Foire des talents et de réseautage de Ressources naturelles Canada

banner
Descriptions de l’événement

Descriptions de l’événement

De toutes nouvelles techniques de recrutement, d’embauche, de réseautage et d’entrevues.

Ressources naturelles Canada est à la recherche de nouveaux talents et souhaite vous connaître!

Voilà votre chance de rencontrer des gestionnaires recruteurs et de prendre part à des activités de réseautage et à des entrevues sur place.

19 avril 2018
Centre Shaw, Ottawa
9 h à 18 h

Entrée gratuite… événement ouvert au public!

Possibilités de carrière

Possibilités de carrière

Un ministère fédéral offrant une multitude de perspectives de carrière

  • Ingénierie et technologie
  • Science
  • GI/TI
  • Politique et économie
  • Ressources humaines
  • Communications
  • Finances et approvisionnement
  • Audit
  • Architecture
  • Commerce

Vous trouverez ici l’affiche pour la Foire de talent et réseautage.

Nos secteurs

Nos secteurs

Tous les secteurs de notre Ministère seront présents au Salon des talents et du réseautage. Apprenez-en davantage sur chacun d’eux et sur leur mandat :

Direction de l’audit et de l’évaluation

La Direction de l’audit et de l’évaluation fournit des services de vérification interne, d'évaluation et de consultation à la direction du Ministère. Elle appuie le sous-ministre et la haute direction dans la promotion de saines pratiques décisionnelles et de gérance afin de soutenir Ressources naturelles Canada dans la réalisation de son mandat.

Service canadien des forêts (SCF)

Le Service canadien des forêts (SCF) fournit une expertise et un leadership dans les domaines de responsabilité fédérale et partagés en ce qui a trait aux forêts. Le SCF s'efforce d'améliorer la compétitivité du secteur forestier, d'optimiser la valeur des produits forestiers et de faire valoir le leadership environnemental. Le SCF s’assure de la transformation continue du secteur forestier par l'adoption de nouvelles technologies de bioéconomie, l'expansion dans de nouveaux marchés et de nouvelles applications, l'évolution des modèles commerciaux, le développement de partenariats novateurs et l'application d'une science de calibre mondial pour améliorer la gestion durable des forêts.

Secteur des communications et du portefeuille (SCP)

Le Secteur des communications et du portefeuille permet à RNCan de réaliser sa vision et ses résultats stratégiques en fournissant des conseils continus en matière de communication, d’affaires parlementaires, d'accès à l'information et de protection des renseignements personnels, de la correspondance de la haute direction et de gestion du portefeuille et des consultations.

Secteur de la gestion et des services intégrés (SGSI)

Le Secteur de la gestion et des services ministériels fournit une orientation stratégique, un leadership, ainsi que des services internes efficaces et efficients, afin d'appuyer RNCan dans l'atteinte de ses résultats stratégiques et favoriser la saine gestion dans les domaines suivants: ressources humaines, finances, installations et biens, gestion de l'information, technologie de l'information, sûreté, sécurité et urgences et biens immobiliers.

Secteur de l'énergie (SE)

Le Secteur de l'énergie est le centre d'expertise du gouvernement du Canada en matière de législation, de politiques (nationales et internationales), de réglementation et de programmes qui appuient le développement durable et l'utilisation des ressources énergétiques du Canada, ainsi que la transition du Canada vers un avenir à faible émission de carbone.

Le Secteur offre des services intégrés d'élaboration et d'analyse de politiques, propose des programmes de soutien à l'industrie, réalise des activités réglementaires et législatives, fait de la mobilisation à l'échelle provinciale, territoriale et internationale et échange de l'information avec les Canadiens.

Secteur de l’innovation et de la technologie énergétique (site)

Le Secteur de l'innovation et de la technologie énergétique a pour rôle de faire du Canada un chef de file dans une économie durable et à faible émission de carbone en faisant la promotion des technologies propres et de l'innovation, en améliorant la performance environnementale de l’exploitation et de l’utilisation des ressources énergétiques et en aidant les entreprises canadiennes à tirer profit des débouchés commerciaux internationaux. Le SITE soutient l’innovation dans les domaines de l’énergétique et des technologies propres en investissant dans la recherche, le développement et la démonstration (RD et D), en effectuant de la recherche appliquée pertinente pour l'industrie et en travaillant avec l'industrie, le milieu universitaire et les gouvernements afin d’améliorer l'écosystème de l'innovation au Canada et soutenir une économie à faible émission de carbone.

Le SITE dirige également la participation du Canada dans le cadre de la Mission Innovation, un partenariat mondial de 23 membres, qui vise à faire doubler les investissements gouvernementaux dans l’innovation du secteur des énergies propres au cours des cinq prochaines années, à accroître la collaboration gouvernementale dans le dossier des technologies de l’énergie propre et à promouvoir la prise d’initiatives du secteur privé à cet égard.

Bureau des partenariats avec les Autochtones – Ouest (BPA-Ouest)

Le Bureau des partenariats avec les Autochtones (BPA-Ouest) est le principal point de contact pour les collectivités autochtones de l'Ouest canadien afin de discuter avec Ressources naturelles Canada des questions liées au développement de l'infrastructure énergétique.

Les activités du BPI-Ouest comprennent la mise en œuvre des initiatives suivantes : l'Initiative sur l'infrastructure énergétique de la côte Ouest, les comités autochtones de consultation et de surveillance et le Partenariat de parcours économiques.

Bureau de gestion des grands projets (BGGP)

Le Bureau de gestion des grands projets a pour mandat d’assurer la gestion globale des examens des grands projets liés aux ressources et d’assurer le leadership horizontal dans l’ensemble du gouvernement fédéral pour faire avancer les améliorations stratégiques, réglementaires et législatives du système d’examen. Le BGGP travaille en collaboration avec l’ensemble du gouvernement fédéral pour faire avancer les objectifs du Gouvernement en terme de ressources. À l’heure actuelle, plus de 90 projets majeurs sont gérés par le BGGP, ce qui représente environ 320 milliards de dollars en nouveaux investissements éventuels dans les régions partout au Canada.

Bureau du scientifique principal (BSP)

Le bureau du scientifique principal exerce un leadership sur l’ensemble du Ministère en élaborant les grandes priorités de RNCan en terme de sciences et de technologie (S et T), en s’assurant que les exigences liées au processus des évaluations environnementales sont respectées et en améliorant l’intégration des S et T dans les politiques pour faciliter la prise de décisions et améliorer la communication des sciences aux Canadiens.

Secteur de la politique stratégique et des résultats (SPSR)

Le Secteur de la politique stratégique et des résultats fournit des données géospatiales de référence, des solutions géospatiales novatrices, des analyses intégrées, des conseils fondés sur des données probantes et une saine gestion à l'appui de l'exécution par RNCan des politiques, des programmes et des sciences qui permettent aux Canadiens de prospérer dans un secteur des ressources naturelles concurrentiel et géré de façon responsable.

Services Juridiques Ministériels (SJM)

Les Services juridiques ministériels fournissent des services de consultation juridique sur toutes les questions relevant du mandat de RNCan et touchant un vaste éventail de domaines du droit. Lorsqu’ils fournissent des conseils juridiques à RNCan, les SJM consultent également leurs collègues dans des domaines spécialisés du Ministère (p. ex. droit constitutionnel, législation sur les droits de la personne, droit autochtone). Les SJM sont organisés en deux équipes, soit l'équipe du droit des sociétés, du droit commercial et de la propriété intellectuelle et l'équipe du droit de l'énergie et du droit réglementaire.

Secteur des terres et des minéraux (STM)

Le Secteur des terres et des minéraux (STM) est le principal organisme responsable des sciences de la Terre au pays et la principale autorité fédérale responsable des minéraux et des métaux, de la géoscience, de la dynamique terrestre, de l’arpentage et des explosifs. Il fournit aux Canadiennes et aux Canadiens des connaissances et une expertise opportunes et fiables en matière de science, d’économie, d’environnement et de gouvernance qui sont nécessaires au soutien du développement durable des ressources terrestres du Canada. Au cœur de ses activités, il soutient ce qui suit :

  • Développement durable des ressources au moyen de la recherche scientifique, du développement et de l’innovation; de la gouvernance des ressources minérales; des politiques; de l’innovation technologique, du soutien logistique dans le cadre des travaux scientifiques réalisés dans le Nord canadien et de l’appui à la compétitivité, au commerce et aux investissements directs étrangers dans les industries des minéraux et métaux du Canada.
  • Gouvernance des terres qui appuie l’économie du Canada, assure la durabilité de l’environnement et améliore notre niveau de vie en faisant la promotion de la participation des Autochtones à l’exploitation des ressources minérales et à la gestion des terres; en établissant des frontières bien définies pour faciliter l’octroi de droits de propriété sécurisés sur les terres canadiennes et en appuyant le développement durable des ressources minérales, énergétiques et hydriques du Canada et la gérance des terres et de l’environnement au pays.
  • Protection des Canadiennes et des Canadiens en collaborant avec les gouvernements, la société civile et le secteur privé, afin de fournir les connaissances, l’information et l’expertise scientifiques, les règlements et l’orientation stratégique dont les Canadiennes et les Canadiens ont besoin pour réduire les risques que posent les dangers géologiques naturels (tremblements de terre, tsunamis, météorologie de l’espace) et les dangers anthropiques (explosifs et radiologie) et pour s’adapter aux répercussions des changements climatiques.‎ »

Des questions?
Communiquez avec nous!
Consultez notre
foire aux questions