Production minérale canadienne

Bulletin d’information sur la production minérale canadienne

(Publié en mai 2019)

L’industrie minière du Canada est un des grands producteurs mondiaux de potasse et elle figure également parmi les cinq principaux producteurs mondiaux de cobalt, de diamants, d’or, de nickel, de platine et d’uranium.

Les 60 minéraux et métaux que produit l’industrie minière canadienne sont des matières premières clés pour la fabrication de produits dont nous dépendons au quotidien et pour les technologies avancées qui nous aideront à maintenir notre niveau de vie dans le futur. Ces produits et technologies vont des fertilisants aux matériaux de construction en passant par les téléphones intelligents, les voitures électriques et les piles solaires.

Découvrez les dernières tendances en matière de production minérale au Canada :

Aperçu

En 2018, la production canadienne totale de minéraux s’élevait à 47,0 milliards de dollars, soit une augmentation de 4,3 % par rapport aux 45,1 milliards de dollars enregistrés en 2017. Tous les groupes de produits minéraux ont connu des gains de valeur, mais les résultats pour les produits minéraux sous-jacents ont varié. Les non-métaux ont enregistré la plus grande augmentation par rapport à l’année précédente, soit 8,2 % ou 1,1 milliard de dollars.

En 2018, les cinq principaux produits minéraux du Canada au chapitre de la valeur de la production étaient l’or (9,6 milliards de dollars), le charbon (6,4 milliards de dollars), la potasse (5,5 milliards de dollars), le minerai de fer (4,8 milliards de dollars) et le cuivre (4,5 milliards de dollars). Quatre de ces produits minéraux ont connu une augmentation de leur valeur durant l’année. La potasse s’est démarquée en enregistrant la croissance la plus forte. En effet, la valeur de production de la potasse a augmenté de 25,7 % en raison de l’augmentation des prix et du volume de production. Seule la production de cuivre a vu sa valeur reculer par rapport à l’année précédente (-3,1 %). La valeur de production combinée des cinq principaux produits minéraux s’est élevée à 30,8 milliards de dollars et a représenté les deux tiers de la valeur totale de la production minérale.

Figure 1 : cinq principaux produits minéraux, en 2017 et en 2018

Tableau de cinq principaux produits minéraux, en 2017 et en 2018 (version textuelle ci-dessous)
Figure 1 - Version textuelle

Ce tableau montre les cinq principaux produits minéraux du Canada au chapitre de la valeur de la production pour 2018 : l’or (9,6 milliards de dollars), le charbon (6,4 milliards de dollars), la potasse (5,5 milliards de dollars), le minerai de fer (4,8 milliards de dollars) et le cuivre (4,5 milliards de dollars). En 2018, les valeurs de production de tous les produits minéraux ont connu une hausse par rapport à 2017, à l’exception du cuivre.

Sources : Ressources naturelles Canada, Statistique Canada.

À la suite d’un sommet cyclique atteint en 2011, les sociétés minières ont été confrontées à des baisses de prix, principalement en raison de l’offre excédentaire dans les marchés mondiaux. Les prix ont commencé à se rétablir vers la fin de 2016, une tendance qui s’est poursuivie au premier trimestre de 2018. Plus tard en 2018, cette tendance a pris fin et la valeur de la plupart des métaux communs et des métaux précieux a entamé un déclin. Cependant, les prix de l’or ont connu un regain au dernier trimestre de 2018, puisque les tensions commerciales mondiales et l’instabilité politique ont stimulé la demande pour ce produit en tant que valeur refuge.

Figure 2 : production minérale en fonction de l’indice des prix des métaux et des minéraux, de 1998 à 2018

Figure 2 : production minérale en fonction de l’indice des prix des métaux et des minéraux, de 1998 à 2018 (version textuelle ci-dessous)
Figure 2 - Version textuelle

Ce graphique montre la valeur de la production minérale (en dollars courants) pour la période allant de 1998 à 2018. Un graphique linéaire indiquant l’indice des prix des minéraux et des métaux de la Banque du Canada a été superposé au diagramme à barres. Le graphique combiné illustre la forte corrélation entre les prix des métaux et des minéraux et la valeur de la production minérale, les mouvements ascendants de l’indice des prix correspondant aux valeurs à la hausse.

Sources : Ressources naturelles Canada, Statistique Canada, Banque du Canada.

Métaux

En 2018, la valeur totale de la production de minéraux métalliques a augmenté de 2,8 % pour atteindre 26,2 milliards de dollars. Voir le tableau ci-dessous pour les volumes de production et les valeurs des principaux produits minéraux pour 2017 et 2018.

En 2018, l’or est demeuré le premier produit minéral au Canada au chapitre de la valeur de production, sa valeur et son volume ayant respectivement augmenté durant l’année de 8,8 % et de 8,9 %. En 2017 et 2018, six nouvelles mines d’or ont été ouvertes (Hope Bay, Brucejack, Rainy River, Moose River, Dufferin et Sugar Zone) tandis qu’une seule a été fermée (Dome).

En 2018, la valeur du minerai de fer a augmenté de 2,3 % et le volume de production a connu une hausse de 4,2 % par rapport à 2017. Le cours du minerai de fer a considérablement fluctué durant l’année, mais sur une base annuelle moyenne, les prix en 2018 étaient légèrement sous leur niveau de 2017.

Au cours du premier semestre de 2018, les prix du cuivre ont atteint un sommet en trois ans avant de plafonner et de reculer d’environ 10 % plus tard au cours de l’année. En 2018, le volume de production du cuivre était de 7,7 % inférieur à celui de l’année précédente, une situation partiellement attribuable à une baisse de la production de 18,9 % en Ontario. Cette diminution du volume de production a contribué à une baisse de 3,1 % de la valeur du cuivre produit en 2018 en comparaison avec 2017.

À l’instar du cuivre, les prix du zinc ont atteint un sommet en trois ans pendant le premier trimestre de 2018 avant d’enregistrer une baisse plus tard au cours de l’année. La valeur et le volume de la production de zinc ont respectivement connu une baisse de 12 % et de 12,7 %.

Pour ce qui est des métaux communs, les baisses du volume de production ont coïncidé avec les fermetures prévues aux fins de maintenance à plusieurs sites et avec la fermeture de quatre mines (Reed, Stobie, Minto et Birchtree) en 2017-2018. Il n’y a eu aucune nouvelle ouverture pour compenser la baisse de production qui en découlé.

L’uranium a connu une autre année difficile. En effet, sa valeur de production a enregistré une baisse de 28,3 % pour s’établir à 628,3 millions de dollars tandis que son volume de production a reculé de 25,6 %. En 2018, la mine de McArthur River a interrompu ses activités en réaction à la baisse de la demande et des prix, ce qui a fait de Cigar Lake la seule mine d’uranium en exploitation.

Minéraux pour batteries

Plusieurs minéraux et métaux servent à la fabrication des batteries pour véhicules électriques et à la conception de technologies avancées de stockage d’énergie. Les quatre principaux minéraux et métaux extraits au Canada et utilisés pour fabriquer ces produits sont le cobalt, le graphite, le lithium et le nickel. Le Québec est la seule province qui produit actuellement du lithium et du graphite et il s’agit également du plus important fournisseur de cobalt.

En 2018, le Canada a produit 3 500 tonnes de cobalt évaluées à 332 millions de dollars. Les volumes de production ont connu une baisse de 5,0 % en comparaison avec l’année précédente, tandis que la valeur de la production a enregistré une hausse de 14,2 % attribuable à la hausse des prix. Les prix du cobalt ont atteint des sommets en mars 2018, mais ont dégringolé de près du tiers vers la fin de l’année. Cette baisse est survenue après que la République démocratique du Congo, le plus grand producteur mondial de cobalt, ait fourni un approvisionnement supplémentaire et après que la Chine ait apporté un changement aux subventions en matière de véhicules électriques, ce qui s’est traduit par une diminution des ventes.

La première mine de lithium du Canada est entrée en phase de production en 2018. La mine North American Lithium, qui appartient à Contemporary Amperex Technology Co. Limited et qui produit du concentré de spodumène, a atteint une production commerciale vers le milieu de 2018. Les prix du lithium ont augmenté de manière constante de janvier 2016 jusqu’à la première moitié de 2018 avant que l’offre excédentaire n’inverse la tendance pour le carbonate de lithium et l’hydroxyde de lithium.

La valeur de la production de nickel a augmenté de nouveau en 2018 (6,6 %), atteignant presque 3 milliards de dollars alors que les prix annuels moyens ont connu une tendance haussière considérable au cours du premier semestre de l’année. Cette croissance est survenue malgré une baisse de 14,8 % du volume de production à 176 000 tonnes, qui est vraisemblablement attribuable aux fermetures pour maintenance et aux fermetures de mines de métaux communs susmentionnées. Le cours du nickel a continué d’accuser un retard par rapport aux valeurs historiques.

Non-métaux

En 2018, la valeur de la production de minéraux non métalliques a atteint 14,4 milliards de dollars, une augmentation de 8,2 % par rapport à 2017.

La potasse est demeurée le premier produit non métallique, la valeur des expéditions minières ayant connu une hausse de 25,7 % pour atteindre 5,5 milliards de dollars en 2018. Le volume de production a également augmenté de 10,1 %. Ces augmentations surviennent après une période d’investissements importants dans le secteur qui ont permis des agrandissements de mines et l’ouverture d’une nouvelle mine (Bethune).

De 2017 à 2018, le volume de la production canadienne de diamants est resté relativement stable à 23,2 millions de carats. La valeur de la production a connu une hausse de 2,2 % pour atteindre 2,7 milliards de dollars, ce qui témoigne de la hausse des prix.

En 2018, le sable et le gravier, soit les troisièmes produits non métalliques en importance au chapitre de la valeur et les plus importants au chapitre du volume, ont connu une baisse de 6,3 % pour ce qui est du volume de production et de 7,5 % pour ce qui est de la valeur de la production.

Charbon

Malgré une diminution du volume de production de 10,6 % en 2018, la valeur globale de la production canadienne de charbon a connu une hausse de 2,0 % pour atteindre 6,4 milliards de dollars, entièrement en raison de la hausse des prix du charbon. Bien que le Canada produise tant du charbon thermique que du charbon métallurgique, c’est ce dernier qui possède la plus forte valeur et, par conséquent, qui a la plus grande incidence sur la valeur de la production.

Production minérale par province et territoire

L’Ontario a dominé toutes les provinces et tous les territoires grâce à une production minérale de 10,1 milliards de dollars. Elle a été suivie de près par le Québec, à 10,0 milliards de dollars, et la Colombie-Britannique, à 9,7 milliards de dollars. Ensemble, ces trois provinces ont représenté 63,2 % de la valeur totale de la production minérale du Canada en 2018. De 2017 à 2018, la croissance de l’Ontario a été relativement stable, tandis que la Colombie-Britannique a enregistré une augmentation de 7,3 % par rapport à l’année précédente en raison des valeurs de la production plus élevées pour l’or, le charbon et le cuivre. Pour ce qui est du Québec, l’or et le minerai de fer ont été les principaux produits minéraux à contribuer à l’augmentation de 11,9 % de la valeur de la production en 2018.

Figure 3 : valeur de la production minérale par province et territoire, en 2017 et en 2018

Figure 3 : valeur de la production minérale par province et territoire, en 2017 et en 2018 (version textuelle ci-dessous)
Figure 3 - Version textuelle

Cette carte du Canada présente des diagrammes à barres superposés (deux barres pour les années 2017 et 2018) qui illustrent les valeurs de la production minérale (en dollars courants) de chaque province et chaque territoire. En 2017, les principaux producteurs minéraux au chapitre de la valeur étaient l’Ontario (10,1 milliards de dollars), le Québec (10,0 milliards de dollars) et la Colombie-Britannique (9,7 milliards de dollars).

Sources : Ressources naturelles Canada, Statistique Canada.
G = milliard.

Interprétation des écarts

La valeur de la production minérale dépend du cours du marché et de la quantité de produits minéraux expédiés depuis les mines. En règle générale, le volume des expéditions varie en fonction des fluctuations de la teneur de minerai, des changements touchant la capacité de production d’une mine et des agrandissements de mine, des ouvertures, des fermetures et des interruptions des activités. Les prix des minéraux et des métaux varient généralement selon la fluctuation de la demande et la capacité des fournisseurs à répondre à ces changements. Puisque la majorité des minéraux et des métaux sont de nature homogène, les exploitants de mines ont individuellement peu d’emprise sur le prix de leur produit et, par conséquent, sont considérés comme des « preneurs de prix ». Les taux de change et leurs fluctuations peuvent aussi avoir un effet sur la valeur de la production minérale, puisque la plupart des prix des produits minéraux sont fixés en dollars américains.

Tableau 1 : production minérale du Canada, par principaux produits, en 2017 et en 2018 (dpr)
Produit minéral 2017 2018 (dpr) Écart
Volume Valeur Volume Valeur Volume Valeur
  (milliers de tonnes sauf indication contraire) (millions de dollars) (milliers de tonnes sauf indication contraire) (millions de dollars) (%) (%)
MINÉRAUX MÉTALLIQUES
Cuivre 580,1 4 639,5 535,5 4 495,1 -7,7 -3,1
Or (kilogrammes) 168,1 8 817,0 183,0 9 590,4 8,9 8,8
Minerai de fer 50 299,5 4 693,0 52 387,5 4 801,7 4,2 2,3
Nickel 206,4 2 787,0 175,8 2 970,9 -14,8 6,6
Zinc 305,3 1 146,8 266,6 1 009,5 -12,7 -12,0
Autres métaux s.o. 3 401,7 s.o. 3 333,0 s.o. -2,0
Total des métaux s.o. 25 485,0 s.o. 26 200,5 s.o. 2,8
MINÉRAUX NON MÉTALLIQUES
Diamants (milliers de carats) 23 198,8 2 677,7 23 239,9 2 735,7 0,2 2,2
Potasse (K2O) 12 562,7 4 371,1 13 834,7 5 494,3 10,1 25,7
Sable et gravier 231 219,0 2 095,0 216 707,4 1 938,3 -6,3 -7,5
Pierre 169 518,3 1 747,1 166 488,2 1 715,4 -1,8 -1,8
Autres
non-métaux
s.o. 2 413,2 s.o. 2 514,1 s.o. 4,2
Total des
non-métaux
s.o. 13 304,1 s.o. 14 397,9 s.o. 8,2
Charbon 60 750,0 6 280,9 54 325,8 6 408,4 -10,6 2,0
Production totale s.o. 45 070,1 s.o. 47 006,8 s.o. 4,3

Sources : Ressources naturelles Canada, Statistique Canada.
dpr = données provisoires, s.o. = sans objet.

Notes et sources

Notes

Sources

  • Statistique Canada, Enquête annuelle sur la production minérale.
  • Statistique Canada, Enquête mensuelle sur l’approvisionnement et l’écoulement du charbon.
  • Ressources naturelles Canada, Principales régions minières, principales mines productrices et principaux champs de pétrole et de gaz du Canada.
  • Rapports d’entreprises.
  • Sites Web d’entreprises.