Language selection

Recherche

Thermopompe à air pour climat froid : Évaluation de la rentabilité économique, des économies d’énergie et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans les maisons canadiennes

Sommaire

Ce rapport répond à la nécessité de comprendre les économies d'énergie, les économies sur les factures de services publics et les réductions d'émissions de gaz à effet de serre (GES) qui pourraient être attendues de l'installation d'une thermopompe à air pour climat froid (CC-ASHP) ou d'une thermopompe hybride (fournaise à gaz avec pompe à chaleur) par rapport aux systèmes de chauffage résidentiels conventionnels dans une variété de différents types de maisons pour différents endroits au Canada.

L'étude y parvient en utilisant quatre archétypes de maisons différents dont les niveaux de performance vont de la construction d'avant les années 1980 à la dernière maison prête à consommer de l'énergie nette zéro. Les calculs de charge sont effectués pour ces maisons à l'aide du logiciel HOT2000 de RNCan. Les données sur la performance des pompes à chaleur et d'autres systèmes de chauffage domestique ont été recueillies et utilisées pour répondre aux charges des différents archétypes de maisons. Sur la base de l'énergie utilisée par chaque système de chauffage domestique pour répondre aux charges, les factures de services publics, la consommation d'énergie annuelle et les émissions de GES ont été calculées.

Principales conclusions

  • Les CC-ASHP génèrent moins d’émissions de gaz à effet de serre que les systèmes de chauffage au mazout dans l’ensemble du Canada.
  • Les CC-ASHP génèrent moins d’émissions que les systèmes de chauffage au gaz en Colombie-Britannique, au Manitoba, en Ontario, au Québec et au Nouveau-Brunswick.
  • Les coûts d’exploitation des CC-ASHP sont inférieurs à ceux des systèmes à résistance électrique ou des systèmes au mazout pour le chauffage des bâtiments dans l’ensemble du Canada.
  • Dans les régions où les prix du gaz naturel sont faibles, les coûts d’exploitation des CC-ASHP se comparent davantage aux coûts d’exploitation des systèmes de chauffage conventionnels au gaz.
    • Dans un scénario de service totalement électrique (sans raccordement au gaz), les résultats démontrent que l’exploitation d’une thermopompe à air pour climat froid est moins dispendieuse qu’un système à gaz, et ce, dans la plupart des régions du Canada.
    • Dans un scénario de système hybride au gaz et à l’électricité (avec raccordement au gaz), les résultats démontrent une augmentation de la facture de services publics de 100 $ à 500 $ par année en Ontario, au Manitoba, en Alberta et dans les régions plus froides de la Colombie-Britannique, tandis que la facture de services publics diminue dans les autres parties du Canada.
  • Une configuration hybride au gaz pourrait être plus intéressante pour les propriétaires qui optent pour des services mixtes au gaz et à l’électricité, en raison des économies de coût, d’énergie et d’émissions de gaz à effet de serre.

Public cible

Le rapport intéressera les propriétaires, les concepteurs de systèmes mécaniques, les organisations de services énergétiques, les fabricants et les distributeurs, car il améliore la sensibilisation aux avantages de l'utilisation du CC-ASHP et des technologies de systèmes hybrides dans les maisons canadiennes.

Télécharger le rapport

Thermopompe à air pour climat froid : Évaluation de la rentabilité économique, des économies d’énergie et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans les maisons canadiennes (en anglais seulement).

Signaler un problème sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :