada.
MP = muriate de potasse, (dpr) = données provisoires.

Notes et sources

Notes

Sources

  • Statistique Canada, Enquête annuelle sur la production minérale.
  • Statistique Canada, Enquête mensuelle sur l’approvisionnement et l’écoulement du charbon.
  • Ressources naturelles Canada; Principales régions minières, principales mines productrices et principaux champs de pétrole et de gaz du Canada.
  • Rapports d’entreprises.
  • Sites Web d’entreprises.
Signaler un problème sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :