Témoignage : Inlailawatash - Programme de stages en S-T Emplois verts

Transcription

Jason : Je m’appelle Jason Forsythe. Je suis directeur général d’Inlailawatash Limited Partnership.

James : Je m’appelle James Sandover. Je suis coordonnateur, Ressources renouvelables chez Inlailawatash.

Jason : Bon alors, Inlailawatash appartient à 100 % à la Nation Tsleil Waututh. Elle s’occupe surtout de la gestion des ressources renouvelables, celles-ci étant les pêches durables, la foresterie axée sur les écosystèmes et la mise en valeur de l’énergie propre.

James : Mon principal rôle chez Inlailawatash est de remplir les tâches de directeur général chez Salish Seas, une entreprise de pêche commerciale dont nous sommes propriétaires avec deux autres Premières Nations. Nous possédons un bateau ainsi que plusieurs permis que nous louons aux membres des collectivités. Ce que nous faisons, c’est que nous les mettons en appel d’offres et, lorsqu’un soumissionnaire est choisi, je gère le processus qui en découle. L’autre partie majeure de mon travail consiste à gérer le bateau qui nous appartient, le Pacific Battler, à bord duquel nous pêchons la totalité de notre quota de flétan de l’Atlantique et de morue charbonnière; nous avons aussi un permis de pêche à la crevette.

Un autre aspect de mon travail consiste à travailler pour le compte de Pêches et Océans Canada; c’est-à-dire, je traite beaucoup de rapports et de demandes de financement, car nous essayons toujours d’acheter plus de quotas ou d’obtenir de nouveaux permis, parce que c’est vraiment la meilleure façon, et la plus rapide, pour nous de prendre de l’expansion.

Jason : Le programme Emplois verts prend vraiment le risque du processus d’embauche pour nous. Et ça donne à ces jeunes la chance d’amorcer leur carrière, de faire avancer les choses et de profiter d’une lancée. James travaille à l’entreprise depuis environ trois mois. Il a de solides antécédents dans le domaine bancaire, en plus de son expertise en ressources humaines et de son diplôme en finance. Il représente également le premier membre de la Première Nation Tsleil Waututh à s’être joint à notre équipe de la haute direction.

James : En ce qui concerne les écosystèmes, nous réalisons des projets de restauration. Nous sommes les chefs de file dans ce créneau. Un bon exemple serait le projet auquel nous travaillons actuellement, au lac Buntzen. C’est un emplacement bien connu à Vancouver. Bon nombre des ponts qui s’y trouvent sont là depuis un certain temps. Ils commencent à rouiller et à devenir moins sécuritaires. Par conséquent, c’était notre travail de déterminer lesquels devaient être remplacés et de mettre en place le genre de projet approprié pour régler le problème.

En fait, les projets d’énergie propre nous intéressent beaucoup.

Bon alors, derrière moi, nous avons un grand panneau solaire qui alimente notre centre de la petite enfance ici à la Première Nation Tsleil Wautuh; c’est un formidable exemple de l’utilisation de l’énergie propre, et c’est certainement quelque chose qui m’intéresse de faire dans une perspective d’avenir.

Jason : À long terme, nous envisageons de passer les rênes à James en ce qui a trait à certaines responsabilités au sein de la direction et, vraiment, il n’y a aucune limite quant à ce qu’il va faire avec notre entreprise!

James : Étant membre de la Première Nation Tsleil Waututh, mon but a toujours été de revenir dans ma communauté et de travailler pour ma nation. Le programme Emplois verts m’a vraiment aidé à commencer chez Inlailawatash, où je travaille maintenant à temps plein. J’ai bien l’intention de diversifier mes activités et de voir non seulement à ma croissance personnelle, mais aussi à celle de mon entreprise et à celle de ma collectivité.