Language selection

Recherche

Le Canada dans un climat en changement : Rapport sur les enjeux nationaux

Alors que le Canada fait face à des changements climatiques continus, il est important d’avoir une perspective nationale sur les effets que ces changements ont sur nos collectivités, notre environnement et notre économie ainsi que sur la façon dont nous nous adaptons.

Le rapport met l’accent sur des thèmes liés aux changements climatiques d'importance nationale et qui bénéficient d'une perspective pancanadienne intégrée. Lisez le si vous voulez en savoir plus sur les principales vulnérabilités du Canada aux changements climatiques, sur les risques et les défis auxquels nous faisons face, sur les connaissances et perspectives autochtones et sur des approches nouvelles et novatrices en matière d'adaptation. De plus, notre rapport comble des lacunes dans les connaissances et résume de l’information sur les nouveaux enjeux.

Téléchargez le rapport entier ou par chapitre ci‑dessous.

La version numérique interactive du rapport est disponible à l’addresse https://climatenchangement.ca/enjeux-nationaux.

Explorez les études de cas du rapport avec la Carte des actions en adaptation.

Les représentants des médias peuvent poser leurs questions à l’équipe des relations avec les médias de RNCan.

Affichez ou téléchargez le rapport entier dans une nouvelle fenêtre (PDF, 32 Mo)

Affichez ou téléchargez des chapitres précis et des infographies

Auteurs principaux

Richard Boyd

Richard Boyd – Coûts et avantages liés aux impacts des changements climatiques et aux mesures d’adaptation

Richard est collaborateur émérite spécialisé dans les collectivités résilientes à la fondation All One Sky, un organisme de bienfaisance à but non lucratif qui fournit de l’aide aux collectivités en ce qui concerne l’énergie et les changements climatiques. Économiste de l’environnement, il s’intéresse à l’évaluation des risques liés aux changements climatiques et aux méthodes de prise de décisions économiques, en plus d’avoir rédigé plusieurs guides de ressources sur ces sujets. Depuis 20 ans, il a mené de nombreuses évaluations des répercussions socioéconomiques des changements climatiques sur les ressources hydriques et la qualité de l’eau, la santé humaine et l’environnement bâti, de même que sur les coûts et avantages des mesures d’adaptation pour orienter la prise de décision à tous les ordres de gouvernement, tant au Canada qu’ailleurs dans le monde.

 
Craig Brown

Craig Brown – Villes et milieux urbains

Craig est titulaire d’un doctorat en sciences appliquées et gestion de l’environnement de l’Université Ryerson et travaille en tant que chercheur interdisciplinaire, consultant et éducateur dans les domaines de la durabilité urbaine et de la résilience climatique. Il a soutenu et géré des projets à diverses échelles concernant la conception de bâtiments et l’aménagement urbain, l’efficacité énergétique, la résilience climatique, la gestion des risques d’inondation, les infrastructures vertes et les cadres de surveillance et d’évaluation.

 
Ashlee  Cunsolo

Ashlee Cunsolo – Collectivités rurales et éloignées (co-responsable)

Ashlee Cunsolo, Ph. D., est directrice de l’Institut du Labrador de l’Université Memorial, défenseure de l’environnement et chercheuse passionnée en sciences sociales et en santé engagée dans la communauté qui travaille au carrefour des préoccupations relatives aux lieux, à la culture, à la santé et à l’environnement. Depuis plus d’une décennie, elle collabore avec des communautés et des dirigeants autochtones à diverses initiatives de recherche dirigées et définies par les communautés, notamment sur les impacts des changements climatiques sur la santé physique et mentale, la réappropriation culturelle, le partage des connaissances entre les générations dans un environnement en évolution ainsi que le chagrin et le deuil écologiques. Plus particulièrement, les travaux qu’elle a menés sur les changements climatiques et la santé mentale en partenariat avec les Inuits du Nunatsiavut sont devenus des études faisant autorité à l’échelle internationale et ses contributions praxiologiques sur le chagrin et le deuil écologiques ont été largement reconnues. Elle a aussi contribué à la rédaction du chapitre sur l’Amérique du Nord du sixième rapport d’évaluation du GIEC et du Rapport d’évaluation des effets des changements climatiques sur la santé de Santé Canada.

 
Jimena Eyzaguirre

Jimena Eyzaguirre – Dimensions internationales

Jimena est directrice de l’équipe internationale et responsable des activités de l’adaptation aux changements climatiques chez ESSA Technologies ltée. Elle compte 15 ans d’expérience dans la recherche et l’analyse utiles à l’élaboration de politiques. Depuis 2006, son travail consiste essentiellement à outiller des particuliers et des organisations de sorte qu’ils comprennent les conséquences des risques et des vulnérabilités associés aux changements climatiques et les intègrent dans les plans et les décisions qui ont une incidence sur les résultats environnementaux et sociaux. Elle possède une vaste expérience canadienne et internationale en matière d’adaptation et de résilience climatique, notamment dans la conception de programmes, l’analyse de politiques, l’évaluation de la vulnérabilité, la synthèse des connaissances ainsi que la surveillance et l’évaluation. Jimena est vice-présidente de Canada-Mathare Education Trust, un organisme de bienfaisance canadien qui se consacre à l’avancement de l’éducation au Kenya.

 
Paul Kovacs

Paul Kovacs – Divulgation, litiges et aspects financiers liés aux changements climatiques

Paul est le fondateur et directeur exécutif de l’Institut de prévention des sinistres catastrophiques (IPSC) à l’Université Western, un centre de recherche et de communication indépendant et sans but lucratif qui mène des études multidisciplinaires dans le domaine de la prévention des sinistres et qui est affilié à l’Université Western. Dans ses recherches, il s’intéresse à l’assurance et à l’adaptation aux extrêmes climatiques. Cela comprend les mesures visant à bâtir des collectivités résilientes aux dommages causés par les inondations urbaines, les tornades, les tremblements de terre catastrophiques et les incendies de forêt en milieu périurbain. Depuis 1996, Paul est bénévole au sein du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) des Nations Unies, l’organisme international chargé d’évaluer la science liée aux changements climatiques.

 
Don Lemmen

Don Lemmen – Impacts sur les secteurs et mesures d’adaptation

Don a obtenu son doctorat de l’Université de l’Alberta en 1988 dans le cadre d’études sur les changements subis par l’environnement en Extrême‑Arctique du Canada dans le passé. En tant qu’ancien gestionnaire de la recherche au sein de la Division des impacts et de l’adaptation liés aux changements climatiques de Ressources naturelles Canada, il a dirigé l’élaboration de trois rapports d’évaluation nationale canadienne sur les impacts des changements climatiques et l’adaptation à ceux‑ci, tout en participant à d’autres évaluations aux échelles national, régionale et mondiale. À l’échelle internationale, il participe aux travaux de la Convention‑cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) depuis 2003 et a été coprésident du comité de la CCNUCC sur l’adaptation pendant quatre ans. En 2019, il a reçu un doctorat honorifique en études de l’environnement de l’Université de Waterloo pour ses contributions professionnelles à l’adaptation aux changements climatiques. 

 
Michelle Molnar

Michelle Molnar – Services écosystémiques

Michelle travaille en tant qu’économiste de l’environnement et analyste des politiques à la Fondation David Suzuki, où elle se concentre sur la conservation du capital naturel au moyen de divers outils issus de l’économie écologique, l’analyse des politiques et la sensibilisation du public. Elle enseigne l’introduction à l’économie écologique à l’Institut de technologie de la Colombie-Britannique dans le cadre du programme de leadership pour le développement durable des entreprises (Sustainable Business Leadership Program) et siège au conseil d’administration de la Société canadienne d’économie écologique. Michelle est titulaire d’une maîtrise en politiques publiques de l’Université Simon Fraser et en philosophie de l’Université de Western Ontario.

 
Kelly Vodden

Kelly Vodden – Collectivités rurales et éloignées(co-lead)

Kelly est professeure agrégée et vice-présidente associée de la recherche et des études supérieures au campus Grenfell de l’Université Memorial. Elle est engagée dans la recherche, les politiques et les pratiques en matière de développement communautaire et régional dans les collectivités rurales canadiennes depuis plus de 25 ans, notamment dans des projets relatifs aux répercussions des changements climatiques et à l’adaptation dans les régions rurales de la Colombie Britannique, de l’Ontario, de la Saskatchewan, de Terre Neuve-et-Labrador (T. N. L.) et à l’échelle internationale. Kelly a été à la tête d’un projet pluriannuel visant à étudier et à élaborer des outils d’évaluation de la vulnérabilité aux changements climatiques et des options d’adaptation à T. N. L. pour l’association fédérale-provinciale Solutions d’adaptation aux changements climatiques pour l’Atlantique, dirigeant l’élaboration de rapports d’évaluation des changements climatiques pour six collectivités et d’un manuel à l’intention des collectivités. Elle a également dirigé plusieurs projets de recherche pluriannuels avec des collègues de partout au pays sur des sujets allant du développement régional à la durabilité des systèmes d’eau potable en milieu rural en passant par les répercussions sur les collectivités d’une main-d’œuvre de plus en plus mobile. Kelly a aussi présenté de nombreux exposés et publié beaucoup d’écrits sur son travail.

 

Al Pietroniro – Ressources en eau

Al est professeur et président des ressources en eau durable dans un climat changeant à l’École d'ingénieurs Schulich à l’Université de Calgary. Auparavant, il était le directeur des Services hydrologiques et climatiques d’Environnement et Changement climatique Canada, qui sont basés au Centre national de recherche en hydrologie de Saskatoon, en Saskatchewan. Il est professeur auxiliaire au centre d’hydrologie à l’Université de Saskatchewan, professeur auxiliaire à la faculté de génie civil de l’Université de Waterloo et membre associé du personnel enseignant de la faculté de biologie environnementale de l’Université de Guelph. Il est diplômé avec distinction du programme de génie agricole de l’Université McGill. Il a reçu des bourses d’études de la faculté de génie civil de l’Université de Waterloo et a reçu une mention d’excellence de la faculté de l’environnement. Al est délégué canadien au sein du comité sur l’hydrologie de l’OMM, président du comité sur la télédétection de l’Association internationale des sciences hydrologiques et possède le titre d’ingénieur agréé dans la province de la Saskatchewan.

 
Fiona Warren

Fiona Warren – Introduction

Fiona est gestionnaire de l’évaluation à la Division des impacts et de l’adaptation liés au changement climatique de Ressources naturelles Canada. Elle dirige Le Canada dans un climat en changement, l’évaluation nationale des connaissances, et l’élaboration et la révision des rapports Enjeux nationaux et Perspectives régionales. Fiona possède une vaste expérience en matière d’évaluations scientifiques, ayant déjà été réviseure scientifique, auteure principale et coordinatrice de projet (2004, 2008 et 2016) au titre d’autres évaluations. Elle a également dirigé l’élaboration de l’évaluation de 2014, intitulée Vivre avec les changements climatiques au Canada : perspectives des secteurs relatives aux impacts et à l’adaptation. Elle a été auteure collaboratrice du chapitre Amérique du Nord dans le cinquième Rapport d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et réviseure spécialisée de plusieurs rapports et documents sur des questions liées au changement climatique. Elle est titulaire d’une maîtrise ès sciences en géographie de l’Université McMaster et d’un baccalauréat ès sciences (avec mention) en science de l’environnement de l’Université Queen’s.

Report a problem on this page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :