Language selection

Recherche

La Commission de toponymie du Canada célèbre son 125e anniversaire

L'organisme national de coordination des noms géographiques du Canada célébrera son 125e anniversaire en 2022. Depuis 1897, la Commission s'efforce d'établir des normes et des pratiques pour la dénomination des lieux et des entités géographiques au Canada. À ce jour, ses membres ont approuvé près de 359 000 noms officiels à travers notre vaste pays.

Apprenez-en davantage sur la Commission de toponymie du Canada en visionnant ce clip inédit portant sur les noms géographiques officiels à l'échelle du pays, plus particulièrement sur les toponymes autochtones.

 

Message de la présidente

En tant que présidente de la Commission de toponymie du Canada (CTC), je suis fière d’annoncer que 2022 marque le 125e anniversaire de l’organisme de coordination national responsable des toponymes officiels.

Cet anniversaire important est l’occasion de réfléchir à la façon dont la dénomination des lieux a évolué au fil du temps et à la façon dont notre compréhension du Canada s’est élargie. Le travail continu de la CTC en matière d’examen, de recherche et d’approbation des toponymes est plus visible aujourd’hui que jamais. Nos activités actuelles sont particulièrement pertinentes étant donné l’évolution des comportements sociétaux à l’égard de la pertinence des noms que nous utilisons pour les villes, les montagnes, les lacs et les autres entités du paysage. Le travail de la CTC sur les toponymes autochtones est particulièrement important étant donné leur rôle dans la préservation, la revitalisation et le renforcement de l’histoire, des langues et des cultures autochtones, le lien entre la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et l’approfondissement de notre compréhension de l’endroit où nous vivons.

Joignez vous aux membres fédéraux, provinciaux et territoriaux de la CTC au cours de l’année à venir pour souligner la toponymie au Canada. Si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements sur la toponymie et les activités de la CTC, veuillez consulter nos pages Web ou communiquer avec le Secrétariat de la CTC, à Ressources naturelles Canada.

 

Connie Wyatt Anderson, présidente
Commission de toponymie du Canada

 

En savoir plus sur la CTC et les noms géographiques au Canada

Les noms géographiques nous entourent et saisissent le récit culturel et historique du Canada d'hier à aujourd'hui. Ils ont une importance particulière pour la préservation des cultures et des langues autochtones. Les politiques et les procédures de la CTC ont évolué tout au long de son histoire, depuis les tous premiers jours où les explorateurs notaient à la main les noms de lieux sur des cartes en papier jusqu'aux communications numériques et cartes interactives d'aujourd'hui.

Faits intéressants sur les noms géographiques canadiens

  • Écoutez plus de 400 fichiers audio de la nation innue du Labrador pour ses noms de lieux.
  • À l’occasion de la Journée nationale des peuples autochtones, nous sommes fiers de lancer un ensemble de données sur les toponymes autochtones et de célébrer la diversité des langues autochtones au pays.
  • Voir le décret de 1897 établissant le Conseil géographique du Canada.
  • En 2012, la Commission de toponymie du Québec a célébré son 100e anniversaire. Depuis 1998, le Banque de noms de lieux du Québec peut être consultée à l'aide d'un outil en ligne.
  • Malgré les débats populaires pour savoir si le territoire se nomme « Le Yukon » ou « Yukon », le nom du territoire n'a jamais été officiellement « Le Yukon». Ce dernier a été officiellement nommé « Territoire du Yukon » jusqu'en 2003, date à laquelle le nom a été remplacé par « Yukon » dans le cadre du transfert des responsabilités.
  • Pekwachnamaykoskwaskwaypinwanik Lake, Manitoba : Ce lac est un nom Cri qui signifie « Où l'on attrape la truite sauvage en pêchant avec des hameçons. »
  • Anhluut'ukwsim Laxmihl Angwinga'asanskwhl Nisga'a, Colombie-Britannique : L'un des plus longs noms de lieux au Canada, un nom Nisga'a et un nom alternatif pour le Nisga'a Memorial Lava Bed Park. Le parc est un lieux de commémoration pour 2 000 ancêtres Nisga'a qui reposent sous la plus récente coulée de lave au Canada, survenue vers 1750.

 

Signaler un problème sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :